Maroc : Bank-Al Maghrib augmente son taux directeur à 2%    Hydrocarbures : on prend les mêmes et on recommence    فيروس كورونا : تسجيل 20 إصابة جديدة في 24 ساعة الأخيرة    Sofiane Boufal n'a rien à faire dans le golfe    Covid-19/Maroc : 108 cas actifs à l'échelle nationale dont 2 cas sévères admis en REA    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    Maroc : Plusieurs blessés dans un accident d'autocar à Béni Mellal-Khénifra    Le Gabon présidera le Conseil de sécurité de l'ONU à partir du 6 octobre    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    Adam Masina : "Les deux semaines après la blessure ont été très difficiles"    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Santé : le Groupe AKDITAL met en service sa 12éme infrastructure de santé à Sidi Maarouf    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Lahcen Zinoun et Bouchra Boulouiz absents de la remise des prix    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    Maroc-Paraguay: Un match amical sous haute surveillance    «Ormindo», un opéra baroque le 30 septembre à Rabat    Sefrou: Clôture du 20ème Festival national des pommes d'Imouzzar Kandar    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Sitel et Majorel abandonnent leur projet de fusion    Bank of Africa dédie un parcours digital exclusif au programme Intelaka    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    Ukraine : Quatre régions vont passer à la Russie    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Des publications attribuées à Brahim Saadoun font le buzz, son père réagit    Perturbation des chaînes d'approvisionnement: le Maroc s'en sort plutôt bien    Botola: voici le programme de la 4ème journée    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    BMCE Capital lance un fonds pour le financement des startups marocaines innovantes    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    DGSN: Hammouchi exige de ses hommes plus de réactivité dans le traitement des plaintes    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    Washington cherche à appuyer une réforme improbable du Conseil de sécurité    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Chambre des Conseillers : la sécurité sanitaire est une priorité centrale de la souveraineté nationale
Publié dans Challenge le 09 - 08 - 2022

La crise sanitaire due au Covid-19 a bien révélé les faiblesses structurelles du système de santé. Aujourd'hui, la réforme de ce système est inscrite parmi les objectifs urgents et stratégiques. La Chambre des Conseillers a eu le mérite d'aborder cette thématique et d'élaborer un rapport de qualité pour contribuer au processus de réforme du système de santé. Eclairage sur les principaux aspects de ce rapport.
Avec moins de 28 000 médecins exerçant dans les secteurs public et privé, et un déficit estimé officiellement à 32 000 médecins, le système actuel de santé ne peut guère offrir un niveau minimal de soins à la population. La moyenne annuelle de consommation individuelle en médicaments, ne dépasse guère 431 dirhams (2017), soit à peu près le 1/5 de la moyenne par habitant en Europe, ou encore 1/10 de la moyenne par habitant aux Etats Unis d'Amérique. Cette situation est aggravée par la mauvaise répartition territoriale, plus que déséquilibrée, des infrastructures et des ressources humaines dédiées au secteur de la santé.
Lire aussi | [Vidéo] Chery Tiggo 7 Pro. Original et distingué
Le récent rapport présenté à la Chambre des Conseillers, tout en dressant un état des lieux, et sans trop s'y attarder, se projette vers la recommandation de solutions pratiques qui devraient être avant tout le fruit de concertations collectives, impliquant tous les acteurs concernés, pour gagner en adhésion et en crédibilité. Le concept-clé à la base de l'approche adoptée et qui devrait guider l'ensemble des réformes du système de santé est celui de « souveraineté sanitaire ». Il est question de disposer d'un système de santé capable de faire face aussi bien aux situations courantes qu'aux situations exceptionnelles d'épidémies. Tout en sachant qu'avec le processus de vieillissement de la population marocaine, déjà entamé, l'avenir sanitaire de la population n'est pas si difficile à prévoir. Qui dit population âgée, dit quasi automatiquement augmentation de la fréquence des maladies chroniques, avec tout ce qui s'ensuit en termes de ressources croissantes à mobiliser dans le domaine sanitaire.
L'enjeu central dont les Conseillers semblent être parfaitement conscients, est relatif à la question de la gouvernance du système de santé. Car c'est là que résident les « crocodiles », c'est-à-dire les principaux obstacles et résistances au changement, compte tenu des intérêts et des mauvaises habitudes accumulés au cours des dernières années d'application des programmes d'ajustement structurel, où le concept de santé a été relativement déshumanisé pour intégrer la logique marchande. Que prônent les Conseillers ? Il est d'abord question de regrouper les différents programmes sociaux dans le cadre d'une vision stratégique globale. Ce qui rejoint parfaitement la méthode préconisée dans le nouveau modèle de développement.
Lire aussi | PLF 2023 : balisage en cours
Cela signifie une meilleure convergence des objectifs de tous les intervenants dans le domaine de la santé : convergence territoriale, en impliquant les acteurs régionaux et locaux ; convergence en matière de politique du médicament, avec une priorité au développement de l'industrie pharmaceutique locale ; réforme des caisses de mutuelle et d'assurance maladie, et surtout amélioration substantielle des conditions matérielles et morales de travail des ressources humaines ; sans oublier la digitalisation qui ne devrait être perçue ni comme une « baguette magique », ni comme du « maquillage sur de la morve ». Celle-ci devrait garantir une meilleure traçabilité des prestations de soins, et surtout contribuer à la mise en place d'un système de veille sanitaire capable de renforcer qualitativement la réactivité du système de santé, et de mieux anticiper dans les cas d'urgence sanitaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.