Une ONG condamne l'appel du Polisario à commettre des attentats terroristes au Maroc    Moment historique pour Yassine Bounou, gagnant du Trophée Zamora    Une réflexion de la presse italienne sur le nouveau contrat Mbappé    Une délégation marocaine à Prague    Plainte de LaLiga contre le PSG : Javier Tebas contre le renouvellement du contrat Mbappé    Travaux du Busway : Perturbation de la circulation à Casablanca    Guerre en Ukraine : Moscou annonce la destruction d'armes occidentales    USA-Liban : Nouvelle charrette de sanctions US    Sebta et Mellilia : La DGI annonce la fin des activités de contrebande    Marrakech / Systèmes de paiement et e-gov :15ème édition de l'Africa Pay & ID Expo    Casablanca : 16 MDH pour une cure de jouvence de la Trémie Zerktouni- Hassan II    Chine / Covid-19 : Des milliers de Pékinois placés de force en quarantaine    Casablanca : Lancement de la 15ème édition du Festival international Théâtre et Cultures    Marhaba 2022: consulat mobile au profit des ressortissants marocains de Saint-Etienne    Premier league: Manchester city championne d'Angleterre après un scénario fou    Mbappé: « La déception du Real est à la hauteur de mes hésitations »    Opération Marhaba. Les navires, les compagnies, le pavillon marocain, les réservations, la hausse des prix,... tout sur la traversée maritime    Monkeypox: Quel plan de riposte pour le MSPS?    Education. Voici les nouvelles dates des examens scolaires    Agence africaine du médicament. Bataille fratricide entre le Maroc, l'Algérie et la Tunisie    Covid-19 au Maroc : 98 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Espagne : Démantèlement d'un réseau de trafic de migrants entre Ceuta et Cadix    Football / Match amical Etats Unis-Maroc : Le sélectionneur américain dévoile sa liste de joueurs    UPA: Le président du parlement émirati salue le rôle du Roi Mohammed VI dans le soutien des Maqdissis    Journée de l'Afrique. Lahcen Mahraoui en première ligne à Dublin    Au camp de Boujdour, à Tindouf, un événement «international» devant des chaises vides    COVID-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 mai 2022    Situation médicale préoccupante d'un détenu à Fès : l'administration pénitentiaire fait le point    Usage de l'arme en dehors du service par un policier à Béni Mellal : enquête ouverte    Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 5 points clés    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane    Blé: la menace de pénurie guette les pays importateurs    Moudhaffar Al Nawab, voix du peuple irakien, n'est plus    Tornade à Michigan: deux morts et 23 blessés    Le président du Conseil national des EAU salue le rôle pionnier de SM le Roi dans le soutien des Maqdissis    Migrations: aux portes des Etats-Unis, des drames et des enfers    USA: Joe Biden qualifie les cas de Monkeypox dans le monde de "préoccupants"    Québec réduit les frais de scolarité pour les étudiants étrangers en région    Amélioration de l'école publique : un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    Le Maroc participe à la foire internationale de l'agriculture de Novi en Serbie    Canada/Intempéries: Quatre morts et 900.000 foyers privés d'électricité    Interview avec Neila Tazi : « Nous ne quittons pas Essaouira, elle est la capitale de la tagnaouite »    Festival : Jazzablanca, le fond et la forme    Météo au Maroc: les prévisions du dimanche 22 mai    Diaspo #240 : Youssef Anegay, guitariste à Strasbourg indissociable de Lazywall    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Agadir. Un parc safari de 20 hectares pour admirer les lions en liberté
Publié dans Challenge le 16 - 01 - 2022

Un « Lion Park » devrait bientôt voir le jour à Agadir. Le projet dont le maitre d'œuvre est la société Aquila Morocco basée à Marrakech, a été lancé par Hakim Abdel Hafid, un Marocain ayant acquis beaucoup d'expérience dans ce type de parcs en Afrique du Sud. Situé à la sortie d'Agadir dans la commune de Drarga, le Lion Park permettra aux visiteurs d'observer les lions en parcourant avec leurs voitures un circuit spécialement.
