Un journal indien fustige le blackout total sur la situation du coronavirus à Tindouf    Chelsea en pole position pour accueillir Timo Werner!    Chauffeurs de taxi: Cet autre corps de métier qui pâtit de la crise sanitaire    Communiqué du BP du PPS    Actes de violence de ce groupe terroriste en Afrique de l'Ouest et au Sahel    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, vendredi 5 juin    Confinement: Tous ensemble?    «Avoir un bon réseau est utile dans l'insertion sociale et professionnelle future»    «De la nécessité de la réforme et restructuration du secteur des ICC»    ADM invite les usagers à vérifier leur solde Jawaz    Le coût du confinement en Afrique s'élève mensuellement à 09 milliards de dollars    La vérité derrière le mensonge    La province de Khouribga désormais indemne du coronavirus    Covid-19: Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Cyclisme: Prudence et sécurité, maîtres mots de la reprise    Exclu-Al Bayane: Boutaib en discussion avancée avec un club de la Botola    Afghanistan: Les troupes US bientôt «at home»?    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 8.030 au total, vendredi 5 juin à 10h    Coronavirus: une baisse de 54,6% du trafic aérien au mois de mars 2020    Modèle de développement: Des pistes de relance pour Fès-Meknès    Parlement: Les conseillers préparent leur déconfinement    Aérien: Ce que risquent de perdre les compagnies africaines    Reprise des vols: La Turquie conclut un accord préliminaire avec le Maroc    Le virus prépare une révolution monétaire    Débat sur la place de la culture dans le Maroc d'après-pandémie    Bientôt le retour du public dans les stades d'Italie    Hamza El Hajoui : Le sport joue un rôle économique et social créateur de valeur ajoutée et d'opportunités d'emploi    Yassine Boujouama signe son premier contrat pro avec Bordeaux    Retour d'expérience et stratégies de déconfinement    Le tourisme et le transport seront essentiels à la reprise de l'économie nationale après la crise    Cannes s'offre Wes Anderson, François Ozone et Steve McQueen dans la sélection officielle    La stratégie de développement durable remise sur le chantier    La ministre de la Solidarité détaille son action devant la commission parlementaire des secteurs sociaux    Opération exceptionnelle d'établissement des CNIE pour les MRE    Covid-19 aidant, SAMIR met à disposition ses bacs de stockage    Les éclaircissements de la Chabiba ittihadia    Des journaux nord-macédoniens soulignent la reconnaissance internationale croissante de la marocanité du Sahara    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fonds Charaka : l'appel à projets lancé
Publié dans Challenge le 31 - 05 - 2017

L'Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), établissement public chargé de la mise en œuvre du Compact II a lancé, le mardi 30 mai 2017, un appel à projets pour la sélection des futurs bénéficiaires de l'appui du fonds « Charaka ». Cette initiative entre dans le cadre du développement du projet « Education et formation pour l'employabilité » relevant du deuxième programme de coopération « Compact II », conclu entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement des Etats-Unis, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC).
Ce fonds, doté d'une enveloppe financière globale de 103,72 millions de dollars, appuiera des initiatives de création ou d'extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP), ainsi que des initiatives de réhabilitation de centres publics de formation professionnelle et leur reconversion d'un modèle de gestion classique en un modèle de gestion en PPP qui répond à une demande en ressources humaines du secteur privé, précise l'Agence.
Cet appel à projets, qui sera clôturé le 15 septembre 2017, s'adresse aux partenaires publics (opérateurs publics de formation, établissements ou entreprises publics, établissements publics de formation professionnelle, régions et/ou autres collectivités territoriales), aux partenaires privés qui doivent être obligatoirement des organisations professionnelles (associations ou fédérations), auxquels peuvent s'adjoindre des partenaires d'appui (établissements privés de formation professionnelle, ONG ou tout autre organisme/institution à but non lucratif opérant dans le domaine de la formation et du développement des compétences), ainsi qu'aux partenaires financiers et à tout partenaire technique (cabinet d'expertise, établissement de formation international leader dans le domaine d'intervention des projets proposés,...) ayant l'expertise et l'expérience requises pour appuyer les partenaires PPP dans la mise en œuvre de leurs projets, ajoute la même source.
Des rencontres d'information et d'orientation seront organisées en partenariat avec le Secrétariat d'Etat chargé de la Formation Professionnelle au niveau des villes de Casablanca, Agadir, Tanger et Fès, respectivement les 14, 15, 20 et 22 juin 2017, en vue sensibiliser les candidats potentiels sur l'objet et l'objectif du fonds « Charaka », les critères d'éligibilité auxquels devraient satisfaire les candidats, les projets et les activités pour prétendre au financement du fonds et les modalités de préparation, de soumission et d'évaluation des projets soumis.
Pour rappel, la mise en place du fonds « Charaka » est l'une des deux composantes de l'activité « formation professionnelle » qui relève du projet « Education et formation pour l'employabilité », ayant pour objectif le renforcement de l'employabilité des jeunes à travers l'amélioration de la qualité de l'enseignement secondaire et de la formation professionnelle et de leur adéquation aux besoins du secteur productif. En plus du projet « Productivité du foncier », ils constituent les deux piliers du Compact II, conclu le 30 novembre 2015 et visant l'amélioration de la qualité du capital humain et de la productivité du foncier. La contribution américaine consacrée à ce programme de coopération, d'une durée de cinq ans, s'élève à 450 millions de dollars, à laquelle s'ajoute une contribution du gouvernement marocain de l'ordre de 67,5 millions de dollars au minimum.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.