Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    La DGSN réagit à l'agression de l'humoriste Amine Radi    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Vigilance et mobilisation!    Journée Internationale de l'infirmière    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Les bienfaits des activités physiques    Le Maroc en CAN à travers l'histoire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    «Wachma» ouvre le bal des «mercredis du cinéma marocain»    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Partenariat stratégique entre l'Université Mohammed VI Polytechnique et MassChallenge    Psycause: Carte de résident    Boxe. La sélection marocaine féminine remporte 5 médailles d'or au Gabon    ONSSA. Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires    Aéroports du Maroc : Le trafic commercial en forte hausse    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Vidéo – Le WAC s'en sort avec un nul face à l'IRT (2-2)    Aji T'hdm. "Les Inqualifiables" enflamment la scène    Comment les familles perçoivent l'école marocaine    Golfe: Les tensions montent d'un cran    Guerre commerciale: Trump semble prêt à aller jusqu'au bout…    Le nombre des directrices de publication des journaux électroniques en hausse    Quatre Marocains nommés membres des commissions du CIO pour 2019    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018    Insolite : Champignons hallucinogènes    Ces tournages qui ont tourné au drame : Taxi 2    Comment les céréales complètes protègent des maladies    Kantar intègre le Maroc    Plaidoyer pour la réduction des délais de paiement    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Le Raja jouera, jouera pas son match contre le MAT ?    Le WAC et le Raja sanctionnés financièrement    Malek : Tout ce qui tend à accompagner les jeunes talents est primordial    A Cannes, un cri d'alarme sur le sort des banlieues    Le ministère annonce l'ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume    Propositions de loi. Les dispositions législatives vont enfin être activées    Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans    Casablanca. Coups de feu dans l'arrestation d'un trafiquant de drogues    Boeing : La mise à jour du système anti-décrochage du 737 MAX est prête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Palestine devient Etat Observateur de l'ONU
Publié dans HibaPress le 30 - 11 - 2012

img class='imgpages' src='images/30112012-4efc9.jpg' alt='La Palestine devient Etat Observateur de l'ONU' name='La Palestine devient Etat Observateur de l'ONU' /
Hibapress
L'Assemblée générale de l'ONU a voté, jeudi soir, à une majorité de 138 voix un projet de résolution élevant le statut de la Palestine d'"entité" à "Etat observateur" au sein du système onusien.
Un total de 138 Etats membres ont voté en faveur, 9 contre dont les Etats-Unis, le Canada et Israël et 41 abstentions.
Cette session historique de l'Assemblée générale, tenue en présence du président palestinien, Mahmoud Abbas, plusieurs fois applaudi quand il a prononcé son discours un peu plus tôt, a coïncidé avec la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, célébrée le 29 novembre de chaque année. Une date symbolique marquant le plan de partage de la Palestine adopté par l'ONU le 29 novembre 1947.
Ce nouveau statut marque une étape dans le long conflit israélo-palestinien.
"Nous ne sommes pas venus ici pour compliquer le processus de paix (..) mais pour tenter un dernier effort sérieux pour faire la paix", a promis le président palestinien dans son discours.
"Nous ne cherchons pas à mettre un terme à ce qui reste du processus de négociations, qui a perdu son objectif et sa crédibilité, mais à tenter de ranimer ces négociations et à préparer un terrain solide (..) pour leur réussite", a-t-il déclaré.
"Notre peuple ne renoncera pas à ses droits nationaux inaliénables, définis par les résolutions de l'ONU", a-t-il poursuivi, insistant que "nous n'accepterons rien de moins qu'un Etat de Palestine indépendant avec Al Qods-est comme capitale, sur tout le territoire palestinien occupé en 1967, vivant en paix et en sécurité aux côtés de l'Etat d'Israël".
Le "moment est venu pour le monde de dire clairement assez d'agression, assez d'occupation", a ajouté M. Abbas.
"Pourtant, nous devons une fois de plus réitéré notre avertissement ici: la fenêtre d'opportunité se rétrécit et le temps est compté. La patience s'amenuise et l'espoir diminue. Les vies innocentes tombées sous les bombes israéliennes - plus de 168 martyrs, dont la plupart sont des enfants et des femmes, y compris les 12 membres d'une même famille, la famille Dalou, dans la bande de Gaza - sont un rappel douloureux pour le monde que cette occupation coloniale raciste fait de la solution à deux Etats et aux perspectives de paix, un choix très difficile, voire impossible", a souligné M. Abbas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.