L'ambassadeur du Maroc en Namibie remet ses lettres de créances au Président Geingob    HCP : Les Cahiers du plan publient une étude démographique du Maghreb    Marrakech. Le CRT dresse son bilan    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    La Tribune de Nas : La Coupe du Monde 2022 s'exporte à Casablanca…    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    Tanger. Trois individus arrêtés, 8.000 comprimés de psychotropes saisis    Education nationale. Un budget en hausse    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Lycée Victor Hugo: Première plainte au Maroc, convocation pour harcèlement du proviseur à Paris    Insolite : Trahi par Facebook    Ligue des champions : Les billets du match WAC-EST sont disponibles    Nouveau single : «Ya Denya» lance la carrière de Sara Moullablad    Un regard certain sur le monde    BAM: l'immobilier en berne    Adil Zaidi : «La 13ème région connaît un accueil extrêmement favorable»    SM le Roi inaugure à l'arrondissement Sidi Moumen un Centre médical de proximité    Recherche scientifique au Maroc 2006-2016: le Rapport de Fassi Fehri    Affaire Khadija: Report du procès    SM le Roi préside la 3e causerie religieuse du Ramadan    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    Baccalauréat 2019. Une nouvelle date pour l'examen régional unifié    Politique de voisinage : Politique de voisinage L'UE se félicite de la coopération avec le Maroc    Le Maroc fait sa promo en Espagne    Pourquoi la Loi sur les travailleurs domestiques n'est pas appliquée    Officialisation de l'amazigh. Qui est responsable du retard ?    Viol et séquestration. Le procès de Khadija enfin lancé    Edito : Avalanche de lois    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    Nike accusé de contrefaçon    En Libye, la guerre est aussi économique    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    Divers sportifs    La CGEM octroie son label RSE    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Divers    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    1998: retour des Lions pour une place au quart…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Syrie : Moscou propose aux Etats-Unis de mener des frappes ensemble
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 05 - 2016

La Russie a proposé vendredi aux Etats-Unis et à la coalition internationale menée par Washington d'effectuer des frappes aériennes ensemble à partir du 25 mai contre des « groupes terroristes » en Syrie, une proposition aussitôt rejetée par le Pentagone.
« Nous proposons aux Etats-Unis (…) que les forces aériennes russes et l'aviation de la coalition menée par les Etats-Unis commencent, à partir du 25 mai, à planifier et effectuer ensemble des frappes aériennes » visant les groupes « terroristes » dont le Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, a déclaré le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, lors d'une réunion à Moscou, diffusée par la télévision publique.
Selon lui, les frappes devraient viser également les groupes armés illégaux qui ne soutiennent pas le cessez-le-feu instauré en Syrie depuis le 27 février, ainsi que les groupes armés et les « caravanes transportant des armes et des munitions qui traversent illégalement la frontière turco-syrienne ».
Le Pentagone a cependant aussitôt écarté cette proposition, soulignant que les Etats-Unis ne « collaboraient pas » militairement avec les Russes en Syrie.
« Nous ne collaborons pas et nous ne nous coordonnons pas avec les Russes » sur les opérations militaires en Syrie, a indiqué un porte-parole du Pentagone, le capitaine de vaisseau Jeff Davis, en expliquant que le but des opérations militaires russes et américaines n'était pas le même.
Il a affirmé que des avions russes déployés en Syrie depuis fin septembre à la demande du président syrien Bachar al-Assad pour lutter notamment contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) avaient pour objectif de « soutenir » son régime, alors que la coalition se concentrait « uniquement sur la défaite du groupe Etat islamique ».
Pour sa part, la Russie se réserve « le droit de mener unilatéralement des frappes à partir du 25 mai contre les détachements des groupes terroristes et les groupes armés illégaux qui ne respectent pas le cessez-le-feu », a précisé M. Choïgou.
La Russie et les Etats-Unis se sont engagés début mai à « redoubler d'efforts » pour aboutir à un règlement politique du conflit syrien et étendre le cessez-le-feu sur tout le territoire syrien.
Moscou et Washington, qui co-président le groupe de soutien international à la Syrie (GISS, 17 pays), pilotent le dossier et le contrôle du cessez-le-feu, instauré sous leur impulsion le 27 février et globalement respecté.
Les groupes jihadistes comme l'EI sont toutefois exclus de la trêve décrétée en Syrie afin de favoriser des pourparlers entre le régime de Damas et les rebelles pour mettre fin à un conflit complexe qui dure depuis cinq ans et a fait plus de 270.000 morts.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.