Italie/Législatives: Victoire historique de l'extrême droite    Témara: Le Prince Moulay Rachid préside le « Grand Prix SM le Roi Mohammed VI »    Amical U23: Le Maroc s'incline devant le Sénégal (1-3)    Météo: les prévisions du lundi 26 septembre    Caravane médicale au profit des habitants de la commune d'Ouled Mataa    Casablanca: Grand hommage rendu à Aïcha Ech-Channa lors de ses funérailles (VIDEO)    Météo Maroc : Pluies ou averses sur les provinces Sud, les régions Centre, l'Atlas et...    Sahara : José Manuel Albares réfute les élucubrations algériennes    Maroc : Les militantes font leurs adieux à Aïcha Ech-Chenna, inhumée à Casablanca    Enseignants-chercheurs : la valorisation salariale au menu d'une réunion entre les syndicats et Aziz Akhannouch    Espagne : Des supporters pointés pour avoir entaché le match Maroc – Chili    L'Espagne répond à l'Algérie : Pas de changement de position sur le Sahara    Sahel: Un sursaut international s'impose face à la crise sécuritaire, selon le chef de l'ONU    Israël et le Maroc ou comment Alger façonne le « bon coupable » et la judéophobie sur le mensonge et la confusion    Tanjazz 2022: en images, la clôture de la 21e édition du festival    Vidéo. "Paroles d'Experts" avec Faïçal Tadlaoui de retour sur H24Info    Musique électronique: Dakhla vibre au rythme de « Into the Wild » de festival Oasis    Les Emirats vont fournir une Allemagne sans atouts énergétiques en gaz liquéfié et en diesel    Covid-19 au Maroc : 7 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    AG de l'ONU/Sahara: Le Bahreïn réaffirme sa position ferme en soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Compilation du meilleur de Benjamin Bouchouari avec les Verts    Clôture des Concerts de Rabat : Samira Said, Fnaire, Lartiste et Salif Keita enflamment la scène de l'OLM    Un créateur marocain derrière l'habillement de la reine Maxima des Pays-Bas    Marrakech : Clôture en apothéose du Festival Gnaoua Show    Transport routier : Soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    Dakhla. 5200 ha irrigués par dessalement de l'eau de mer à attribuer aux jeunes et aux investisseurs privés    Transport routier : soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    Coronavirus au Maroc: 7 contaminations enregistrées ce dimanche    L'égalité des genres, principe essentiel pour le progrès    Casablanca / L'Boulevard : Deux décennies d'existence festive    Anass Salah-Eddine, l'oublié de la tanière : "Je progresse..."    Sahara marocain : Alger n'a plus les moyens de ses ambitions néocoloniales au Maghreb    Le premier vélo électrique « Made in Morocco » à l'assaut du marché national    Attijariwafa Bank consolide ses performances    L'Iran entre révolution et contre-révolution    L'émotion du père de Brahim Saadoun, après son arrivée au Maroc (VIDEO)    Mission de haut niveau de la CEDEAO au Mali: Bamako décline la date du 27 septembre    Un autre club de Premier League courtise Yassine Bounou    Aïcha Ech-Chenna n'est plus    CHU Ibn Sina: 1ère base de données électronique de l'hémophilie et des maladies hémorragiques    Bourse de Casablanca : le résumé hebdomadaire (19 au 23 septembre)    ONU-Guerre de l'Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"    OCP améliore son CA de 72% au S1-2022    Laver Cup: l'Europe repasse devant grâce à Djokovic (VIDEO)    Saad Lamjarred partage des photos de son mariage    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    Botola: le Tunisien Mondher Kebaier nouvel entraineur du Raja de Casablanca    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Emancipation des femmes et pesanteurs sociales
Publié dans Challenge le 11 - 08 - 2022

La dernière enquête de l'Economiste-Sunergia sur le droit des femmes à l'égalité dans l'héritage et le droit d'accès au travail, tombe à point nommé, après le dernier discours du Trône. Les résultats de cette enquête reflètent les profonds obstacles culturels au changement sociétal.
63% des personnes sondées sont contre l'égalité des hommes et des femmes dans l'héritage. 29% y sont favorables. Quatre ans avant, en 2018, la part des réponses négatives était de 69%. Ainsi, en quatre ans, la progression est toute relative, avec une croissance annuelle moyenne de 1,25%. Il faudra attendre longtemps, à supposer que cette tendance soit continue et irréversible. Or ce sont 65% des femmes elles-mêmes qui s'y opposent majoritairement !
Lire aussi | Coupe du monde 2022. La FRMF se sépare de Vahid Halilhodzic
L'expression « la femme, gardienne des traditions » est donc confirmée. Son rôle ne se limite pas à la reproduction biologique, mais aussi à la transmission des valeurs et coutumes culturelles, morales... Certes, dans le dernier sondage, les hommes opposés représentent 74%. Mais plus grave, ce sont les jeunes dans la tranches d'âge de 25-34 ans qui s'y opposent le plus, avec 77% contre, et 20% pour. En 2ème position, viennent les séniors âgés de plus de 65 ans, avec 74% contre. La tranche d'âge la plus favorable à l'égalité, en matière d'héritage hommes-femmes, est celle des personnes âgées de 55 à 64 ans, avec 36% pour et 56% contre. Jeunes et vieux se rejoignent en matière de conservatisme.
Les tranches d'âge intermédiaires représentent les générations ayant vécu à une époque d'ouverture où la gauche était au diapason dans la vie politique. La crise socio-économique, l'aggravation du taux de chômage et le taux de réussite croissant des femmes dans les études sont des facteurs à explorer. Qui dit héritage, dit propriété et donc classes sociales. Ce sont les catégories socio-professionnelles A et B, donc les plus aisées, qui sont le plus pour l'égalité, en matière d'héritage, avec un taux de 34%. La catégorie intermédiaire C se prononce pour l'égalité, avec un taux de 20%. 73% s'y opposent. Enfin, les catégories D et E sont pour avec 26%. 67% s'y opposent. Plus on est pauvre et jeune ou vieux, et plus on s'y oppose.
Lire aussi | Le monde a soif
Face au travail, les personnes sondées apparaissent plus réalistes, puisque 66% des personnes sondées sont pour le travail des femmes, au même titre que les hommes. Parmi ces personnes sondées, 81% des femmes sont favorables au travail des femmes. Mais 41% des hommes s'y opposent, rejoints par 16% des femmes dans cette attitude. La tranche d'âge des personnes sondées, âgées de 55 à 64 ans est la plus favorable à l'accès des femmes au travail, avec 82%. Cette tranche est hostile à l'égalité en matière d'héritage, tout en étant favorable à l'accès au travail par les femmes ! Et la tranche d'âge âgée de 35 à 44 ans est la moins favorable aux femmes, en matière d'accès au travail, avec 58% pour et 37% contre, suivie de la tranche d'âge de 25 à 34 ans, avec 62% pour. C'est un paradoxe qui mérite d'être creusé sociologiquement. Etre favorable au travail des femmes, et donc à la création des richesses, mais ne pas l'être face à la propriété qui est souvent le fruit du travail. C'est tout simplement une inégalité sociale aggravée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.