Discipline : Le cas de 4 magistrats traité par le Conseil supérieur    Environnement des affaires: Accélérer la cadence (CGEM)    Certification : Les abattoirs de Casablanca labellisés Halal    Cannabis légalisé: Un chantier à fort potentiel    Air France-KLM accuse une perte de 1,5 milliard d'euros au 1er trimestre    Espagne : Le tourisme enchaîne 13 mois de baisse    Elections locales au Royaume-Uni : ouverture des bureaux de vote    Botola Pro: les résultats et le classement de la 14ème journée    A l'occasion du mois de Ramadan : L'ambassade britannique au Maroc s'engage pour les bonnes causes    Covid: La France ouvre la vaccination aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies graves    Le Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes dédié à la mémoire de feu Salaheddine Ghomari (Interview)    Sahara : l'initiative marocaine d'autonomie, une solution sérieuse et crédible, affirme la diplomatie serbe    Coupe du Trône : Les FAR éliminent le RAJA et rejoignent le carré final    Standard : Mehdi Carcela de retour cette semaine    Edito : Une expérience à capitaliser    Maroc/Banques : La position de change se contracte à 1,1 MMDH du 26 au 30 avril    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Brahim Ghali ne doit pas échapper à la justice, pointe un député européen    Maroc/Météo: Temps nuageux ce jeudi 6 mai    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Afrique du Sud : M. Youssef Amrani présente dans un panel la perspective marocaine d'une diplomatie post-covid    L'avenir de Mohamed Ihattaren, entre PSV et tanière des Lions ?    Classement mondial de la bonne gouvernance : Le Maroc 61e mondial et 4e en Afrique    Coupe du Trône: le Wydad bat le Chabab Mohammédia et file en finale (VIDEO)    Cette semaine en Liga...    Liberté sous caution pour Bouhlel et son acolyte ?    Chelsea-Real (2-0) : Les Blues se hissent vers Manchester City en finale de la LDC !    Cinéma/Maroc : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Concours «Street Art Casablanca»    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La cartographie de la misère
Publié dans Challenge le 14 - 04 - 2021

La Fondation Mohammed V a entamé sa campagne d'aide aux familles nécessiteuses pour le Ramadan, dès le premier jour du mois sacré. Six cents familles sont concernées. Plus des deux tiers sont domiciliées dans les campagnes.
Quand on sait que cette fondation se base sur des éléments objectifs, des chiffres officiels, cela nous donne une idée de la cartographie de la misère. Les citadins ne sont pas les plus mal lotis. Notre paysannerie est usée jusqu'à l'os. Cela justifie pleinement l'exode rural, le taux d'urbanisation ahurissant. Ahurissant, parce qu'il ne correspond pas à l'évolution de l'activité économique. Le résultat c'est la dramatique ruralisation des villes, celles-ci étant incapables d'accueillir les néo-arrivants, de leur assurer un logement digne, une activité rétributrice, l'accès aux soins, sans parler des loisirs, de la culture ou du sport.
Lire aussi| L'Espagne compte plus de 5,8 millions d'étrangers, dont 811.000 Marocains
Ce drame marocain doit s'imposer dans le débat public. Il faut combattre la misère là où elle est, parce qu'il s'agit de sauvegarder la dignité humaine. Mais la situation dans nos campagnes est tragique, parce qu'elle est systémique. Arrêtons de nous gausser de mots, de plans, si beaux sur les écrans, mais très éloignés des préoccupations immédiates des paysans miséreux. Nous sommes un pays semi-aride, nous n'avons pas réussi à stopper l'émiettement des surfaces, ni à introduire des spéculations plus rémunératrices auprès des très petits agriculteurs.
Nous avons échoué, parce que ceux qui décident ne connaissent pas la culture paysanne. Celui qui a un tout petit lopin de terre, refusera de devenir un ouvrier agricole chez un latifundiaire, parce qu'il considère que c'est un déclassement social. Lisez « Les raisins de la colère », vieux de 80 ans et vous verrez que beaucoup de sociétés ont vécu cet écueil culturel lié à l'attachement à la terre.
Lire aussi| Ramadan : voici les nouveaux horaires du tramway à Casablanca
Cette révolution culturelle est essentielle et urgentissime. Le Roi a tracé l'objectif de la création d'une classe moyenne paysanne par le développement d'activités non agricoles. C'est un objectif ambitieux qui nécessite des moyens. Nous avons fermé les centres d'information, l'Etat n'a plus que les chambres agricoles, politisées à l'extrême, pour parler à la ruralité. C'est très insuffisant pour combattre la misère.
Tribune et Débats
La tribune qui vous parle d'une actu, d'un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Economistes et autres experts, patrons d'entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s'y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.
Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.