Un attaquant marocain débarque au Club Africain    Séance sans relief    Sécurité sanitaire: Des milliers d'opérations de contrôle… et après?    Accès à l'information: Le CNDH prépare l'échéance de mars 2020    Cigarette électronique: Une fiscalité incomplète    Coronavirus : Contrôle sanitaire aux frontières    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    Manifestations à Gaza contre le plan de paix américain    Insolite : Facturer la question idiote    Les officiels sur place à Laâyoune pour la CAN de futsal    Qualifications africaines aux JO de Tokyo    Divers sportifs    Le Groupe Addoha veut lancer des projets immobiliers au Ghana    Le port d'Essaouira en pleine restructuration    Une étude controversée sur la viande suscite une dispute entre une université texane et Harvard    Divers    Lancement du dispositif territorial intégré de protection de l'enfance    Protection de l'enfance : Le DTIPE est là pour « renforcer » les programmes existants, dixit El Othmani    A Tokyo, la préparation des JO passe aussi par celle des séismes    Billie Eilish, l'icône pop branchée qui réécrit les règles de la célébrité    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    Abdellah Ouzitane : Il faut favoriser les recherches portant sur l'universalisme des valeurs et le pluralisme des cultures    Casablanca : Arrestation d'un individu impliqué dans une agression à l'arme blanche    Pour la FIFA, «L'Afrique entre en piste pour rejoindre l'élite»    Une série de revalorisations pour les retraités de CDG Prévoyance    Hausse significative du trafic aérien à l'aéroport de Dakhla    Coronavirus : Le ministère de la santé appelle à la vigilance    Marathon international de Marrakech : Les athlètes marocains survolent la compétition    Dans sa galerie à Rabat : La Banque populaire expose les «Parcours croisés» de Moa et Kim Bennani    Le PPS au parlement    La Mauritanie à l'honneur    Liga: Le Real prend les rênes devant le Barça    Angola: Le scandale Isabel dos Santos…    Algérie : le crash d'un avion militaire fait deux morts    Le Mexique refoule 2.300 Honduriens entrés avec une caravane humaine    Brexit: Ce qui va changer au 1er février    Le RNI à l'écoute des Marocains de l'Afrique subsaharienne    Bruno Le Maire attendu au Maroc le 31 janvier    Le Roi Mohammed VI ordonne le rapatriement des Marocains dans la région de Wuhan    Benchamach recadre sévèrement Ouahbi pour son parallèle douteux entre le référentiel du PJD et la Commanderie des croyants    Relance du crédit aux entreprises : les nouvelles mesures de BAM    LDC Afrique-Coupe de la CAF: Le programme de la dernière journée    Bachir Dkhil : La marocanité du Sahara est irréversible    Les bergers afghans menacés par la sécheresse due au changement climatique    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    Présentation du livre "La Déclaration universelle des droits de l'Homme: lectures et éclairages"    Scène culturelle: la guerre des communiqués…    Edito : Triste déballage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Neymar sur le départ
Publié dans Challenge le 02 - 08 - 2017

C'est parti : Neymar a annoncé mercredi 02 août 2017 matin à ses coéquipiers son départ du FC Barcelone, ce qui le rapproche grandement du Paris SG et dessine une fin de feuilleton imminente, même si la Ligue espagnole compte faire de la résistance. « Le joueur est venu s'entraîner comme prévu et a communiqué à ses coéquipiers qu'il s'en allait », a dit un porte-parole du club. « L'entraîneur (Ernesto Valverde) lui a donné l'autorisation de ne pas s'entraîner et d'aller s'occuper de son avenir ». Le Barça a ensuite confirmé l'information par un communiqué, affichant pour la première fois officiellement sa résignation à laisser partir l'un des trois éléments de son trio « MSN », formé avec l'Argentin Lionel Messi et l'Uruguayen Luis Suarez.
