Variole du singe : Baitas se prononce sur les mesures gouvernementales    Au Maroc, les réserves de sang couvrent à peine quatre jours !    La question taïwanaise dans le périple asiatique du président américain    Les Russes cherchent à s'emparer d'une ville de l'est de l'Ukraine    Tout ce qu'il faut savoir sur la billetterie    Tibu Africa et Decathlon Maroc pour une alliance sportive et humaine au profit des jeunes    La délégation égyptienne arrive au Maroc    «Un plaidoyer commun pour la défense de l'intégrité territoriale des Etats»    Un impératif et non une option pour le CESE    Un souffle de vie par l'image et l'échange    Entre défis de sauvegarde et enjeux de développement    Opéra NORMA de Bellini    Ligue Europa Conférence: revivez le sacre de La Roma (VIDEO)    Rabat: on connaît la date d'ouverture du nouveau « parking Bab El Had »    Marina Agadir accueille une grande chaine hôtelière internationale    Marrakech accueille le Festival aboudabien des courses de chevaux pur-sang arabe    Les changements climatiques augmentent les canicules    Maroc : La production locale d'électricité en hausse de 4,1% au 1er trimestre    Covid-19 : 239 nouveaux cas et zéro décès ce 26 mai    Canada: Le TSAF, une maladie évitable de malformations durant la grossesse    Le Suriname ouvre un Consulat Général à Dakhla    NMD : Nadia Fettah Alaoui sollicite l'appui de la BAD    Une grande éruption sous-marine visible depuis l'espace    CHAN Algérie 2022 : Le Maroc déja qualifié, tirage au sort des éliminatoires    Législatives : LREM exclut les «candidats dissidents» Mehdi Reddad et David Azoulay    Le port de Tanger Med dans le top 6 mondial (banque mondiale)    Au sommet Melipol22, le Président du Conseil des ministres de Qatar s'entretient avec Abdellatif Hammouchi    Covid-19: l'état d'urgence sanitaire prolongé jusqu'au 30 juin    Un virus « tueur de cancer » en test sur un patient    L'Algérie confirme avoir écarté des aéroports espagnols à cause de la question du Sahara    Energies renouvelables : en 10 ans, l'Afrique n'a attiré que 2% des investissements    Des arrestations suite à des émeutes ayant suivi le match de l'Ittihad Tanger et RSB Berkane    Taghazout Bay : l'humour à l'honneur les 27 et 28 mai    Voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    Leila Cherkaoui et Abderrahmane Ouardane exposent à «Dak'Art»    «Points de vue» : Treizephotographes marocains livrent leurs sensibilités autour du monde    Le Maroc, l'UA et l'ONU célèbrent l'Afrique de l'espoir, de la diversité et du dynamisme    Plus de 200 cas confirmés de variole du singe dans le monde    Afghanistan : 12 morts dans quatre attentats    Le Maroc et la Hongrie veulent inscrire le partenariat économique dans leur coopération    Suisse: Roche annonce des tests PCR de détection du virus de la variole du singe    Berrechid: l'agresseur de l'influenceuse Loubna Mourid écroué    Le cinéma marocain brille au festival de Cannes    Ouverture du 15e Forum international de la Bande dessinée de Tétouan    La revue de presse du jeudi 26 mai    Corruption : Deux arrestations par semaine en moyenne grâce à la ligne directe    Météo au Maroc: les prévisions du jeudi 26 mai    Guerre en Ukraine : La Russie veut l'appui de l'Afrique pour la levée des sanctions occidentales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?
Publié dans Challenge le 24 - 01 - 2022

Non, mais dites donc, «ils» l'ont fait exprès ou quoi ? Déjà que les «Fennecs», cette équipe d'Algérie championne tous azimuts et candidate auto proclamée au titre de championne du Monde au Qatar en 2022 se fait larguer du Cameroun et de sa CAN, car «ils» ont tous comploté contre elle, voilà qu'à peine rentrée au bercail, elle apprend qu'elle va devoir se coltiner les Lions Indomptables pour avoir le droit de se présenter en phase finale du Mondial de Doha.
Résumons et rappelons les faits pour être plus clairs envers ceux qui auraient oublié les épisodes précédents. L'Algérie, championne d'Afrique en titre et championne du monde arabe (parait-il, mais admettons) est venue au Cameroun et à la CAN en triomphatrice. Et c'est normal ; forte de sa ribambelle de matches sans défaite, elle toisait tout le monde de haut.
Lire aussi | Amine Echiguer, pilote moto. La passion, mais surtout le talent
Son coach le célébrissime Bel Madi, surnommé l'architecte du bonheur par une presse de fans énamourés, se prit lui aussi au jeu et n'admettait plus qu'on le contredise. Et donc, l'Algérie se pensait invincible. La CAN commença et premier accroc, la Sierra Léone contraint les matadors au nul. Ceux-ci s'en offusquent, clament au sabotage, crient au complot voient le mal partout, accusant les organisateurs de leur avoir programmé des matches sous la canicule, de leur réserver des terrains les plus « pourris » et les arbitres les plus corrompus. L'Algérie prit un point, celui du match nul face à cette Sierra Leone sortie du nulle part. Deuxième match, c'est la Guinée Equatoriale qui se présente face aux champions de la planète. Et là ... patatras, l'Algérie perd proprement et clairement.
Défaite, la première depuis des lustres
Ayant déjà accusé tout le monde, l'Algérie se déclare en mauvaise passe. Mais qu'à cela ne tienne; au prochain match qui, pour les fans algériens, devait être une simple formalité, on allait voir ce qu'on allait voir et au 2ème tour de la CAN, on verra ... la «vraie» Algérie. Tout le monde a vu et tout le monde s'en souvient encore, inutile de trop insister. La Cote d'Ivoire et ses Eléphants ne firent qu'une bouchée des Fennecs. Ceux-ci durent plier bagage, mais gardant leur volonté de domination, ils déclarent : «rendez-vous le 22 mars».
Lire aussi | Un doublé unique pour Pékin
Et alors que des voix, timides, leur conseillaient de faire leur autocritique et de comprendre que leur malheur était en eux, Bel Madi et ses joueurs répétaient que maintenant que leur CAN était terminée «à cause des sabotages que l'on sait», ils allaient se venger lors des barrages pour la Coupe du Monde. Prudents, les plus avisés d'entre eux ajoutèrent : «à condition de ne pas tomber sur le Cameroun, équipe qu'on n'a jamais pu battre et qui, cette année, est intouchable». Et voici que le 22 mars, au tirage des 10 équipes, l'Algérie tire .... Le Cameroun. Décidément le sabotage continue...
Le Cameroun pour le match barrage du 23 avril !!!! Si cela n'est pas du sabotage ourdi par la FIFA, la CAF, le Qatar, Lakjaa et «tutti quanti», n'ont pas osé dire les Algériens, mais tous le pensent. Ou alors, c'est le summum de la sorcellerie comme le déclarera le journaliste Derraji. Lire la suite avec de nouveaux faits et méfaits sur l'Algérie ainsi que les coulisses du tirage au sort dans le prochain numéro de Challenge. À vendredi donc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.