Made In Morocco : Les Marocains veulent consommer local, mais...!    Milan : trois jeunes marocains prendront part aux négociations de la pré-Cop26    Maroc / Royaume-Uni : construction du "câble" électrique sous-marin le plus long du monde    Tunisie : des manifestants redoutent «un retour à l'ère de Ben Ali» et dénoncent la France    Compteur coronavirus : 734 nouveaux cas, plus de 18,3 millions de personnes complètement vaccinées    Dakhla : six morts dans un accident de la route    Le marocain SMDM et le portugais Movicortes créent une joint-venture    Les indicateurs en hausse du 20 au 24 septembre    Un «marchepied» vers l'amélioration de l'inclusion financière    Le Médiateur du Royaume souligne le rôle de la médiation institutionnelle    Mali / Affaire Wagner : Moscou sort de son silence    Allemagne : La page Merkel tournée dimanche    Angela Merkel s'apprête à quitter la scène    Mondial Futsal 2021: Le Maroc quitte la compétition la tête haute    Plus d'une tonne de cocaïne saisie au large des Canaries    Bourita réaffirme l'engagement continu du Maroc    Italie : Interpellation du leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont    En une semaine, une troisième découverte archéologique au Maroc anime les médias    Royaume-Uni : Palier à une pénurie de main-d'oeuvre par des visas temporaires    La créativité et l'art se manifestent en «Muse»    Démolition du cinéma L'Opera à Salé    L'exilé du Mogador: un autre regard sur la guerre du Rif    Ligue 1 : Paris SG, le grand huit    Angleterre: Liverpool vire en tête, City dompte Chelsea, United se rate    Hamdallah bien parti pour quitter Al-Nasr    Mondial Futsal / Quart de finale : Maroc-Brésil sur BeIN Sports à 14h00    Algérie : le procès du frère de l'ancien président Bouteflika reporté    Interview avec Hassan Aourid «L'islam politique au Maroc connaît une crise profonde»    Belgique. Le fonds activiste Bluebell Capital Partners demande le départ de la marocaine Ilham Kadri, PDG de Solvay    Etats-Unis : au moins trois morts dans le déraillement d'un train    Décès de Abdelouahab Belfquih: affaire classée, pas d'acte criminel    Ouverture exceptionnellement de centres de vaccination au profit des élèves    L'ADFM revendique une rupture avec les pratiques du passé    Agadir : deux tonnes de drogue saisies, sept interpellations    Les enjeux de la capitale du Souss!    Algérie. La descente aux enfers    Coupe du monde féminine U20 : Reprise cet après-midi du reste du temps du jeu du match Bénin-Maroc interrompu hier    Témoignage : «Monkachi, un homme politique»    Exposition : Voyage dans l'âme de Zokhrouf    Somalie: huit morts et sept blessés dans un attentat suicide à Mogadiscio    Championnats du monde de Force athlétique : Le Marocain Nezar Ballil remporte la médaille de bronze    Au moins huit soldats tués dans une embuscade de l'Iswap dans le Nord-Est du Nigéria    Musique: morceaux conquérants    A propos de la campagne contre le Maroc : Quand parler de coordination n'est pas faire preuve de paranoïa    Moulay El Hassan El Mounadi du PAM, élu président du Conseil de l'arrondissement Ennakhil à Marrakech    Image : La FNM célèbre la photographie artistique    Festival: Il était une fois... le Street Art (Part I)    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Variant Delta. Ces dernières données permettant de mieux cerner la dangerosité du virus
Publié dans Challenge le 04 - 08 - 2021

C'est un rapport émanant de l'Agence nationale de santé publique, aussi connue sous le nom de Santé publique France, qui dissèque les caractéristiques structurelles du variant Delta. À en croire l'établissement public français, cette nouvelle souche s'avère manifestement plus dangereuse et plus contagieuse que ces devancières, données à l'appui.
Détecté pour la première fois en Inde en octobre 2020, le variant Delta est responsable de cette vague épidémique d'une très grande intensité que connait actuellement la planète. Comme cela est stipulé dans le rapport de Santé publique France, mis à jour le 28 juillet dernier, «ce variant se caractérise par une compétitivité accrue par rapport aux autres variants, notamment la souche Alpha (anciennement britannique)».
Lire aussi | Maroc. Un pic épidémique est attendu ces jours prochains dans le Royaume
Et les auteurs de poursuivre : «le variant Delta représente 87% des séquences déposées dans le Global Initiative on Sharing Avian Influenza Data (GISAID) au mois de juillet et 75% lorsque les séquences du Royaume-Uni sont exclues». Ce que disent au final les rapporteurs de cette étude, c'est que cette nouvelle souche est environ 40 à 60% plus transmissible que la souche Alpha et respectivement 60% et 30% de plus que les variants Beta et Gamma.
«Plusieurs sources de données différentes indiquent une augmentation de la charge virale dans le nasopharynx chez les personnes infectées par rapport à Alpha et autres souches virales de référence», stipule le rapport de l'établissement public français.Or en recoupant les données de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), cette plus forte transmissibilité de la Covid-19 s'illustre manifestement par la vitesse de diffusion du variant Delta qui s'est propagé depuis dans 132 pays.
Pire, les infections ont augmenté dans de nombreuses régions du monde, certaines atteignant même 80% de plus au cours du mois dernier selon l'OMS. Rappelons à titre d'exemple la situation épidémique dans le Royaume, qui semble se stabiliser tout de même à un niveau élevé (8 760 nouveaux cas ayant été décelés au 3 août courant), a connu un fort rebond épidémique depuis plusieurs semaines à tel point que le ministère de la Santé a tiré la sonnette d'alarme.
Lire aussi | Maroc. Un couvre-feu nocturne est décrété de 21h à 5h par le gouvernement [communiqué du 2 août]
Toujours est-il que Santé publique France souligne dans son rapport que «ces éléments en faveur d'une augmentation de la sévérité de Delta par rapport à Alpha sont préliminaires et que le niveau de confiance sur ces résultats demeure limité à ce stade». Parmi les autres motifs d'inquiétude que met en exergue l'établissement public français, le fait que l'intervalle intergénérationnel pourrait être plus court pour Delta que pour les souches de référence (quatre jours au lieu de six).
Ce qui revient à dire que la durée typique s'écoulant entre la survenance de la maladie chez un cas et l'apparition de la maladie chez les personnes qu'il va infecter est moins longue que pour les autres variants. «Cela suggère que ce variant Delta pourrait être capable de se répliquer plus rapidement et d'être plus infectieux pendant les premiers stades de l'infection», alerte Santé publique France.
Lire aussi | Variant Delta. Tout ce que vous devez savoir sur les symptômes
Quant à savoir si une quatrième vague épidémique va frapper le globe, le rapport annonce sans ambages que le doute n'est plus permis, prenant appui sur le risque de contaminations en France. «Des travaux menés par trois équipes différentes de modélisateurs indiquent que la circulation actuelle du variant Delta va être responsable d'une vague épidémique dès le mois d'août dont l'impact en termes de morbidité et mortalité dépendra de l'évolution de la couverture vaccinale au sein de la population générale», martèle le rapport.
S'agissant de l'efficacité des vaccins, l'étude rappelle la nécessité de recevoir les deux injections vaccinales. «Toutefois l'efficacité de ces vaccins est limitée après une seule dose, incitant fortement à intensifier la vaccination afin d'augmenter au plus vite la couverture vaccinale complète », insiste Santé publique France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.