Fès s'active pour la lutte contre le tabagisme    Manal Manal Manal … est accusée de plagiat !    Botox parties à Marrakech. Un "ancien" nouveau scandale    Clap de fin pour la 2e table ronde sur la question du Sahara marocain    Dumbo, le célèbre éléphant de Disney revient dans les salles    Marocaine des Journalistes Sportifs (MJS)    Sahara marocain : Horst Köhler annonce un Genève III et de l'espoir    Inwi de nouveau désigné meilleur réseau internet mobile de l'année    Aujjar : Le mariage des mineures demeure une réalité qui interpelle tout le monde    Nota Bene    Eliminatoires CAN-2019 : Déjà qualifiés, les Lions font match nul au Malawi    Vidéo – La 10e édition de l'Afriquia Merzouga Rally est fin prête !    Paris: Souad Massi, l'icône algérienne « prête sa voix » aux manifestants    Belles distinctions pour le téléfilm « Ali Ya Ali » d'Abdelhaï Laraki    Attijariwafa bank mise sur la relance du crédit pour 2019    Vidéo : Une semaine après, la Nouvelle-Zélande rend hommage aux victimes de Christchurch    Un consulat pilote marocain à Algésiras    L'industrie manufacturière en bonne forme... la construction moins bien portante    «Miss handicap Côte d'Ivoire 2019» lance sa 2e édition    Les inconditionnels du Raja fêtent son 70e anniversaire    Naufrage à Mossoul: Le bilan s'élève à 100 morts    Le WAC retrouve le Horoya Conakry en quarts    Essaouia: Coup d'envoi de la 3è édition du Festival »Les Océanes »    Un 2ème Salon national professionnel dédié : 20% de l'effectif national en Sardi provient de la province de Settat    Edito : Contractuels instrumentalisés    Les contractuels instrumentalisés par Al Adl wal Ihssane et Annahj Addimocrati    Séisme politico- économique    Chine: Une explosion massive dans une usine chimique fait 47 morts    Azemmour : Arrestation d'une Française faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international pour homicide involontaire    Réunions de haut niveau pour Benchaaboun à Bruxelles    Accès à l'eau. Comment Lydec déploie son réseau    Le Groupe Banque Populaire plus que jamais champion de la collecte de l'épargne    L'entrée au capital de CFC de la région de Casablanca-Settat est actée    Education financière : CAM encadre 10.700 petits producteurs agricoles et ménages ruraux    Un carnage évité de justesse pour 51 collégiens pris en otage dans un bus à Milan    Journée mondiale de la météorologie    Driss Lachguar reçoit Nabil Chaath    Ces célébrités ont touché le fond : Heather Locklear    Divers    Le match contre le Malawi, un sérieux test pour les prétendants à la liste définitive de Renard    Le RTCMA fin prêt pour accueillir la 35ème édition du GP Hassan II de tennis    Kingsley Coman : Le retour d'un joyau fragile    Participation marocaine à la Conférence de l'ONU sur la coopération Sud-Sud    La lutte menée par le Maroc contre le trafic de migrants louée par le ministre espagnol de l'Intérieur    "Indigo" de Salma Bargach, un film marocain de classe mondiale    Ouverture officielle à Rabat des Journées de la Francophonie    L'artiste peintre Afif Bennani expose ses oeuvres à Montréal    El Othmani : La gratuité de l'enseignement, maintenue et affirmée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Palestine devient Etat Observateur de l'ONU
Publié dans HibaPress le 30 - 11 - 2012

img class='imgpages' src='images/30112012-4efc9.jpg' alt='La Palestine devient Etat Observateur de l'ONU' name='La Palestine devient Etat Observateur de l'ONU' /
Hibapress
L'Assemblée générale de l'ONU a voté, jeudi soir, à une majorité de 138 voix un projet de résolution élevant le statut de la Palestine d'"entité" à "Etat observateur" au sein du système onusien.
Un total de 138 Etats membres ont voté en faveur, 9 contre dont les Etats-Unis, le Canada et Israël et 41 abstentions.
Cette session historique de l'Assemblée générale, tenue en présence du président palestinien, Mahmoud Abbas, plusieurs fois applaudi quand il a prononcé son discours un peu plus tôt, a coïncidé avec la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, célébrée le 29 novembre de chaque année. Une date symbolique marquant le plan de partage de la Palestine adopté par l'ONU le 29 novembre 1947.
Ce nouveau statut marque une étape dans le long conflit israélo-palestinien.
"Nous ne sommes pas venus ici pour compliquer le processus de paix (..) mais pour tenter un dernier effort sérieux pour faire la paix", a promis le président palestinien dans son discours.
"Nous ne cherchons pas à mettre un terme à ce qui reste du processus de négociations, qui a perdu son objectif et sa crédibilité, mais à tenter de ranimer ces négociations et à préparer un terrain solide (..) pour leur réussite", a-t-il déclaré.
"Notre peuple ne renoncera pas à ses droits nationaux inaliénables, définis par les résolutions de l'ONU", a-t-il poursuivi, insistant que "nous n'accepterons rien de moins qu'un Etat de Palestine indépendant avec Al Qods-est comme capitale, sur tout le territoire palestinien occupé en 1967, vivant en paix et en sécurité aux côtés de l'Etat d'Israël".
Le "moment est venu pour le monde de dire clairement assez d'agression, assez d'occupation", a ajouté M. Abbas.
"Pourtant, nous devons une fois de plus réitéré notre avertissement ici: la fenêtre d'opportunité se rétrécit et le temps est compté. La patience s'amenuise et l'espoir diminue. Les vies innocentes tombées sous les bombes israéliennes - plus de 168 martyrs, dont la plupart sont des enfants et des femmes, y compris les 12 membres d'une même famille, la famille Dalou, dans la bande de Gaza - sont un rappel douloureux pour le monde que cette occupation coloniale raciste fait de la solution à deux Etats et aux perspectives de paix, un choix très difficile, voire impossible", a souligné M. Abbas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.