Le DG de l'OIM salue la politique « humaniste et exemplaire du Maroc    Les cinq axes de l'équipe El Othmani    L'efficience des actions de la jeunesse du PPS    Douane: ce qui pourrait changer en 2018    Les entreprises solliciteront 80.000 compétences à l'horizon 2018    Mogadiscio – Le pire attentat de l'Histoire    Tanger : Saisie de centaines de comprimés psychotropes    La dette pénalise la capacité bénéficiaire de l'ONCF    Le Maroc veut intégrer le top 7 des constructeurs automobiles    Décès du père de l'ancien secrétaire général du Polisario à Inezgane    En fin de mandat, Janet Yellen défend son bilan à la FED    Royal Air Maroc poursuivra en justice le chef de la diplomatie algérienne    L'ostéoporose: une maladie qui se soigne    Clôture réussie du 10è festival de la Culture Soufie à Fès    Le GPBM tacle un Messahel ignare et menteur à la fois    Coupe de la CAF : le TP Mazembe élimine le FUS et va en finale    Programme des principaux matchs de ce dimanche 22 octobre Spécial    Sans Filtre⎜ André Azoulay, le sage de Mogador    Espagne: réunion de crise pour reprendre le contrôle de la Catalogne    Le WAC et le FUS tout près des finales continentales    El Khayam: Plus de 170 cellules terroristes démantelées depuis 2002 au Maroc    HCP : L'indice des produits alimentaires en hausse    Neutralisation d'une bande criminelle spécialisée dans l'enlèvement et la demande de rançon    Neymar avait décidé de rejoindre le PSG lors du mariage de Messi    WAC-USMA: le match de la saison    RABAT. LA VILLE S'EQUIPE DE TOILETTES PUBLIQUES    Suite aux déclarations de Messahel, le Maroc décide de rappeller son ambassadeur à Alger    PREVISIONS METEO: LE TEMPS QU'IL FERA CE SAMEDI    Toulouse: Un arsenal et plus de 5.000 munitions retrouvés chez un pilote de ligne    L'homo sapiens serait originaire de l'Afrique de l'est    Festival de Fès de la Culture soufie: Sur les traces de l'humanisme spirituel    Divers    Politique nationale d'immigration et d'asile : Les efforts déployés et les objectifs à atteindre    Des scientifiques créent un tissu artificiel de camouflage inspiré du poulpe    Hamada Eddarouich : Le Polisario n'agit que par procuration d'Alger    Shinzo Abe : Le talent du diplomate, la ruse du politicien    Après le yoga, place à la méditation pour tous    Comment diminuer son stress par une alimentation saine    Inauguration à Ksar El Kébir d'une annexe de la Faculté poly disciplinaire de Larache    Insolite : Un timbre à l'effigie du "Che"    Europa League : Arsenal et Milan sans génie mais toujours leaders    Lopes : On fait avec    Encore une manche biaisée du championnat de football D1    Elton John mettra fin en 2019 à sa résidence à Las Vegas    Johnny Depp attaque en justice ses propres avocats !    Le téléthon de Jennifer Lopez rapporte un joli pactole    Washington ne s'opposera pas au commerce UE-Iran, selon Tillerson    L'Académie du Royaume du Maroc s'ouvre à l'Amérique latine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





M'Diq: arrestation d'un émir saoudien activement recherché
Publié dans HibaPress le 12 - 08 - 2017

Après un contrôle routinier d'identité, suite à un simple accident de circulation, la police a pu apprendre que le jeune prince fait l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par son pays.

Qui aurait pu croire qu'un simple accident de circulation pourrait virer en cauchemar pour un prince saoudien ? Pourtant, cela est arrivé à M'Diq, dans la région de Tétouan, rapporte le quotidien Assabah dans son édition de ce week-end des 12 et 13 août. En conduisant, jeudi, dans les artères de cette station balnéaire du nord du Maroc, le jeune prince saoudien, la vingtaine à peine entamée, a perdu le contrôle de son véhicule et est monté sur le trottoir, causant par la même occasion quelques dégâts matériels.

Des agents de circulation, qui n'étaient pas loin, se sont présentés presque au même moment et ont entamé les démarches de routine. Ils ont commencé pour relever le numéro de plaque minéralogique et "pointer" le numéro du passeport diplomatique du conducteur sur l'ordinateur de bord. Bref, il s'agit les démarches routinières et nécessaires pour l'établissement du PV de circonstance. Il n'en fallait pourtant pas plus pour s'apercevoir que le jeune prince est recherché par les autorités de son pays.
Selon Assabah, il fait même l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par les autorités saoudiennes. La suite est connue, le prince a été arrêté, puis conduit au commissariat central de Tétouan et, ensuite, il a été placé en garde à vue. Le procureur du roi a été saisi de l'affaire et vers la fin d'après-midi, il a été déféré devant le Parquet, même si à cette heure la journée du travail était déjà finie au Tribunal. Cependant, l'affaire étant exceptionnelle, elle a été traitée à l'instant. Le tribunal s'est assuré de la véracité des faits, le concerné qui était effectivement recherché par les autorités judiciaires de son pays devait donc faire l'objet d'une procédure d'extradition.

Pour ce faire, le jeune prince a été conduit à Rabat où il attendra son jugement d'extradition qui sera prononcé par la Cour de cassation. Selon les procédures d'usage cette opération ne devrait pas prendre beaucoup de temps. Cela d'autant que le Maroc et l'Arabie Saoudite sont liés par une convention de coopération judiciaire. Laquelle convention prévoit ces cas de figure et les démarches à entreprendre pour les traiter.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.