Les parcs safari se sont multipliés en Amérique du Nord et en Europe. Généralement, il s'agit d'un lieu très vaste, qui présente les animaux en semi-liberté, pour donner au visiteur l'impression que l'on ressent dans les grands parcs africains en Afrique du Sud, au Kenya ou encore en Tanzanie. Ces parcs donnent visiteurs le privilège de côtoyer à bord d'un véhicule la grande faune sauvage préservée, des éléphants, des lions, des girafes….
Le Maroc devrait également bientôt voir son premier parc du genre ouvrir ses portes à Agadir. Derrière ce projet inédit dans le Royaume, un Marocain qui a l'expérience de ce type de parcs en Afrique du Sud. En effet, Hakim Abdel Hafid, biologiste de formation, a longtemps travaillé dans ce pays en tant que responsable de l'élevage de lions dans deux réserves.
Ce Marocain qui est aussi lui-même devenu propriétaire d'un parc privé en Afrique du Sud, a décidé de faire profiter son pays de son expérience. Mieux encore, Hakim Abdel Hafid, entend apporter, à travers ce projet où il est associé-gérant, une valeur ajoutée à l'offre touristique marocaine.
Baptisé « The Lion Park of Drarka », le projet est situé dans la commune de Drarga, la même qui accueille Croco Parc ouvert en 2015. Il compléterait ainsi l'offre déjà proposée pour visiter ce parc animalier. Son maitre d'œuvre est Aquila Morocco, une société basée à Marrakech où siègent plusieurs associés internationaux opérant dans le domaine.
Les travaux de construction du parc dont le permis de construction a été délivré le 14 mars 2021, ont débuté depuis un mois.
Ce n'est pas la première fois qu'un projet de Parc Safari est annoncé à Agadir dans la commune de Drarga. En septembre 2016, les autorités avaient approuvé un projet de Parc Safari. Ce projet a été abandonné. C'est d'ailleurs, sur ce même site que le Lion Park de Drarga est en train d'être déployé. Il s'agit d'un terrain forestier de 20 hectares.
Si le projet « Safari Parc » prévoyait initialement sur ce site d'autres activités sportives comme le mini-golf, le tir à l'arc, la pétanque ou le tennis, « The Lion Park of Drarka » d'Aquila Morocco s'est, en revanche, uniquement positionné sur l'observation des lions.
Lire aussi | L'Observatoire du travail gouvernemental dresse le bilan des 100 premiers jours de l'Exécutif
Situé à la sortie d'Agadir, le site se trouve exactement en bordure nord de la route express qui mène à l'autoroute de Marrakech. Sur les 20 hectares, seule un peu moins d'un quart de la superficie sera occupée par des installations : un restaurant, des sanitaires pour les visiteurs de passage, une mosquée, une vingtaine d'écolodges adossés à une piscine destinés aux personnes souhaitant prolonger leurs visites. Un espace de soins est également prévu pour les animaux.
Concernant les autres trois quart restants du site, ils seront aménagés en trois zones : la première sera dédiée aux visiteurs pour observer les lions d'Afrique, la deuxième pour les lions blancs, et la troisième zone réservée aux lions de barbarie.
En outre de planter de nouveaux arbustes, Aquila Morocco prévoit d'intégrer au site tous les arganiers que compte le périmètre.
Il faut dire que les lions ne seront pas confinés dans des espaces exigus, comme dans un zoo : ils circuleront en liberté dans tout cet espace.
Dans une première phase, le Lion Park de Drarga accueillera 45 lions en provenance de la réserve sud-africaine de Hakim Abdel Hafid. 20 autres viendront s'y ajouter dans un deuxième temps.
C'est une expérience immersive équivalente à une visite de réserve africaine qu'Aquila Morocco compte offrir aux visiteurs. Ces derniers pourront observer les lions en parcourant avec leurs voitures. Ainsi, les porteurs du projet n'entendent pas badiner avec les règles de sécurité, l'écologie ou encore le traitement des animaux. Les conducteurs devront, par exemple, fermer leurs vitres et ne jamais sortir de leur voiture. D'ailleurs, les promoteurs du projet prévoient des véhicules spéciaux à l'intention des personnes non motorisées. Ce sont pas moins de 45 personnes qui seront employés à plein temps par le « The Lion Park of Drarka ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.