Parlement: Des lois organiques encore dans les tiroirs    CTM célèbre son centenaire    Vidéo. Safae Hbirkou, nouvelle égérie de Taous    Egypte: Sissi pourrait rester plus longtemps!    23e édition du Caftan: Pour un fabuleux voyage dans le temps    Expo: Dominique Zinkpè face à ses démons    La pensée de Abdelwahab Meddeb en arabe    Reconnaissance française pour l'appui financier marocain à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris    Le Roi Mohammed VI suit de près la problématique de l'eau    Netflix installe un studio de production à New York    Ground Zorro: Pet de lapin    Festival de Cannes : le film marocain «Adam» en compétition dans la section «Un certain regard»    Jiří Oberfalzer : L'Initiative d'autonomie représente une solution durable au Sahara    Communication publique : Le dilemme de la fonction et l'identification de ses rôles    L'ONU en quête d'unité pour réclamer un cessez-le-feu en Libye    Contribution du Maroc à l'aménagement de la mosquée Al Aqsa et de son environnement    Le Maroc à Abou Dhabi : Ouverture de la 4ème édition dans la capitale émiratie    Tottenham élimine City dans un match d'anthologie    Liga : La semaine du titre pour le Barça    Le Raja s'offre l'IRT et revoit ses ambitions à la hausse    Mohamed Benabdelkader : La communication contribue au renforcement de la participation à la vie publique    Les concours d'internat fermés aux étudiants des Facultés de médecine privées    Pôle Nature et vie un voyage en terre connue    Lydie Beassemda : Bénéficier de l'expérience marocaine    De nouvelles Assises pour un système fiscal qui ne tient pas debout    Lancement prochain du programme Souk At-tanmia à Guelmim    Driss Lachguar : Notre objectif est d'éviter des situations où les institutions et donc le pays se trouvent bloqués pendant de longs mois    Le Bureau marocain du droit d'auteur n'a pas renoncé au système numérique    L'acteur Mahjoub Raji n'est plus    22ème Prix Charjah pour la création arabe : Trois Marocains primés au Caire    L'Académie célèbre les 30 ans d'existence de l'option internationale du bac    Philippe gillet, CSO chez SICPA : Aucun secteur n'échappe à la digitalisation    Trump blanchi par son ministre, avant la publication du rapport de l'enquête russe    Incendie de la Mosquée Al Aqsa : El Othmani salue le don royal    Pas besoin d'en savoir plus    Agriculture durable, systèmes alimentaires durables, et «Diaf» : Le Maroc renforce son partenariat avec la Suisse et l'Allemagne    Challenge Azura de rugby : Casablanca abrite la 2ème édition    Suicide d'un détenu à la prison de Tétouan    L'allaitement maternel, «un premier pas pour la prévention de l'obésité»    Couverture santé Universelle: Un défi que le Maroc relèvera    Les enseignants des académies prolongent leur grève jusqu'au 25 avril    L'identité plurielle assumée    SIAM2019. Le GCAM et l'AFD actent une ligne de crédit axée sur l'agriculture durable    Rabat : Violentes échauffourées après le match FAR-RSB    Ambiances Soul et Disco-Funk à la 14e édition de Jazzablanca    Peugeot au tournoi de tennis de Monte-Carlo    La 2e Coupe arabe des clubs portera le nom du roi Mohammed VI    CAN (U17) en Tanzanie: Le Maroc rate la victoire face au Sénégal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BENI MELLAL: Pour une meilleure élaboration et une mise en œuvre des politiques publiques
Publié dans HibaPress le 27 - 11 - 2013

La Commission nationale pour le Dialogue national a organisé la 11ème rencontre du Dialogue national sur la société civile et les nouvelles prérogatives constitutionnelles, les 22 et 23 Novembre 2013, à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, à Beni Mellal.
Par SAID FRIX
«C'est une preuve de la réalisation des objectifs escomptés du Dialogue national sur la société civile que de voir aujourd'hui toutes ces Associations de la société civile présentes entre nous. C'est la réussite aussi de l'approche participative du dialogue national qui met l'action sur le rôle que doit jouer la société civile dans le cadre de la nouvelle Constitution. Nous ambitionnons aussi de donner naissance à une charte participative qui ouvrira d'autres horizons à la société civile…» a déclaré Lahbib Choubani, Ministre chargé des Relations avec Le Parlement et la société civile lors de la 11ème session régionale du Dialogue national sur la société civile et les nouvelles prérogatives constitutionnelles tenue les 22 et les 23 novembre 2013 au siège de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines à Beni Mellal.
Concernant les prochaines rencontres du Dialogue national, M le Ministre a affirmé qu'elles seront primordiales dans la mesure où elles ont bénéficié de tout ce qui a été réalisé auparavant. Pour M le Ministre, « révolu le temps où la société civile n'avait aucun rôle dans la prise des décisions. De nos jours, le Dialogue national sur la société civile et ses nouvelles prérogatives constitutionnelles revêt un caractère stratégique en termes d'innovation et de modernisme. Il répond aux attentes de la mouvance associative marocaine qui, avec ténacité et ce, depuis des décennies, a contribué à hisser la société civile à la position qu'elle occupe actuellement. A cela, s'ajoute la consécration par la Constitution de ses rôles et la consolidation de sa position en tant qu'acteur dans l'édification démocratique.
Notons que la société civile concernée par le Dialogue est désignée dans la Constitution du Royaume dont notamment l'Article 12 qui stipule : « Les associations de la société civile et les organisations non gouvernementales se constituent et exercent leurs activités en toute liberté, dans le respect de la Constitution et de la loi. Elles ne peuvent être dissoutes ou suspendues par les pouvoirs publics qu'en vertu d'une décision de justice. Les associations intéressées à la chose publique et les organisations non gouvernementales contribuent, dans le cadre de la démocratie participative, à l'élaboration la mise en œuvre et l'évaluation des décisions et des projets des institutions élues et des pouvoirs publics. Ces institutions et pouvoirs doivent organiser cette contribution conformément aux conditions et modalités fixées par la loi. L'organisation et le fonctionnement des associations et des organisations non gouvernementales doivent être conformes aux principes démocratiques (La loi en vigueur étant le Dahir des libertés générales de 1958 tel qu'il a été modifié et complété).
Après les interventions du Président de l'Université Sultan Moulay Slimane, Bouchaib Mernari et du Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Beni Mellal, Yahia Khalki qui ont mis en exergue l'importance d'un tel dialogue national qui a réussi à renouer un lien solide entre l'Etat et la société civile, il a été procédé à la présentation d'un exposé sur le Dialogue national et les objectifs de la rencontre régionale et sur les rôles de la société civile et la vie associative. Le deuxième jour de cette rencontre a été consacré à l'organisation d'ateliers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.