Ahmed Ouayach, président de la Comader : « La filière laitière est au bord du sinistre »    Mondial 2018 : l'Uruguay finit en tête du groupe A    Maroc-Portugal : récit d'un voyage    Fondation Mohammed VI : 21 plages reçoivent le Pavillon Bleu    Consécration pour le docteur Akiki    Huit recommandations pour sauver le système    Maroc-Espagne : Comment soigner sa sortie    DGSN: Arrestation d'un individu soupçonné d'avoir menacé de mort une chanteuse arabe    Quand art et football font bon ménage    Le Festival International du Film de Marrakech se renouvèle pour rayonner davantage    « Présence des sens et de l'esprit », de Abderazak Razak    Mamoudou Gassama collectionne les récompenses (vidéo)    Réunion autour de la Plateforme africaine des villes propres    Trump plaide pour l'expulsion immédiate des clandestins sans procès    Amazon et Alibaba retirent les produits dangereux de leur site    Travail des enfants : Halte à l'exploitation des mineurs    Flash hebdomadaire    Le « climat de terreur » à Tindouf dénoncé au Chili    Mondial 2018: Les Lions face la Roja, pour l'honneur    Mohammed VI écrit à l'Emir du Qatar    Maroc-France: Sécurité et coopération économique mobilisent les parlementaires    Le Conseil national de la presse : Au boulot !    La plus «Maâlema» des fêtes de la musique !    Lalla Hasnaa donne le coup d'envoi du Festival des musiques sacrées du monde    Engrais qualifiés de non-conformes: OCP Kenya dénonce des accusations infondées    Turquie: Erdogan réélu dès le premier tour pour un nouveau mandat    Réunion décisive à Rabat contre Daech    El Ouafi : « le gouvernement engagé à réussir la Stratégie nationale »    Un plan américain pour limiter les investissements chinois dans les technologies    Festival Gnaoua 2018: La dynamique des sociétés en matière d'égalité en clôture du Forum des droits de l'Homme    Lions de l'Atlas : Finir en beauté    Soyons sérieux !    Michel Onfray : «Les peuples européens ne veulent plus l'Etat maastrichien»    Il fait l'actu : Moulay Hicham El Kadiri Boutchich, nouveau Country Manager Maroc de Oman Air    Refonte globale du concours d'accès au cycle normal    Le portugais Simoldes opte finalement pour Kénitra    Commerce extérieur : La Banque populaire lance le service de paiement en ligne «[email protected]»    Le Maroc élu président du Réseau des Ecoles nationales d'administration d'Afrique    Edito : Violence    187.138 candidats décrochent leur baccalauréat au titre de la session de juin    Permis de conduire : Boulif dément la durée de la formation fixée à 6 mois    Mawazine 2018: Ambiance pop rock à la sauce Babylone au Théâtre national Mohammed V    Point de vue : Ces moments volés au temps    Victoire du boxeur Ahmed El Mousaoui face au Russe Evchenko    OCP victime collatérale d'un étrange imbroglio au Kenya    Violence scolaire: La recette El Othmani    El Othmani : Le Maroc s'engage à réaliser les Objectifs de Développement Durable    Election du conseil national de la presse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Clôture réussie du 10è festival de la Culture Soufie à Fès
Publié dans La Nouvelle Tribune le 22 - 10 - 2017

Le voyage spirituel et artistique auquel a été convié le public du 10-ème festival de Fès de la culture soufie a pris fin samedi soir, avec une belle soirée d'un samaa profond et joyeux. En première partie de soirée, la confrérie Khalwatiya de Turquie a embarqué l'assistance dans une cérémonie de samaa inspirée par le legs du poète persan Jalal Eddine Rumi et puisée de la pure tradition soufie.
Au rythme de mélodies turques et de chants spirituels, les derviches tourneurs, élément central de la confrérie, entraient par séquences en scène, dessinant une chorégraphie mariant beauté et spiritualité. Une fois réunie, la tariqua, composée d'une trentaine de membres, a interprété en chœur des chants spirituels sublimes, tantôt en arabe tantôt en turc.
En seconde partie, les ‘'grandes voix du Samâa'' du Maroc ont pris le relais, faisant résonner leurs voix et leur art en hommage au grand maitre soufi Abou Al Hassan Al Shustari, mais aussi à ces maitres qui ont produit une poésie envoutante élevant l'amour et la coexistence et rejetant l'exclusion et la haine.
Sous un ciel étoilé, Ba Jeddoub, Thami Al Harrak, Marouane Hajji et bien d'autres ont interprété, dans une ambiance empreinte d'invocation et de spiritualité, des chants mystiques et des louanges au prophète Sidna Mohammed.
Une fusion si vite installée entre les membres de cet ensemble, le public manifestant chaque fois son plaisir par une salve d'applaudissements.
L'air frais, qui enveloppait le somptueux site de Bab Al Makina, n'a presque pas été ressenti. La chaleur des voix, tantôt aiguës, tantôt graves des mounchidine s'est chargée de réchauffer l'atmosphère.
Cette 10-ème édition du Festival de Fès de la culture soufie (14-21 octobre) a été organisée autour du thème ‘'le Soufisme à la rencontre des sagesses du monde : la route du Soufisme du Maroc vers l'Inde''.
L'association du Festival de Fès de la Culture soufie a proposé cette année des concerts et soirées de différentes tariquas du Maroc et de Turquie notamment, outre des tables-rondes autour des différents aspects de la culture soufie.
Le Festival de Fès de la Culture Soufie a lieu chaque année depuis 2007. Organisé en partenariat avec l'Association Fès Saïss, il aspire, entre autres, à conforter le positionnement du Maroc dans le dialogue interculturel en jetant un pont entre l'Orient et l'Occident.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.