Un gouvernement tripartite et une opposition hétéroclite?    Omar Moro à la tête du conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Nabila Rmili élue maire de Casablanca, le PJD out !    L'USFP veut participer à la formation du prochain gouvernement    Session extraordinaire du conseil national du PJD : intenable discours victimaire    Le Maroc reçoit des drones réservés à la lutte contre les flux migratoires et contre le trafic de drogue    Edito : Digital décisif    Comment le digital a transformé la campagne électorale    Idriss Bensmail quitte la BMCI    Rencontres Digitales : PortNet organise un évènement le 29 Septembre    Le gouvernement Ethiopien et l'OCP scellent un accord pour l'implémentation d'un projet d'engrais à dire DAWA    Solutions de paiement innovantes : CIH Bank et Mastercard s'allient    Résultats semestriels : Wafa Assurance confirme la solidité de ses fondamentaux    Promotion immobilière : Une nouvelle demande en maisons individuelles    Bilan de l'AIEA sous la présidence du Maroc : plusieurs résolutions approuvées    Eau et électricité : 3 mois aux distributeurs pour se conformer    Volcan en éruption aux Canaries : évacuation massive de la population locale    Deux militaires tués dans une collision de deux hélicoptères à l'est de la Libye    Russie : au moins huit morts après une fusillade dans une université    L'Australie «n'a pas à prouver» son attachement à la France, selon le vice-premier ministre du pays    Secousse tellurique de 3,9 degrés au large de la province de Driouch    Situation politique en Guinée : Le CNRD dit niet à la CEDEAO    Botola: le Wydad bat le RCOZ (VIDEO)    Le calvaire du Onze national à Conakry    La situation épidémiologique au Maroc s'est améliorée, selon un expert    Classement Times Higher Education 2022: Les universités marocaines se distinguent    ONDA : Plus de 372.000 passagers internationaux entre le 15 juin et le 31 août à l' aéroport Tanger Ibn Battouta    Un virus avec qui il faut vivre    Afrique du Sud : une importante quantité d'héroïne pure saisie à Durban    Le Maroc reçoit 115 mille doses du vaccin « Astrazeneca »    Accusés de corruption et d'extorsion : Deux policiers épinglés à Kénitra    Tanger Med : Saisie de sommes importantes en dirhams et en devises    Immersion dans l'univers onirique lumineux de Mounia Amor à Casablanca    Soutien à la création artistique : L'IF lance la 2ème édition de l'appel à projets    Essaouira, symbole du renouveau politique !    VTT: le "Titan Desert MTB Marathon", du 10 au 15 octobre au Maroc    Rico refuse d'affronter Badr Hari « s'il continue de perdre ses matchs »    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Le Maroc réitère son engagement inébranlable en faveur de la paix régionale    Le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    L'AS FAR et les Buffles FC se neutralisent    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Anniversaire de la Fête du Trône. Une institution pérenne, c'est une force
Publié dans Challenge le 30 - 07 - 2021

Le Maroc n'en a pas fini avec la pandémie. Le variant Delta est là, il deviendra dominant. La relative faiblesse de notre système sanitaire est actée, elle nous impose une agilité accrue, la vaccination et son rythme dépendent des livraisons. Mais ce qui a été fait, l'aide aux entreprises et aux familles en premier, est très important parce qu'il nous a permis de garder la tête hors de l'eau. Mais le Maroc a fait plus fort.
Il a dépassé le conjoncturel, pourtant terriblement marquant, insaisissable, exigeant des adaptations perpétuelles, pour sauvegarder ses choix structurels. Des réformes aussi importantes que la déconcentration administrative, la protection sociale, la fiscalité sont en place. A chaque fois, sur injonction et insistance Royale.
La plupart des pays ont arrêté tout projet de réforme, pour éviter tout débat non- consensuel et se sont concentrés sur la gestion des effets de la pandémie. La raison, c'est que les gouvernants sont tenus par les sondages et les prochains scrutins. Ils ont le nez dans le guidon, leurs institutionsévacuant, en période de crise, les véritables hommes d'Etat, ceux qui pensent à la prochaine génération et non pas au prochain scrutin.
Lire aussi | Les investissements directs marocains à l'étranger en nette progression
Si le Maroc a maintenu ses projets de réforme, en a inventé d'autres, en plein Covid-19, c'est parce que la monarchie est une institution qui se vit comme une institution pérenne. Le débat sur la monarchie parlementaire est plus que légitime. Mais dans cette étape historique, la monarchie, parce que son temps est long et parce qu'elle est exécutive, nous a permis à la fois d'affronter, avec nos moyens, les effets de la pandémie et de nous projeter dans l'avenir de la construction du projet national.
Lire aussi | ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon
C'est un avantage immense, que d'avoir une institution prescriptrice qui a un horizon qui n'est pas limité par le temps. Dans ce dossier spécial, à l'occasion de la Fête du Trône, nous avons tenu à mettre en exergue cette propension à préparer l'avenir, dans le cadre d'une vision éclairée.
Lire la suite dans votre e-magazine Challenge en cliquant sur la couverture
A lire également dans ce dossier :
–L'art d'avancer à pas feutrés. Une main tendue peut devenir la main qui gifle
–Chronologie. Les grands moments en 2020 – 2021
–22 ans de règne unique et exceptionnel. Un Roi, toujours présent, pour soutenir les peuples marocain et africain ...
–Le Maroc sous le règne de Sa Majesté Mohammed VI. Des pas de géant vers l'émergence économique
–Le rêve africain de Mohammed VI
–Une diplomatie très agissante
–Sahara. Le grand pas en avant
–Provinces du sud. Un développement en marche
–Couverture sociale généralisée. Concrétisation d'une vision royale
–Vaccination anti-covid-19 . Un succès exemplaire
–Opération Marhaba. Expression d'un attachement indéfectible
–Les chantiers qui vont changer le visage économique du Maroc
–Le Maroc de demain : 5 objectifs et 5 paris


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.