La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Le Maroc dans le Groupe B    Concours «Street Art Casablanca»    LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Mahrez envoie Manchester City en finale    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    L'accueil par l'Espagne du chef du "polisario" est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc (El Khalfi)    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    Coupe du Trône : Ce soir, deux belles parties en perspective !    Le bus du Raja vandalisé dans le parking de l'hôtel du rassemblement à Rabat !?    Nordin Amrabat vers un retour en Europe    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Chloroquine-hydroxychloroquine : les pharmacies bientôt réapprovisionnées    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Entre livre et lecture: La réalité numérique transforme le livre en mythe    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    Affaire Brahim Ghali : Madrid tente une opération "damage control"    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Selon l'UAFA : Le Maroc organisera la Coupe Arabe des Nations U17 juillet prochain !    Hakimi dans le viseur du Bayern Munich    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    230 pompiers algériens lourdement sanctionnés pour avoir manifesté    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Brahim Ghali et cinq de ses complices dans les mailles de la justice espagnole    La BVC démarre en territoire positif    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 5 mai    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    Critiqué, Biden augmente finalement le nombre des admis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





André Azoulay rend hommage à Hajja Hamdaouia
Publié dans Challenge le 06 - 04 - 2021

À la suite de la disparition de la diva de la musique marocaine, Hajja Hamdaouia, dans la nuit du 4 au 5 Avril 2021, le conseiller du Roi, André Azoulay a tenu à rendre hommage à l'icône de la musique marocaine en se remémorant de plusieurs souvenirs de la défunte. L'émotion ne s'est pas limitée au sein de la scène artistique marocaine.
Dans un entretien avec le 360, André Azoulay, connu pour sa passion pour la musique et les arts, a partagé plusieurs mémoires de la star marocaine :
« J'ai dû entendre le premier concert de Hajja Hamdaouia il y a bien longtemps. Elle est depuis toujours restée dans mon imaginaire... où que je sois. Elle était recherchée et adulée par les grands, aimée par nous tous et était l'icône du peuple. Elle avait réussi cette synthèse dans le temps, l'espace et à travers les générations. Comme tous ses aficionados, je suis triste qu'elle nous ait quittés. Je pense à elle avec joie, plaisir, gourmandise, fierté parce que elle incarnait ce Maroc à la fois du talent, et pour elle je peux le dire, d'audace aussi, car elle n'a jamais été frileuse, à la fois dans le texte et sur la scène ».
Lire aussi | Journée mondiale du sport : sous le signe de la « vigilance »
André Azoulay, président-fondateur de l'Association Essaouira-Mogador, organisatrice du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira, André Azoulay a également été le témoin d'une rencontre musicale unique en son genre, celle de Hajja Hamdaouia et de Raymonde El Bidaouia, deux divas de la chanson populaire marocaine, sur la scène de la 15e édition de ce festival en 2018. Pour André Azoulay, ce concert à Essaouira, « était au-delà de tout ce qu'on pouvait espérer vivre en une seule soirée » se remémorait André Azoulay en évoquant, avec tendresse, « deux personnalités de la scène, exceptionnelles, chacune à sa façon, mais en même temps, tellement proches et fortes dans le partage ».A l'image de ce spectacle, tout au long de sa carrière, elle nous donnait l'image d'un Maroc à la fois enraciné dans la tradition accompagné d'une exceptionnelle modernité dans la créativité. Cette scène mythique est un symbole de ce Maroc du métissage et de la tolérance. A André Azoulay, se sont ajoutés une série de figures publiques, artistes et autres, pour rendre hommage à la défunte. Hajja Hamdaouia nous a donc quitté mais ses productions demeureront à jamais présentes au sein de notre héritage culturel.
Lire aussi | Jordanie : au-delà des effets médiatiques


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.