Benzarti: La victoire en SuperCoupe, un tremplin vers d'autres titres    Un centre régional des métiers d'éducation et de formation voit le jour à Dakhla    Le Maroc adopte le protocole FACTA    Les controverses des «villes sans bidonvilles»!    Le Maroc et le Tchad renforcent leur coopération    Fêtant ses 20 ans, ADMR lance un appel pour la construction de 100 nouveaux ponts    Dakhla et ses potentialités au centre d'un voyage de presse    Même gracié, Alberto Fujimori rattrapé par la justice    Akhannouch expose le projet du RNI à Agadir    L'apport des juifs amazighones à la mosaïque culturelle marocaine    Conférence-débat organisée par le Collectif Démocratie et Liberté    Tanger : Du haschich dans le frigo camion et les couches pour bébés    Le Centre d'Etudes et de recherches Abraham Zagouri sur le droit hébraïque ouvre ses portes à Essaouira    Dialogue interreligieux    Youssef El Arabi :mon sort est entre les mains d'Hervé Renard    Rabat : Un SDF pyromane s'en prend aux guichets bancaires    Taoufik Bouachrine fait l'objet de plaintes pour « agressions sexuelles »    Synonyme de raffinement, le caftan marocain sous les projecteurs à Abu Dhabi    Quand un livre court contre le temps pour sauver sa peau!    Entretien avec Ataa Allah Fadoua, Directrice du CEISIC    Nabil Abouzaid: "le marché digital est en plein essor"    Réaction de Yassine Bounou après la défaite contre le Barça    Justice – Des plaintes pour agressions sexuelles à l'origine de l'interpellation de Taoufik Bouachrine    Le Wydad au sommet de l'Afrique    African Digital Summit : les moments forts de la deuxième journée    38 morts dans un double attentat à Mogadiscio    Touafik Bouachrine sujet d'une enquête judiciaire    La SNRT remporte le premier prix de la meilleure innovation digitale    Le Maroc au Salon international de l'agriculture à Paris    Baccalauréat : « Aucune matière n'a été remplacée ou supprimée »    Deux morts dans une fusillade en plein centre de Zurich    Quatre morts et six blessés dans un accident sur l'autoroute Casablanca-Rabat    Brèves Internationales    Eco-Trail du Lac Lalla Takerkoust: Un nouveau souffle pour l'écotourisme sportif    «Nouvelle aventure» pour Vallaud-Belkacem avec Ipsos    Le musée YSL Marrakech expose les Robes Sculptures de Noureddine Amir    Mehdi Qotbi reçu à l'Elysée par Mme Brigitte Macron    Face au TP Mazembe en Supercoupe d'Afrique : Le Wydad a rendez-vous avec l'histoire    UE: Un sommet à 27 pour débattre du budget post-Brexit    3e Résidence francophone d'écriture pour le film d'animation à Meknès !    Le cerveau des attaques du 13 novembre est mort    Le président Trump veut armer « certains » enseignants pour faire face aux fusillades scolaires    Le DHJ et la RSB valident leur qualification    Arrestation à Fès de 3 individus impliqués dans l'enlèvement d'un enfant    Indice de perception de la corruption 2017 : Le Maroc gagne 9 places    Hiba Rec annonce ses gagnants de la session Rock    Sérieux outsider    Le gouvernement n'a pris aucune décision sur la suppression de certaines matières du cycle du baccalauréat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jerada : L'agriculture, piste de développement pérenne selon Akhannouch
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 01 - 2018

Le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a affirmé, vendredi à Jerada, que les potentialités agricoles dont jouit cette province offrent la possibilité de trouver des alternatives économiques appropriées, tangibles et durables.
»Le secteur agricole pourrait être un levier de développement dans la province de Jerada'', a dit le ministre lors de rencontres de communication tenues avec les présidents des collectivités territoriales et les représentants des parties politiques, des syndicats et des jeunes de la province, en présence du Wali de la région de l'Oriental, gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, Mouad El Jamai, du président du Conseil régional, Abdenbi Bioui, et du gouverneur de la province de Jerada, Mabrouk Tabet.
M. Akhannouch a fait remarquer, à cette occasion, que les résultats des projets lancés depuis 2010 sont encourageants et ouvrent des perspectives prometteuses pour le développement local, rappelant, dans ce sens, que la province de Jerada a bénéficié durant la période 2010-2017 de nombreux projets structurants qui ont nécessité un investissement global de plus de 213 millions de dirhams pour le développement des zones de parcours, la reconversion des céréales en arboriculture fruitière, l'aménagement des périmètres d'irrigation et le développement des produits de terroir.
