DGSN : La vidéo de tentative de viol qui circule sur les réseaux remonte à 2016    Tariq Ramadan reconnait avoir eu des rapports sexuels avec deux plaignantes    Khashoggi : Ankara parle d'un meurtre « planifié », la presse implique MBS    Retrait américain d'un traité nucléaire : John Bolton à Moscou pour explications    Italie : Rome maintient son budget mais promet à l'UE de contenir la dette    Nouveau modèle du développement : Résultats du brainstorming de Skhirat (Document)    Le Maroc décide l'expulsion des migrants stoppés devant Melilla    Télémédecine : Lancement des premières activités de téléconsultations    Andalousies Atlantiques. Raymonde El Bidaouia et Hajja El Hamdaouia en "cœur" à Essaouira    Botola Maroc Telecom D1 : L'Ittihad de Tanger tarde à décoller    Régions. L'Etat tient ses promesses    IAM: la Data accélère la croissance    Sanchez, VRP du Maroc auprès de l'UE    Real Madrid / Lopetegui: « Je serai encore l'entraîneur demain »    Partenariat : CFC signe un protocole d'accord avec Shanghai    Attijariwafa bank : Deux nouveaux Espaces Libre service Bancaire à Agadir et Tiznit    Météo : Temps passagèrement stable dès mardi    Tennis de table : Le Maroc au 30e Championnat arabe prévu du 2 au 8 novembre à Tunis    Tourisme. L'embellie pour Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Coin de l'expert    Le Wydad de Casablanca s'imposé à domicile face au Mouloudia d'Oujda    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Meknès    Inondations dans l'Aude : 200 millions d'euros de dégâts    Transformation numérique : L'industrie 4.0 en débat à l'Ecole Centrale Casablanca    Le Projet «Réussir» laisse place au bilan    Le prince Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise des prix SM le Roi Mohammed VI de saut d'obstacles    Culture et identité : quels défis à relever?    « Visa for Music » dévoile la sélection officielle    Abdelwahab Doukkali expose ses «génies» à Bab Rouah    Edito : Exercice particulier    Le conseil communal de Mohammedia destitue son président PJD    Tanger Med : Plusieurs opérations de trafic de produits de luxe avortées    Pour avoir provoqué un accident de la route en état d'ébriété : Un brigadier-chef placé en garde à vue à Béni Mellal    Mouhcine Malzi, artiste jusqu'aux tripes    Ramed. 2019, l'année de la fin des galères ?    Kamal Lahlou : La participation du Maroc aux JOJ à Buenos Aires a été très honorable    Des Centres de santé défaillants    Divers    Séminaire international sur le rôle des Parlements et des CES d'Afrique face aux défis de la migration    News    Tenue à Asunción de la première session des consultations politiques Maroc-Paraguay    La Russie réitère sa volonté d'approfondir sa coopération avec le Maroc    Le choc OCK-Raja débouche sur un nul    Jack Lang : Ceux qui ont suscité la polémique contre l'enseignement de l'arabe sont en vérité des xénophobes et leurs arguments sont absurdes    Le conte populaire marocain, un patrimoine humain authentique et millénaire au bord de l'extinction    La rareté du lectorat pèse lourdement sur la chaîne du livre    L'Affaire Khashoggi et la main de Washington…    Malgré les aveux saoudiens, Trump et l'UE réclament plus de détails sur le meurtre de Khashoggi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jerada : L'agriculture, piste de développement pérenne selon Akhannouch
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 01 - 2018

Le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a affirmé, vendredi à Jerada, que les potentialités agricoles dont jouit cette province offrent la possibilité de trouver des alternatives économiques appropriées, tangibles et durables.
»Le secteur agricole pourrait être un levier de développement dans la province de Jerada'', a dit le ministre lors de rencontres de communication tenues avec les présidents des collectivités territoriales et les représentants des parties politiques, des syndicats et des jeunes de la province, en présence du Wali de la région de l'Oriental, gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, Mouad El Jamai, du président du Conseil régional, Abdenbi Bioui, et du gouverneur de la province de Jerada, Mabrouk Tabet.
M. Akhannouch a fait remarquer, à cette occasion, que les résultats des projets lancés depuis 2010 sont encourageants et ouvrent des perspectives prometteuses pour le développement local, rappelant, dans ce sens, que la province de Jerada a bénéficié durant la période 2010-2017 de nombreux projets structurants qui ont nécessité un investissement global de plus de 213 millions de dirhams pour le développement des zones de parcours, la reconversion des céréales en arboriculture fruitière, l'aménagement des périmètres d'irrigation et le développement des produits de terroir.
