CNDH et Gendarmerie Royale réunis pour la prévention de la torture    Meknès, nouvelle capitale du monde agraire    Trump et Macron veulent « travailler » à un nouvel accord sur l'Iran, colère de Téhéran    L'accord historique sur le nucléaire iranien de 2015    Henri Michel, ancien coach des Lions de l'Atlas, tire sa révérence    Nouvelle défaite du leader tangérois    Zinebladi : Centrale Danone met en valeur le patrimoine marocain    ADM : Ouverture de l'extension du péage de l'échangeur Meknès-Est    Benatiq : Le Maroc est conscient des grandes mutations que connaît le phénomène migratoire    Une première. Une commission du Parlement d'Amérique centrale se réunit en bientôt à Rabat    Les jugements exécutés au Maroc ont plus que doublé en 2017    Désenclavement rural : Le taux d'accessibilité est passé 80% selon Amara    Mondial-2026 : La candidature du Maroc présentée à Accra aux présidents des Fédérations africaines    Plus de 770.000 diabétiques pris en charge par le ministère de la santé    La princesse Lalla Hasnaa a préside le vernissage de l'exposition « La Méditerranée et l'art moderne »    Plus de 84 MMDH d'investissements depuis la privatisation    AWB finance la transformation du cacao au Cameroun    La note américaine au Maroc    OCP : Un emprunt obligataire de 5 milliards de dirhams    City Week 2018, avec ou sans Brexit, Londres restera en pole position !    Le Maroc accompagne le Nigeria dans la gestion de l'eau    Une «Romantada» à Rome ?    Nasser Larguet restera-t-il à la tête de la direction technique de la FRMF ?    Un Monde Fou    L'affaire devant le Parlement:retrait des cyclistes marocains    Toronto : Plusieurs morts dans l'attaque à la voiture bélier    L'UIR en route vers le doctorat    La Solidarité Française disntingue trois Marocains    Réforme des CRI: Les propositions d'El Othmani    L'emission Ensemble pour un seul but :la Candidature du Maroc 2026    Echec d'une tentative d'importation de marchandises prohibées    Rabat: Lalla Hasnaa préside le vernissage de l'exposition « La Méditerranée et l'art moderne »    SM le Roi visite la Direction Générale de la Surveillance du Territoire national (DGST)    De fortes averses orageuses prévues ce mardi de 15H00 à 24H00 dans plusieurs provinces du Royaume    Salon du livre à Montréal : La culture immatérielle du Maroc au centre du débat    Le concert «Harmonie» à Oujda    INDH : Une arme contre la précarité    Le conducteur d'une camionnette fait 10 morts et 15 blessés    Amazigh : Le Parlement accélère l'examen du projet de loi organique    Décès de l'ex-sélectionneur du Maroc, le Français Henri Michel    «La dévalorisation de l'action politique produit des effets négatifs»    L'UE ouvre une enquête sur le projet d'acquisition de Shazam par Apple    Emmanuel Macron en visite de trois jours aux Etats-Unis    Génocide arménien, l'ombre de Talaat Pacha    Morocco, Polisario, why war is possible...    (Vidéo) Accusé de racisme, Gad Elmaleh s'excuse!    «La musique me permet d'articuler des idées pour lesquelles je n'ai pas de mots»    Deux ouvriers blessés suite au renversement d'une grue géante à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art organise une vente aux enchères
Publié dans La Nouvelle Tribune le 14 - 12 - 2017

La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art a le plaisir d'annoncer sa prochaine vente aux enchères prévue le samedi 23 décembre à 16h à Casablanca.
La manifestation du mois de Décembre est toujours un moment privilégié pour parler de la situation artistique au Maroc et rendre hommage aux personnalités qui ont forgé son Histoire.
Depuis plusieurs années, la CMOOA travaille à présenter des œuvres de grande qualité provenant de collections dites « historiques », tout en veillant à mettre en valeur la documentation la plus appropriée, à valoriser la recherche d'archives, et restituer les engagements de personnes qui ont contribué à enrichir la scène marocaine.
L'Histoire de l'art marocain « la vraie » est une formidable aventure collective d'amitiés, de résistance intellectuelle, de bienveillance humaine, et parfois même de luttes, qui ont abouti à la naissance de grands mouvements collectifs ou la consécration de destins personnels. Notre histoire mérite à ce titre le respect qui lui est dû, car elle n'est pas moins riche (bien au contraire), que celles d'autres pays dits « plus développés » économiquement que nous.
A ce titre, l'une de ses plus belles séquences de cette prochaine vente est celle de M. et Mme Agueznay. Le travail de Malika utilise le graphisme de l'algue marine pour créer un mouvement proche de l'art cinétique. C'est un bonheur pour la CMOOA de présenter son œuvre historique et monumentale datant de 1968 aux côtés de celle de Mohamed Chebâa (datant de 1974), qui provient également de la même collection. L'œuvre de Chebâa réalisée à sa libération de prison porte très fortement les traces de son incarcération au début des années 70, et relate un certain militantisme politique qui a traversé une partie de l'art marocain à cette période.
Parallèlement à cette forte parenthèse historique et à la veille de la grande exposition « Mohammed Kacimi » au MuCEM de Marseille, qui se tiendra en octobre 2018, nous présentons six œuvres très importantes de ce grand artiste qui nous a quitté prématurément en 2003. Kacimi avait une forte préoccupation tout au long de sa carrière, mettre l'Humain au centre de sa création. Les œuvres présentées dans la prochaine vacation en attestent, et mettent en lumière toute la densité de recherche qu'il aborde entre les années 1968 à 1985.
Aussi, la CMOOA est très heureuse de présenter aux cotés d'œuvres exceptionnelles de Chaïbia Tallal, Ahmed Louardiri, Mohamed Ben Allal, deux travaux de Boujemaa Lakhdar, malheureusement encore peu connu du grand public, car décédé trop tôt en 1988 alors qu'il participait à l'une des expositions le plus marquantes qu'ait jamais connu le Centre Pompidou « Les Magiciens de la Terre ». Son travail mérite une plus grande reconnaissance au vu de ses réalisations déroutantes mêlant recherche artistiques et ésotérisme marocain.
Un ensemble d'œuvres de Hassan El Glaoui seront également mis en vente lors de cette manifestation ainsi que deux œuvres de Jilali Gharbaoui.
L'équipe CMOOA est très heureuse, malgré la dif culté à trouver des œuvres d'art, de pouvoir présenter une sélection d'œuvres de cette qualité qui permet de mieux cerner notre histoire artistique contemporaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.