Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.859 au total, mardi 2 juin à 10h    Le grand bazar    Repli de l'IPPIEM hors raffinage de pétrole en avril    Ebranlés par la crise, les professionnels du tourisme dans l'expectative    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Un communiqué riche en enseignements    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    Ils sont tous devenus des épidémiologistes et des économistes !    Le cérémonial sahraoui du thé bousculé par le coronavirus    Le satisfecit de l'Université Mohammed V    L'Université Hassan II tient son premier festival culturel à distance    3673 demandes examinées par le CNP et 2928 cartes attribuées    Réunion à distance sur la création d'un centre culturel et gastronomique à Agadir    «Le gouvernement responsable devant l'opinion publique»…    Penser le concret    La CAF envisage différents scénarios pour boucler les compétitions    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mardi 2 juin    Amélioration à tous les étages    McKennie, Sancho et Hakimi devant la commission de discipline    Prolongation de l'exposition «Maroc: une identité moderne»    Une bouteille d'eau du temps de la pandémie corona    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Al-Omrane: reprise progressif des chantiers à l'échelle régionale    Un nouveau projet de trémie à Rabat pour 40 millions de DH    Le PNB en hausse de 14% au T1-2020    Le Maroc, consommateur de fast-food en plein confinement    Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    France: C'est l'heure de la reprise économique    Hyperpuissance    Les Etats-Unis s'embrasent    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Les syndicats interpellent El Othmani    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Danielle Skalli tire sa révérence    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-Rwanda : place au buisness
Publié dans Challenge le 03 - 04 - 2017

Du 02 au 08 avril 2017, le tandem BMCE Bank of Africa et Maroc Export met le cap sur l'Afrique de l'Est et l'Afrique Australe pour la seconde édition de l'African Business Connect. Un concept qui se veut original par son approche sur-mesure du marché, enrichie par la mobilisation des acteurs locaux à travers le réseau africain de BMCE BOA et les partenaires de Maroc Export qui assurent un accompagnement de proximité tout au long de la démarche.
Un avion affrété pour la circonstance, avec à son bord une délégation d'entreprises de 100 opérateurs publics et privés de plusieurs secteurs, fait escale au Rwanda, en Tanzanie et à Madagascar. « Climat favorable pour les gens et le business, avancées technologiques, bon sens, propreté... », étaient les premières impressions des patrons marocains ayant atterri le 02 avril 2017 à Kigali et qui découvrent le pays des mille collines pour la première fois. Aujourd'hui, quelque 500 opérateurs marocains et rwandais ont pu établir des rencontres d'affaires B2B mais aussi B2G (Business to Government). Le choix du Rwanda comme première étape de ce roadshow business ne relève pas du hasard. Les opérateurs marocains comptent bien profiter du réchauffement des relations diplomatiques entre Kigali et Rabat pour booster les échanges commerciaux entre les deux pays, à la faveur des 19 accords bilatéraux signés en octobre 2016. Accords qui touchent la finance, la santé, l'immobilier, le pharmaceutique, la logistique ou encore le tourisme.
Le Rwanda, devenu un exemple de développement en Afrique, jouit depuis quelques années d'une conjoncture économique favorable, affichant une croissance soutenue de 7% en 2014, 6,9% en 2015 et une estimation de 6% en 2016, selon les chiffres de la Banque mondiale. Les conventions signées entre le Maroc et le Rwanda, qui se projette en « Singapour africain », constituent autant de tremplins vers un gisement d'opportunités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.