En outre, ces projets ont favorisé le développement des filières de production végétale et animale, a indiqué le ministre, relevant que les interventions du ministère ont permis d'atténuer les effets de la surexploitation des ressources naturelles, notamment dans les zones de parcours qui constituent une véritable richesse pour la région.
Il a, par ailleurs, fait savoir que le ministère a élaboré un programme d'actions visant l'amélioration des revenus des agriculteurs et du niveau de vie de la population locale, ainsi que la création d'emploi, précisant que ce programme, doté d'un investissement de 28,2 millions de dirhams, sera réalisé cette année et concerne toutes les communes territoriales de la province.
Les actions prévues concernent notamment l'irrigation, les produits de terroir, l'aménagement des parcours, le développement de la race ovine et caprine, l'apiculture, la plantation d'arbres fruitiers et la création de coopératives.
En plus de ce programme, déjà budgétisé, le département de l'Agriculture a mis en place un ambitieux plan couvrant les trois prochaines années et visant à insuffler une nouvelle dynamique au développement socio-économique de la province de Jerada, a encore ajouté le ministre.
Selon lui, ce plan est axé sur le développement des zones de parcours, le renforcement des capacités organisationnelles des agriculteurs, la création d'unités de production d'orges, l'extension du périmètre irrigué et des superficies réservées aux arbres fruitiers et la promotion de l'élevage.
M. Akhannouch a réaffirmé à cet effet que les projets programmés feront l'objet d'un suivi rigoureux pour assurer leur réussite et atteindre les objectifs escomptés, mettant l'accent sur l'importance de tirer profit des ressources naturelles dont jouit la province et de mettre en place un système efficace d'économie d'eau à travers l'utilisation du goutte à goutte.
Il a de même souligné la nécessité pour les agriculteurs de s'organiser au sein de coopératives pour bénéficier des facilités accordées dans le domaine de l'irrigation qui bénéficie d'un grand intérêt de la part du ministère, des autorités locales et des élus.
Pour M. Akhannouch, la rencontre avec les différents acteurs locaux est une opportunité pour s'enquérir de l'avancement des programmes agricoles réalisés au niveau de la province, mais aussi pour entendre les revendications de la population se rapportant au développement agricole.
Il a à cet égard fait part de la volonté des différents responsables d'interagir positivement avec les attentes de la population, notant que les potentialités naturelles et humaines de la province permettront à coup sûr de réaliser les résultats escomptés en termes de développement.
M. Akhannouch a, par la même occasion, appelé à fédérer les efforts de tout un chacun pour réaliser des projets de développement de nature à favoriser la création d'emplois et l'amélioration des conditions socio-économiques des habitants.
De leur côté, des acteurs présents à ces rencontres ont insisté sur l'importance de créer un nouveau modèle de développement pour la province, devant mettre à profit les potentialités agricoles dont elle regorge.
Ils ont également revendiqué plus de mesures en vue d'augmenter la production des agriculteurs et des éleveurs, d'encourager les investissements, de valoriser les plantes médicinales et aromatiques et d'assurer des formations au profit des agriculteurs.
La visite du ministre dans la province de Jerada témoigne de l'interaction positive du gouvernement avec les aspirations des habitants en vue de conforter le développement durable, ont-ils dit, plaidant en faveur de la création d'emploi, du renforcement des infrastructures, du désenclavement du monde rural, de la promotion du tourisme et du développement socio-économique.
Le Wali de la région de l'Oriental, gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, Mouad El Jamai, avait tenu, plutôt dans la journée, une rencontre de communication avec des représentants des syndicats et des jeunes de la province, en présence de chefs de services extérieurs, régionaux et provinciaux, consacrée à la présentation du plan d'urgence qui répond aux attentes pressantes de la population locale.
M. Jamai a indiqué, à cette occasion, que ledit plan a été élaboré en interaction avec les revendications des habitants, assurant que d'autres mesures seront prises, à moyen et long termes, en vue de créer une alternative économique efficiente et favoriser la mise à niveau de l'espace territorial.
Dans ce sens, le wali a mis l'accent sur les mesures d'urgence notamment celles inhérentes aux factures de l'eau et de l'électricité, à l'emploi, à la mise en application des dispositions de l'accord social conclu suite à la fermeture des Charbonnages du Maroc (CDM), à l'exploitation des puits clandestins de charbon et à la dégradation de l'environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.