Royal Air Maroc. Vols Casablanca-Montréal: ce qu'il faut savoir    Le Maroc autorise les vols exceptionnels vers le Royaume-Uni    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 octobre 2021 à 16H00    Gouvernement régional andalou : « Le Maroc, un partenaire privilégié de l'Espagne »    Sahara Marocain: Alger doit prendre part aux tables rondes, tranche l'ONU    Chambre des représentants : séance plénière le 25 octobre consacrée aux questions orales    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Botola Pro D1 / WAC-OCS (1-0) : Le Wydad vainqueur en fin du match!    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Zoom: La guerre du football    Moscou dément tout «refroidissement» dans les relations avec Rabat    Sahara : Le Qatar réitère son soutien à la souveraineté marocaine    Vaccination : Les personnes souffrant d'allergies peuvent recevoir un certificat de contre-indication    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Les députés obligés de présenter le pass vaccinal pour accéder au Parlement dès lundi    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Le Maroc d'aujourd'hui n'est pas le Maroc d'hier    Covid-19 : Le ministère de la santé dément les rumeurs concernant un décès lié au vaccin Pfizer    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Reprise des vols vers le Canada en provenance du Maroc dès le 29 octobre    Trafic international de drogue : Interpellation de 4 individus à Errachidia    Université dans les prisons: La 9ème édition lancée à Salé    INDH : Remise de bus scolaires à Taza    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Nigéria : 30 élèves enlevés libérés    France : Le complotiste Rémy Daillet en garde à vue pour projets de coups d'état et d'attentats    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ASMEX prospecte les opportunités d'affaires au Japon
Publié dans Challenge le 23 - 09 - 2021

L'Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a organisé un webinaire intitulé « Doing Business in Japan », en partenariat avec le cabinet Harvard Consulting.
La rencontre sonne la reprise du cycle de webinaires « Doing Business » initié par l'ASMEX. Une occasion pour les adhérents de l'Association de découvrir de nouveaux pays ouverts aux investissements étrangers et en savoir plus sur les diverses opportunités qu'offrent ces marchés. Pour cette rentrée, c'est le Japon qui est à l'honneur avec l'intervention de deux experts internationaux spécialistes du marché japonais, à savoir, Fabien Debaecker et Frederik Delsart, du cabinet de conseil PMC basé à Tokyo.
« Le Japon est la 3e économie mondiale. C'est un marché très intéressant pour ceux qui se donnent la peine d'y accéder car c'est un marché très exigeant et difficile d'accès. Mais très important pour les exportateurs compte tenu de sa dimension locale et internationale. C'est un marché grandissant et qui a en même temps une grande influence sur le marché asiatique », a commencé par préciser Fabien Debaecker. Il a ensuite souligné les exigences du marché japonais pourtant très attrayant par son ouverture et sa constante croissance.
Lire aussi | Washington réitère son engagement à accompagner l'agenda de réformes de SM le Roi
De son côté, Frederik Delsart a fait valoir les avantages du Japon, et de son marché en relevant un taux de chômage qui ne dépasse pas les 2,3% alors que le PIB de certaines villes comme Tokyo et Nagoya sont équivalents à des PIB de grandes nations comme la Russie et la Corée du Sud. Durant leur intervention, les spécialistes qui ont animé le webinaire ont mis en exergue les avantages du marché japonais qu'ils décrivent comme un marché rémunérateur avec un bon retour sur investissement, mais aussi un marché « créateur de tendances pour le reste des marchés asiatiques ».
En effet, le Japon est le 18e client du Maroc en termes d'exportations avec environs 299 millions de dollars, selon les chiffres de l'ambassade marocaine au Japon. Vu du Japon, ce chiffre fait du Maroc le 26ème fournisseur du pays. La marge est grande donc pour les exportateurs désirant découvrir de nouveaux marchés, prometteurs et rentables tant que le pays du soleil levant note un besoin au niveau de l'Agriculture, la Pêche, ou encore le cuir, le prêt-à-porter et les cosmétiques. Le Maroc est le 2ème partenaire commercial du Japon en Afrique. Les relations commerciales entre le Maroc et le Japon représentent 4,5% des échanges entre le Maroc et l'Asie et 2,7% des échanges entre le Japon et l'Afrique.
Lire aussi | Câblage. Un équipementier américain débarque à Oujda
Au niveau de l'agriculture, l'autosuffisance du Japon est limitée (40%) puisque 12% du territoire seulement est reservé à l'agriculture. Le prêt à porter présente également une aubaine pour les exportateurs marocains. En 2015, le marché japonais s'élevait à 49,55 milliards d'euros. Selon le Yano Research Institute, le marché pour les produits des marques étrangères d'habillement et d'accessoire a atteint 8,5 milliards d'euros en 2013. Le marché des ventes de vêtements sur Internet est prospère, il croît rapidement et présente nombreuses opportunités.
Les exportateurs marocains du cuir ont également des opportunités à saisir au Japon, puisque le pays est le 11e importateur mondial de la matière (1,6% des importations du pays). Le besoin du Japon en terme de produits cosmétiques se caractérise par la grande consommation des Japonais (3e marché mondial, 19,4 milliards de dollars). Actuellement, la France est le premier fournisseur du pays (35% des importations) avec une tendance vers les produits bios. Là encore le potentiel est important pour les exportateurs marocains.
Lire aussi | Intelcia IT Solutions renforce son offre dédiée aux opérateurs télécoms
Néanmoins, le Japon reste un marché très exigent en terme de qualité. « Quelques acteurs économiques ont vu leurs marchandises faire le chemin retour à cause d'un soucis d'emballage comme une rayure ou une petite éraflure, bien que leur produit soit d'une très grande qualité » a noté Frederik Delsart qui rappelle que le Maroc demeure le 2e partenaire commercial du Japon en Afrique.
Lien du webinaire :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.