الحكومة تقرر إلغاء إلزامية اختبار PCR للدخول إلى المغرب    A Buffalo, Biden dénonce « le poison » du suprémacisme blanc    Le roi félicite le nouveau président somalien    Covid-19: Annulation de la condition du test PCR pour accéder au territoire national    Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire à Casablanca    Après 2 ans d'absence, le festival Jazzablanca fait peau neuve à Anfa Park    Alerte météo: il va faire chaud dans plusieurs villes du Maroc    Dacia Maroc dévoile la Sandero Streetway Artway    Officialisation de l'amazigh: l'IRCAM et la Chambre des conseillers s'associent    Toyota affiche un bénéfice record de 36% en 2021    Les Palestiniens attachés à l'espoir légitime d'instaurer un Etat indépendant    Le Hassania d'Agadir et l'Olympic de Safi se neutralisent    L'équipe nationale marocaine B remporte 9 médailles, dont une en or    L'Espagnole Nuria Parrizas Diaz en huitièmes de finale    Tournée de DYnamic et DJ Snoop au Maroc    Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »    Cinéma d'animation : quels rôles pour les pouvoirs publics ?    Zapatero soutient Pedro Sachez et appuie la position de son pays sur le Sahara marocain    Le ministre gambien des Affaires étrangères réaffirme le soutien ferme de son pays à la marocanité du Sahara    Les relations avec le Maroc sont « absolument importantes et stratégiques », affirme Grande-Marlaska    France : Elisabeth Borne à la tête de Matignon    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 mai 2022 à 15H00    L'hypertension artérielle, une maladie mortelle et silencieuse    Police efficace et citoyenne    Le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société    Les retenues des barrages à usage agricole enregistrent un déficit de 2 milliards de m3    New-York : le Maroc prend part au Forum d'examen des migrations internationales    Les députés européens interpellés sur les violations systématiques des droits humains dans les camps de Tindouf    Réouverture des frontières de Ceuta et Melilla dans la joie après plus de 2 ans de fermeture    L'Académie du Maroc lance officiellement sa Chaire des littératures et des arts africains    Marrakech / "Reg'Art Surréel" : Une invitation à réfléchir sur la complexité de la réalité    Rabat : Hommage à feue Haja Hamdaouia le 28 mai, au Théâtre National Mohammed V    Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars    Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale (M. Sadiki)    Finales de la CAF et de la Ligue des Champions : La Confédération confirme officiellement les dates, les horaires et les stades d'accueil    Meeting international Mohammed VI: Rendez-vous du gotha mondial de l'athlétisme    Manchester United : Marco Van Basten suggère à Erik Ten Hag de signer Hakim Ziyech    17e anniversaire de l'INDH : la phase III vise l'inclusion des jeunes    Défense nationale : Nouvelles orientations pour relever les défis du 21ème siècle    Les dirigeants du Raja jettent l'éponge    L'OCP affiche une performance solide à T1 2022    Fez Smart Factory: Son rôle débattu à l'Université Euromed    On connaît (déjà) la date de l'Aïd al-Adha 2022 au Maroc    Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ    La météo pour ce mardi 17 mai 2022    Lions de l'Atlas : Hakim Ziyech aurait refusé de rencontrer Vahid Halilhodzic    Irak: plus de 2 000 personnes hospitalisées à la suite d'une tempête de poussière    Washington rétablit une présence militaire en Somalie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tourisme : la France autorise les voyages à destination du Maroc
Publié dans Challenge le 06 - 06 - 2021

La liste des pays où les français pourront voyager dès le 9 juin 2021, était très attendue tant du côté des professionnels de l'Hexagone que de leurs homologues marocains. Premier pays émetteur de touristes vers le Maroc, la France envoyait bon an mal an plus de 40 % des touristes étrangers qui visitent le Maroc, avant la pandémie de la Covid-19. Bonne nouvelle pour les opérateurs des deux pays : il sera possible pour les Français, dès mercredi prochain, de voyager pour tourisme vers le Maroc. Reste qu'ils sont aussi soumis aux conditions d'accès du Royaume.
La France a dévoilé a dévoilé vendredi 4 juin la liste des pays classés en vert, orange et rouge, très attendue par les Français pour organiser les voyages à l'étranger à partir du 9 juin mais aussi les opérateurs touristiques des pays. Il faut dire que le marché français pèse pour plus de 40 % de touristes étrangers qui visitent le Maroc. Mais voilà la pandémie qui est venue depuis un peu plus d'une année porter un sacré coup. En attendant que le Maroc rouvre ses frontières avec l'Hexagone, les opérateurs marocains peuvent espérer que dès cette barrière serait levée, ils pourront profiter de l'été pour capter à nouveau cette clientèle. En effet, le gouvernement a classé les pays du monde en trois catégories, en fonction de la circulation du virus et des variants sur leur territoire. Ainsi, il sera possible pour les Français, dès le 9 juin 2021, de voyager pour tourisme vers les pays orange qui comprennent notamment comprendre le Maroc, la Tunisie ou encore les Seychelles. A noter que l'immense majorité des pays du monde est classée orange. L'Amérique du Nord, presque toute l'Afrique et l'Asie sont concernées. Dans les pays classés « orange », le virus est en circulation active, mais dans des proportions maîtrisées et il n'y a pas de diffusion de variants préoccupants.
Lire aussi| Le Fonds d'investissement de la région de l'oriental poursuit ses investissements
Selon le gouvernement français, les candidats vaccinés souhaitant voyager dans ces pays classés orange n'auront pas besoin de justifier leur voyage par un motif impérieux, sous réserve des règles du pays de destination. Quant aux français non vaccinés, ils devront justifier d'un motif impérieux. Pour rappel, il était déjà possible de voyager vers les pays verts, depuis lesquels les voyageurs vaccinés ne seront plus contraints de faire un test PCR avant le retour en France. L'espace Européen et l'Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle-Zélande et Singapour forment les pays verts, dans lesquels il n'y a pas de circulation du virus ni de variant préoccupant. Les pays rouges, dans lesquels la situation sanitaire est dégradée (circulation active du virus et variant préoccupant) resteraient pour l'essentiel ceux déjà connus : Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka, Turquie, Uruguay.
Lire aussi| Maghreb : l'Europe devrait cesser de se penser comme une forteresse


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.