Trump vante, malgré tout, le « succès » de son sommet avec Poutine    Aluminium/acier : La Chine va prendre de nouvelles mesures contre les USA    El Othmani souligne l'importance du préscolaire    Un «Marvel» marocain dans le pipe    Etats-Unis : Un policier tire à travers son pare-brise en pleine course-poursuite    Rallye Classic 2018 : Après la course, le chèque    Le carrefour des fournisseurs agroalimentaires débarque à Casablanca    Hyundai Ioniq : Couronne mondiale et féminine    L'odyssée musicale d'un loup solitaire    Mercedes-Benz : Un semestre historique    Le Maroc expose ses talents artistiques à Séville    Le Parlement accélère la cadence    Amende record pour Google !    Arabie Saoudite : Nordin Amrabat rejoint le club saoudien d'Al Nasr    Ronaldo à la Juventus : Flop pour l'appel à la grève chez Fiat    Air Arabia lance Tanger-Marrakech et Tanger-Marrakech-Dakhla    Fnideq : Arrestation d'un individu soupçonné d'avoir asséné des coups mortels à son épouse    Lahcen Chakiri: jusqu'au bout... du bac    La croissance du marché automobile européen s'accélère en juin    Conjoncture : Le moral des ménages stable    Oukacha fait son cinéma    Pour accueillir son Moussem culturel international et garantir sa continuité : Asilah mise sur la création d'une série d'établissements    «Hors les murs : Oujda» exposition à la Galerie Moulay El Hassan à Oujda    Android, le système d'exploitation mobile de Google    Migration: L'approche marocaine mise en exergue    Le «Polisario» aux abois...    L'Office des Changes veut régir l'activité de change manuel    Lutte contre le sida : Les financements manquent toujours !    Canicule, comment agir ?    Turquie : L'état d'urgence va être levé après deux ans de purges    Le spectre du Rif    Vidéo : La bourgeoisie marocaine caricaturée par The Tberguig !    Le Maroc fait son cinéma au Panama    « Pour en finir avec l'exception islamique », de Mohamed Cherif Ferjani    Alerte: Situation d'urgence pour la grande nacre en Méditerranée    Hervé Renard tweete sur son avenir    De grands champions internationaux de Kick-Boxing attendus à Laâyoune    Le train à grande vitesse est en phase de pré-exploitation    Ligue des champions d'Afrique: Le WAC arrache un nul de Conakry    Baccalauréat : la région de l'Oriental bon élève    Beach-volley : Agadir à l'heure du Championnat du monde    Edito : Choix de la facilité    Une décision, un enseignement    Il fait l'actu : Habib El Malki, président de la Chambre des Représentants    Moussem d'Assilah: Il faut briser le lien entre terrorisme et religions, selon M. Benaissa    Le Maroc face à la nouvelle guerre commerciale mondiale    Deuxième étoile pour la France sous une pluie de buts...!    Edito : En voie d'extinction    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art organise une vente aux enchères
Publié dans La Nouvelle Tribune le 14 - 12 - 2017

La Compagnie Marocaine des Œuvres et Objets d'Art a le plaisir d'annoncer sa prochaine vente aux enchères prévue le samedi 23 décembre à 16h à Casablanca.
La manifestation du mois de Décembre est toujours un moment privilégié pour parler de la situation artistique au Maroc et rendre hommage aux personnalités qui ont forgé son Histoire.
Depuis plusieurs années, la CMOOA travaille à présenter des œuvres de grande qualité provenant de collections dites « historiques », tout en veillant à mettre en valeur la documentation la plus appropriée, à valoriser la recherche d'archives, et restituer les engagements de personnes qui ont contribué à enrichir la scène marocaine.
L'Histoire de l'art marocain « la vraie » est une formidable aventure collective d'amitiés, de résistance intellectuelle, de bienveillance humaine, et parfois même de luttes, qui ont abouti à la naissance de grands mouvements collectifs ou la consécration de destins personnels. Notre histoire mérite à ce titre le respect qui lui est dû, car elle n'est pas moins riche (bien au contraire), que celles d'autres pays dits « plus développés » économiquement que nous.
A ce titre, l'une de ses plus belles séquences de cette prochaine vente est celle de M. et Mme Agueznay. Le travail de Malika utilise le graphisme de l'algue marine pour créer un mouvement proche de l'art cinétique. C'est un bonheur pour la CMOOA de présenter son œuvre historique et monumentale datant de 1968 aux côtés de celle de Mohamed Chebâa (datant de 1974), qui provient également de la même collection. L'œuvre de Chebâa réalisée à sa libération de prison porte très fortement les traces de son incarcération au début des années 70, et relate un certain militantisme politique qui a traversé une partie de l'art marocain à cette période.
Parallèlement à cette forte parenthèse historique et à la veille de la grande exposition « Mohammed Kacimi » au MuCEM de Marseille, qui se tiendra en octobre 2018, nous présentons six œuvres très importantes de ce grand artiste qui nous a quitté prématurément en 2003. Kacimi avait une forte préoccupation tout au long de sa carrière, mettre l'Humain au centre de sa création. Les œuvres présentées dans la prochaine vacation en attestent, et mettent en lumière toute la densité de recherche qu'il aborde entre les années 1968 à 1985.
Aussi, la CMOOA est très heureuse de présenter aux cotés d'œuvres exceptionnelles de Chaïbia Tallal, Ahmed Louardiri, Mohamed Ben Allal, deux travaux de Boujemaa Lakhdar, malheureusement encore peu connu du grand public, car décédé trop tôt en 1988 alors qu'il participait à l'une des expositions le plus marquantes qu'ait jamais connu le Centre Pompidou « Les Magiciens de la Terre ». Son travail mérite une plus grande reconnaissance au vu de ses réalisations déroutantes mêlant recherche artistiques et ésotérisme marocain.
Un ensemble d'œuvres de Hassan El Glaoui seront également mis en vente lors de cette manifestation ainsi que deux œuvres de Jilali Gharbaoui.
L'équipe CMOOA est très heureuse, malgré la dif culté à trouver des œuvres d'art, de pouvoir présenter une sélection d'œuvres de cette qualité qui permet de mieux cerner notre histoire artistique contemporaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.