Les salaires des fonctionnaires vont augmenter au Maroc    Maroc: ce qui va changer dans le secteur de la Santé    Unité flottante de stockage du gaz au Maroc : les dernières infos du ministère    Le laboratoire franco-autrichien Valneva annonce des résultats « positifs » de son candidat vaccin    Prévisions météorologiques de ce lundi 18 octobre    Laâyoune-Sakia El Hamra : Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine    Accélération des réformes pour l'amélioration du tissu productif    Entreprises cotées: V.E Maroc publie son évaluation sur les risques de durabilité en 2021    Cameroun : neuf morts dans un accident provoqué par des vents forts    Edito : Faux débat    France-Algérie : Quand le régime d'Abdelmadjid Tebboune use de la truanderie politique pour faire plier Paris    Afrique : Les 10 footballeurs les plus riches de tous les temps !    La Turquie reconnait le Pass vaccinal marocain    Ligue des champions : Le Raja au vert, le Wydad au rouge    Mohammed Benchaâboun et Youssef Amrai ambassadeurs en France et à l'UE    Pétrole et gaz : Une compagnie israélienne s'apprête à explorer au large de Dakhla    Hydrocarbures : Une OPEP du gaz siérait bien à Moscou    Massacre des Algériens : la France commémore les 60 ans    El Othmani gouverne... son cabinet de psychiatrie    L'Opinion : Le défi malien    Compteur coronavirus : 269 nouveaux cas positifs, 7 décès enregistrés en 24H    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 octobre 2021 à 16H00    Meknès : Un patrimoine architectural et urbanistique à préserver    Le concours « Ana Maghribi.a » revient pour sa 8ème édition    Classement FIFA. Le Maroc devrait doubler l'Algérie et intégrer le Top 30 mondial pour la première fois    Quatre migrants morts et 13 autres interceptés au large de l'Algérie    Les Emirats Arabes Unis ouvrent la possibilité d'un visa de 5 ans pour les Marocains    L'ADFM appelle à une réforme du code de la famille    Le CNDH discute des recommandations à présenter au gouvernement    Préparation du projet de loi de Finances 2022    Fathallah Sijilmassi en devient le premier Directeur Général    Le Livre Blanc de la CGEM : 10 priorités pour l'opérationnalisation du « Nouveau modèle de développement »    Des experts africains appellent à l'expulsion de la «rasd» de l'UA    Championnat d'Afrique de natation : Le Maroc récolte 10 médailles et finit 3ème    La RS Berkane bat l'US Ben Guerdane et met un pied en phase de poules    Le Comité international olympique inquiet    Journalistes et youtubeurs analysent les extériorisations anti-marocaines de l'Algérie    Une ode à la grâce et à l'élégance    Clôture du FICAM 2021: une édition professionnelle qui a tenu toutes ses promesses!    Fin de la «Crise des sous-marins»?    Créer au pont de Saint-Ange    Contraception masculine : La pilule existe, mais elle a du mal à passer    Michel Barnier : élu, je ne «donnerais pas dans la repentance» sur les questions mémorielles avec l'Algérie    Magazine : Sarim Fassi-Fihri, maux croisés    Migrants: au moins 8 victimes et 17 disparus au large de l'Espagne    Bruits de bottes    Couture : maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    L'Icesco lance à Rabat un laboratoire international de pensée et de littérature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Conseils des régions. Le RNI, le PAM et l'Istiqlal se partagent la présidence
Publié dans Challenge le 17 - 09 - 2021

À l'issue des tractations ayant suivi l'annonce ces résultats des élections tenues le 8 septembre dernier, les trois partis arrivés en tête se sont partagés la présidence des 12 régions du Royaume.
Le Rassemblement national des Indépendants (RNI), le Parti Authenticité et Modernité (PAM) et le Parti de l'Istiqlal (PI) ont décidé de coopérer et d'œuvrer ensemble pour former une majorité au sein des conseils élus dans lesquels ils sont représentés.
Les trois formations politiques indiquent que cette décision vise « à renforcer les institutions des conseils et à créer l'harmonie et la stabilité en leur sein afin de se focaliser sur les enjeux et défis soulevés par le citoyen ». Elles appellent, à cet égard, leurs élus à s'en tenir à cette orientation et à respecter la décision adoptée par les directions des trois partis, dans une limite d'ouverture aux autres composantes politiques, soulignant qu'en cas de manquement à cet engagement, elles seront dans l'obligation d'activer les procédures prévues dans leurs statuts et de recourir aux procédures de destitution contre les contrevenants.
Lire aussi | Conseil des régions. El Khattat Yanja du Parti de l'Istiqlal réélu à la tête de Dakhla-Oued Eddahab
Les trois partis notent également que leur décision reflète leur souci et leur volonté de parachever le processus électoral, à travers la consolidation de la moralisation de la vie politique, le respect du choix des votants et la rupture avec les pratiques malsaines, estimant que « des parties tentent souvent de contrôler la carte politique pour servir leurs intérêts au détriment de l'intérêt général ». Ils rappellent, dans ce sens, que les élections du 8 septembre ont constitué un jalon supplémentaire dans le processus d'édification démocratique dans le Royaume, relevant la volonté de tous les acteurs politiques de consolider le choix démocratique et de contribuer à donner un nouvel élan à la vie politique et aux opérations électorales, à travers la liberté d'expression et le choix démocratique.
De ce fait, poursuivent les trois partis, le ministère de l'Intérieur et l'administration territoriale ont veillé à réunir les conditions nécessaires à l'organisation des opérations électorales et à en garantir le déroulement dans les meilleures conditions, le dernier mot étant revenu aux citoyens qui se sont exprimés par les urnes, dans le cadre d'une fête démocratique, saluée par les Etats et les organisations internationales. Le RNI, le PAM et le PI se sont enfin félicités de « la réussite de cette étape démocratique », adressant leurs vifs remerciements à « tous les intervenants et à tous les citoyennes et citoyens qui ont exercé leur pouvoir de vote pour choisir ceux qui méritent de les représenter ».
Lire aussi | Le Maroc compte développer une industrie de drones kamikazes pour Israël
Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) présidera ainsi les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (présidente pressentie : Fatima El Hassani), Drâa-Tafilalet (président pressenti : Harou Abrou), Souss-Massa (président élu : Karim Achengli) et Guelmim-Oued Noun (présidente pressentie : Mbarka Bouaida).
Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) sera en tête des régions de Rabat-Salé-Kénitra (président pressenti : Rachid Abdi), Marrakech-Safi (président pressenti : Samir Koudar), Béni Mellal-Khénifra (président pressenti : Adil Barakat) et l'Oriental (président pressenti : Abdennebi Bioui).
Lire aussi | Le français Domino HR étend sa toile au Maroc
Enfin, le Parti de l'Istiqlal présidera les régions de Casablanca-Settat (président pressenti : Abdellatif Maâzouz), Fès-Meknès (président pressenti : Abdelouahed Ansari), Laâyoune-Sakia El Hamra (réélection de Sidi Hamdi Ould Errachid) et Dakhla-Oued Ed-Dahab (réélection de Yanja El Khattat).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.