El Jadida : Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise du prix du roi Mohammed VI    300 migrants envahissent l'enclave de Melilla, un mort    Béni Mellal: En état d'ébriété, un brigadier-chef provoque accident    Vidéo. L'artisanat marocain mis en valeur au salon du cheval d'El Jadida    Visite surprise de Laftit à Madrid    Ouverture d'une enquête après une tentative de viol filmée    La beauté de Chefchaouen et de Tanger mise en relief par TF1    Le Rwanda annonce un nouveau gouvernement composé à 50% de femmes    4e commission de l'ONU: Triste spectacle mercenaire    Affronter les pollueurs récidivistes!    Mairie de Casablanca: La propreté renvoyée aux calendes grecques    «Les fourmis prédatrices ou l'itinéraire d'un expulsé d'Algérie»    L'Affaire Khashoggi et la main de Washington…    Miss Liban perd son titre pour avoir posée avec Miss Israël    Sahara : De l'informel à l'officiel…    Les métiers du cheval: une filière en manque de profils adaptés    KACM – DHJ au sommer de la 5e journée    Malgré les aveux saoudiens, Trump et l'UE réclament plus de détails sur le meurtre de Khashoggi    Débats en profondeur et intellectuels d'ici et d'ailleurs    11è Festival de la Culture soufie à Fès : Les Femmes ouvrent le bal    «Pressa»…. le bonheur est ailleurs!    Mouloud Ou Hamouch mène en silence une bataille contre la maladie    Sa majesté le roi reçoit les condoléances du roi Salmane suite au drame Bouknadel    Les marcheurs de la faim toujours bloqués à la frontière mexicaine    Armes nucléaires: Trump fait un pas de plus vers l'unilatéralisme    Londres : 700 000 personnes manifestent contre le Brexit    Aller loin, y aller ensemble : Les start-up marocaines ont besoin de notre soutien    Faouzi Benzarti mis à la porte par la sélection tunisienne    Retour du droit à l'importation de 30% sur le blé tendre à partir de 2019    ESCA invite les professionnels de la comptabilité à un workshop gratuit    Le Maroc et la Tunisie peinent toujours à dynamiser leurs échanges    Une levée de fonds de 500M$ pour Careem    L'ONCF dément les rumeurs de piratage    Le Roi Mohammed VI charge Akhannouch d'élaborer une stratégie de développement agricole    Affaire Khashoggi : L'Arabie saoudite plaide coupable    L'Organisation des Etats de la Caraïbe orientale se dote d'une ambassade à Rabat    Arrestation d'une femme soupçonnée de port illégal d'un uniforme de police    Bundesliga : Le Bayern en opération sauvetage    Désillisions    Le Maroc refuse de jouer au gendarme de l'Europe    Liga : Barça et Real guettés par la crise    Premier League : Une manche show    Le Salon maghrébin du livre à Oujda, une ambitieuse contribution à la consécration de la coopération culturelle    Faiçal Ben primé au Festival international du film de Delhi    Bouillon de culture    Une sordide histoire de décapitation défraye la chronique à Mohammedia (Vidéo)    Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement    Divers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art organise une vente aux enchères
Publié dans La Nouvelle Tribune le 14 - 12 - 2017

La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art a le plaisir d'annoncer sa prochaine vente aux enchères prévue le samedi 23 décembre à 16h à Casablanca.
La manifestation du mois de Décembre est toujours un moment privilégié pour parler de la situation artistique au Maroc et rendre hommage aux personnalités qui ont forgé son Histoire.
Depuis plusieurs années, la CMOOA travaille à présenter des œuvres de grande qualité provenant de collections dites « historiques », tout en veillant à mettre en valeur la documentation la plus appropriée, à valoriser la recherche d'archives, et restituer les engagements de personnes qui ont contribué à enrichir la scène marocaine.
L'Histoire de l'art marocain « la vraie » est une formidable aventure collective d'amitiés, de résistance intellectuelle, de bienveillance humaine, et parfois même de luttes, qui ont abouti à la naissance de grands mouvements collectifs ou la consécration de destins personnels. Notre histoire mérite à ce titre le respect qui lui est dû, car elle n'est pas moins riche (bien au contraire), que celles d'autres pays dits « plus développés » économiquement que nous.
A ce titre, l'une de ses plus belles séquences de cette prochaine vente est celle de M. et Mme Agueznay. Le travail de Malika utilise le graphisme de l'algue marine pour créer un mouvement proche de l'art cinétique. C'est un bonheur pour la CMOOA de présenter son œuvre historique et monumentale datant de 1968 aux côtés de celle de Mohamed Chebâa (datant de 1974), qui provient également de la même collection. L'œuvre de Chebâa réalisée à sa libération de prison porte très fortement les traces de son incarcération au début des années 70, et relate un certain militantisme politique qui a traversé une partie de l'art marocain à cette période.
Parallèlement à cette forte parenthèse historique et à la veille de la grande exposition « Mohammed Kacimi » au MuCEM de Marseille, qui se tiendra en octobre 2018, nous présentons six œuvres très importantes de ce grand artiste qui nous a quitté prématurément en 2003. Kacimi avait une forte préoccupation tout au long de sa carrière, mettre l'Humain au centre de sa création. Les œuvres présentées dans la prochaine vacation en attestent, et mettent en lumière toute la densité de recherche qu'il aborde entre les années 1968 à 1985.
Aussi, la CMOOA est très heureuse de présenter aux cotés d'œuvres exceptionnelles de Chaïbia Tallal, Ahmed Louardiri, Mohamed Ben Allal, deux travaux de Boujemaa Lakhdar, malheureusement encore peu connu du grand public, car décédé trop tôt en 1988 alors qu'il participait à l'une des expositions le plus marquantes qu'ait jamais connu le Centre Pompidou « Les Magiciens de la Terre ». Son travail mérite une plus grande reconnaissance au vu de ses réalisations déroutantes mêlant recherche artistiques et ésotérisme marocain.
Un ensemble d'œuvres de Hassan El Glaoui seront également mis en vente lors de cette manifestation ainsi que deux œuvres de Jilali Gharbaoui.
L'équipe CMOOA est très heureuse, malgré la dif culté à trouver des œuvres d'art, de pouvoir présenter une sélection d'œuvres de cette qualité qui permet de mieux cerner notre histoire artistique contemporaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.