En outre, ces projets ont favorisé le développement des filières de production végétale et animale, a indiqué le ministre, relevant que les interventions du ministère ont permis d'atténuer les effets de la surexploitation des ressources naturelles, notamment dans les zones de parcours qui constituent une véritable richesse pour la région.
Il a, par ailleurs, fait savoir que le ministère a élaboré un programme d'actions visant l'amélioration des revenus des agriculteurs et du niveau de vie de la population locale, ainsi que la création d'emploi, précisant que ce programme, doté d'un investissement de 28,2 millions de dirhams, sera réalisé cette année et concerne toutes les communes territoriales de la province.
Les actions prévues concernent notamment l'irrigation, les produits de terroir, l'aménagement des parcours, le développement de la race ovine et caprine, l'apiculture, la plantation d'arbres fruitiers et la création de coopératives.
En plus de ce programme, déjà budgétisé, le département de l'Agriculture a mis en place un ambitieux plan couvrant les trois prochaines années et visant à insuffler une nouvelle dynamique au développement socio-économique de la province de Jerada, a encore ajouté le ministre.
Selon lui, ce plan est axé sur le développement des zones de parcours, le renforcement des capacités organisationnelles des agriculteurs, la création d'unités de production d'orges, l'extension du périmètre irrigué et des superficies réservées aux arbres fruitiers et la promotion de l'élevage.
M. Akhannouch a réaffirmé à cet effet que les projets programmés feront l'objet d'un suivi rigoureux pour assurer leur réussite et atteindre les objectifs escomptés, mettant l'accent sur l'importance de tirer profit des ressources naturelles dont jouit la province et de mettre en place un système efficace d'économie d'eau à travers l'utilisation du goutte à goutte.
Il a de même souligné la nécessité pour les agriculteurs de s'organiser au sein de coopératives pour bénéficier des facilités accordées dans le domaine de l'irrigation qui bénéficie d'un grand intérêt de la part du ministère, des autorités locales et des élus.
Pour M. Akhannouch, la rencontre avec les différents acteurs locaux est une opportunité pour s'enquérir de l'avancement des programmes agricoles réalisés au niveau de la province, mais aussi pour entendre les revendications de la population se rapportant au développement agricole.
Il a à cet égard fait part de la volonté des différents responsables d'interagir positivement avec les attentes de la population, notant que les potentialités naturelles et humaines de la province permettront à coup sûr de réaliser les résultats escomptés en termes de développement.
M. Akhannouch a, par la même occasion, appelé à fédérer les efforts de tout un chacun pour réaliser des projets de développement de nature à favoriser la création d'emplois et l'amélioration des conditions socio-économiques des habitants.
De leur côté, des acteurs présents à ces rencontres ont insisté sur l'importance de créer un nouveau modèle de développement pour la province, devant mettre à profit les potentialités agricoles dont elle regorge.
Ils ont également revendiqué plus de mesures en vue d'augmenter la production des agriculteurs et des éleveurs, d'encourager les investissements, de valoriser les plantes médicinales et aromatiques et d'assurer des formations au profit des agriculteurs.
La visite du ministre dans la province de Jerada témoigne de l'interaction positive du gouvernement avec les aspirations des habitants en vue de conforter le développement durable, ont-ils dit, plaidant en faveur de la création d'emploi, du renforcement des infrastructures, du désenclavement du monde rural, de la promotion du tourisme et du développement socio-économique.
Le Wali de la région de l'Oriental, gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, Mouad El Jamai, avait tenu, plutôt dans la journée, une rencontre de communication avec des représentants des syndicats et des jeunes de la province, en présence de chefs de services extérieurs, régionaux et provinciaux, consacrée à la présentation du plan d'urgence qui répond aux attentes pressantes de la population locale.
M. Jamai a indiqué, à cette occasion, que ledit plan a été élaboré en interaction avec les revendications des habitants, assurant que d'autres mesures seront prises, à moyen et long termes, en vue de créer une alternative économique efficiente et favoriser la mise à niveau de l'espace territorial.
Dans ce sens, le wali a mis l'accent sur les mesures d'urgence notamment celles inhérentes aux factures de l'eau et de l'électricité, à l'emploi, à la mise en application des dispositions de l'accord social conclu suite à la fermeture des Charbonnages du Maroc (CDM), à l'exploitation des puits clandestins de charbon et à la dégradation de l'environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.