La destination du joueur n'a pas été mentionnée, mais relève désormais du secret de Polichinelle. Ces dernières semaines, plusieurs médias annonçaient son départ prochain vers le PSG, propriété d'un fonds souverain qatari. Le journaliste brésilien Marcelo Bechler, basé à Barcelone, a le premier évoqué un « accord » entre le club français et le N.10 de la Seleçao, le 18 juillet 2017.
L'attaquant de 25 ans a été le dernier à arriver au centre d'entraînement du club blaugrana, vers 09h00 locales, au volant de sa voiture de luxe, l'air sérieux, accompagné de trois amis. Il en est reparti vers 09h30. Entre-temps, selon le récit du quotidien sportif catalan Sport, il s'est d'abord rendu dans le bureau de l'entraîneur pour lui notifier son départ, puis dans le vestiaire, où il n'a pas fait de discours mais a pris congé de ses coéquipiers un par un. Il a ensuite rencontré les dirigeants du club au siège du Barça, selon Radio Catalunya.
Neymar ne s'est toujours pas exprimé publiquement sur sa situation. Il avait évité mardi 01 août 2017 soir les dizaines de journalistes qui l'attendaient à l'aéroport de Barcelone à son retour de Chine, où il a pris part à des campagne publicitaires pour sa marque personne et pour le Barça, via Dubaï. Mais ce mercredi 02 août 2017 représente sans doute une bascule dans le feuilleton qui tient en haleine la planète football depuis deux semaines. Signe supplémentaire d'un transfert imminent : l'ancien agent de Neymar, Wagner Ribeiro, s'est annoncé dans la capitale française en matinée. Il aurait repris du service auprès du clan Neymar pour finaliser le contrat avec le PSG, selon certains médias.
Ce serait le transfert du siècle : le PSG serait prêt à payer les 222 millions d'euros de la clause libératoire de son contrat avec le Barça. Cette somme exploserait le record actuel des 105 millions d'euros, hors bonus, dépensés à l'été 2016 pour le transfert de Paul Pogba de la Juventus Turin à Manchester United. Le Barça s'accroche à cette somme de 222 millions d'euros, « qui devra être versée dans sa totalité ». Des médias évoquaient des négociations imminentes entre les deux clubs. La question qui se pose désormais est de savoir quand le joueur fera sa visite médicale et sera présenté par le PSG. Voire s'il assistera à la réception du promu Amiens, samedi 05 août 2017 au Parc des Princes (17h00), pour la reprise de la Ligue 1.
Le feuilleton n'est cependant plus à un revirement ou coup de théâtre près, du fameux « se queda » (il reste) de Gerard Piqué à l'altercation de Neymar avec la recrue Nelson Semedo, lors d'une tournée américaine durant laquelle le Brésilien a par ailleurs brillé sur le terrain. Le président de la Ligue espagnole, Javier Tebas, menace en effet de bloquer le transfert en refusant de percevoir l'argent de la clause de cession, qui doit être déposé à son siège pour que le joueur soit libéré de son contrat barcelonais. « Nous n'acceptons pas cet argent d'un club comme le PSG qui (…) enfreint les normes et les lois » du fair-play financier de l'UEFA, a-t-il lancé mercredi 02 août 2017 au quotidien sportif As, dans un entretien réalisé avant l'annonce du départ. Javier Tebas accuse le club français de « dopage financier » en recevant « des injections économiques de pays qui offrent des joueurs à leurs supporters en les retirant à d'autres ».
Pour rappel, l'arrivée de Neymar au Barça, en 2013 en provenance de Santos (club mythique de Pelé), avait déjà versé dans la polémique. Son transfert, dont le montant définitif n'est toujours pas clair, a fait l'objet de plusieurs enquêtes judiciaires. Le club espagnol a été condamné pour avoir camouflé au fisc une partie des coûts de la transaction. Il doit affronter prochainement un nouveau procès pour escroquerie et corruption entre particuliers, durant lequel seront également jugés Neymar et son père, Neymar Sr. Il y a aussi une histoire de prime à régler : le Barça a gelé une somme de 26 millions d'euros qui devait revenir au clan Neymar cet été selon les termes de la prolongation de contrat signée l'année dernière (jusqu'en 2021).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.