Mondial 2026 : le dossier du Maroc est fin prêt    Corruption : Une évolution en trompe-l'œil    Sept mille quatre-vingts secondes    Sous-traitance: Des pistes pour un travail décent    Brèves Internationales    Coaching territorial: L'expertise de l'Oriental dupliquée au Sénégal    Maroc-Espagne : Des hélicoptères pour transporter le haschich    Températures min et max prévues - Vendredi 23 Février 2018    Marrakech: Protéger l'histoire contre l'acharnement immobilier    Affaire Bencharki: le MAS va-t-il se tourner vers la FIFA    Brand content, une plus grande proximité entre annonceurs et consommateurs    Mondial 2026: Blatter soutient la candidature du Maroc    Sidi Ifni : Pour 60 DH, il tue son ami avec une clé à mollette    Armer des enseignants? Donald Trump persiste et signe    En kiosque n° 1245 : UN RÊVE MAROCAIN    Mounib: La gauche connait actuellement une crise d'existence    4ème édition du Marathon International de Rabat : 12.000 participants attendus    Dakhla, carrefour mondial de kitesurf    McDonald's Maroc et le Marrakech du Rire lancent «Masterclass du Rire»    La barbarie et les droits de l'homme    Syrie: Plus de 300 morts en trois jours à la Ghouta orientale    Maghreb Oxygène: Bénéfices en hausse de 34,9% à 12,6 millions de DH en 2017    L'OM à la conquête du monde arabe    Italie: Une campagne électorale à relent fasciste    Pacte mondial pour les migrations: le train est lancé    Assurance Maladie : Total Maroc et Saham Assurance s'allient pour les professionnels de la route    13è session plénière solennelle annuelle de l'Académie Hassan II des sciences et techniques    Vidéo : L'arbitre qui distribue les cartons rouges comme des petits pains !    Majorité !    Le français, «langue maternelle» en Afrique...    Le Maroc joue dans la cour des grands    Afrisanté et Officine Expo: la santé à l'honneur à Marrakech    Le secteur du BTP exposé à des entraves :    Coupe de la CAF : La renaissance de Berkane se qualifie au prochain tour    Enfance : Le Souverain appelle les grandes puissances à assumer leur responsabilité    Monténégro: L'ambassade des Etats-Unis à Podgorica attaquée à la grenade    Nouveau coup de filet du BCIJ à Tanger    CGI inaugure un nouveau centre d'excellence    Stabilité de l'indice des prix à la consommation, selon le HCP    CGEM : Comment faire cohabiter des cultures différentes au sein d'une entreprise ?    La princesse Lalla Meryem a présidé la cérémonie de clôture de la rencontre « Femme et enfant en situation de précarité »    Don de sang: un acte de civisme et de citoyenneté    Majorité : Mets de l'huile, Saad Eddine...    Grand-messe de la franchise en avril    Rencontre sur «Les nouvelles routes de la soie» à Fès    Joaquin Phoenix époustouflant en John Callahan !    Festival «Dakar-Gorée Jazz» : La RAM sponsor et transporteur officiel de la 4ème édition    « Mazagan, mémoires partagées », de Mustapha Jmahri    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clôture réussie du 10è festival de la Culture Soufie à Fès
Publié dans La Nouvelle Tribune le 22 - 10 - 2017

Le voyage spirituel et artistique auquel a été convié le public du 10-ème festival de Fès de la culture soufie a pris fin samedi soir, avec une belle soirée d'un samaa profond et joyeux. En première partie de soirée, la confrérie Khalwatiya de Turquie a embarqué l'assistance dans une cérémonie de samaa inspirée par le legs du poète persan Jalal Eddine Rumi et puisée de la pure tradition soufie.
Au rythme de mélodies turques et de chants spirituels, les derviches tourneurs, élément central de la confrérie, entraient par séquences en scène, dessinant une chorégraphie mariant beauté et spiritualité. Une fois réunie, la tariqua, composée d'une trentaine de membres, a interprété en chœur des chants spirituels sublimes, tantôt en arabe tantôt en turc.
En seconde partie, les ‘'grandes voix du Samâa'' du Maroc ont pris le relais, faisant résonner leurs voix et leur art en hommage au grand maitre soufi Abou Al Hassan Al Shustari, mais aussi à ces maitres qui ont produit une poésie envoutante élevant l'amour et la coexistence et rejetant l'exclusion et la haine.
Sous un ciel étoilé, Ba Jeddoub, Thami Al Harrak, Marouane Hajji et bien d'autres ont interprété, dans une ambiance empreinte d'invocation et de spiritualité, des chants mystiques et des louanges au prophète Sidna Mohammed.
Une fusion si vite installée entre les membres de cet ensemble, le public manifestant chaque fois son plaisir par une salve d'applaudissements.
L'air frais, qui enveloppait le somptueux site de Bab Al Makina, n'a presque pas été ressenti. La chaleur des voix, tantôt aiguës, tantôt graves des mounchidine s'est chargée de réchauffer l'atmosphère.
Cette 10-ème édition du Festival de Fès de la culture soufie (14-21 octobre) a été organisée autour du thème ‘'le Soufisme à la rencontre des sagesses du monde : la route du Soufisme du Maroc vers l'Inde''.
L'association du Festival de Fès de la Culture soufie a proposé cette année des concerts et soirées de différentes tariquas du Maroc et de Turquie notamment, outre des tables-rondes autour des différents aspects de la culture soufie.
Le Festival de Fès de la Culture Soufie a lieu chaque année depuis 2007. Organisé en partenariat avec l'Association Fès Saïss, il aspire, entre autres, à conforter le positionnement du Maroc dans le dialogue interculturel en jetant un pont entre l'Orient et l'Occident.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.