Un bilan positif malgré les contraintes    Un programme de résidence pour artistes en Italie    Casablanca-Settat: Concours de photographie ouvert et gratuit    Tétouan abrite l'université d'été des jeunes MRE    Les Bleus champions du monde font un retour triomphal en France    Vers une réconciliation entre Moscou et Washington ?    Réouverture de l'ambassade d'Erythrée en Ethiopie    Benguerir : Quatre trafiquants de drogue condamnés à 5 ans de prison chacun    Le Roi Mohammed VI félicite le Président Macron après la victoire des Bleus    L'UE rejette la demande américaine d'isoler l'Iran    Natation: pépinière de champions    SM le Roi félicite Macron après la victoire de l'équipe de France au mondial 2018    Maroc-UE : Les tomates sahraouies sont bien marocaines, dixit Bruxelles    Vidéo-Enseignement: De quels acquis parle-t-on ?    BMCE Bank of Africa membre fondateur de l'Association bancaire Sino-Arabe    Le Maroc et le Thaïlande accordent leurs violons    Une correction boursière exagérée ?    Renault signe un premier semestre record    Nouvel ouvrage d'Amadou Ba: «L'empereur Peulh du Maaçina»    CDM 2018 : Modrić élu meilleur joueur du Mondial    Zakaria Rdif désigné gagnant de la catégorie Humour du concours Orange Talents    Convention de jumelage entre les villes d'Oujda et d'Al Qods    Tiznit, capitale de la joaillerie blanche!    «Ecrans Noirs» : La RAM transporteur officiel de l'édition 2018    Le Maroc présent au 1er Festival du cinéma international du Panama    Ould Abdel Aziz refait des siennes    Création du front national pour sauver la Samir    Italie : Les 450 migrants ont tous débarqué    Growth is returning but delays and blockages persist    Rapport de l'OCDE: Accélération de la transformation numérique de l'administration public    Confédération générale des entreprises du Maroc : Le nouveau bureau constitué    Euromoney Awards for Excellence 2018 : Attijariwafa bank doublement récompensé !    France : Lendemain de fête    Une médaille d'or et 2 de bronze pour le Maroc    Parlement : Les axes de la fin de la session    Amitié, confiance et ambition, l'alliage inaltérable de la relation entre la France et le Maroc    Festival du Raï d'Oujda: une pipinière pour les jeunes talents    Tanger Med : Saisie de plus de 1,34 MDH de marchandises de contrebande    OCDE évalue le système éducatif au Maroc    Migration : Le Pacte mondial signé en décembre à Marrakech    Chikaya.ma : Plus de 37.000 réclamations à ce jour !    Le RNI se concentre sur les priorités et ignore les escarmouches politiciennes    La RATP célèbre aussi la victoire des Bleus    Bilan satisfaisant de l'an I du Compact II    Rente sportive    Espagne : 330 migrants secourus au large des côtes andalouses    L'espace Schengen "commence à disparaître"    Tanger Med : La traque à la contrebande continue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





YouTube défie Spotify et Deezer en Europe avec un nouvel abonnement musical
Publié dans La Nouvelle Tribune le 19 - 06 - 2018

Google lance ce lundi en Europe une version payante de son service de streaming YouTube Music, pensée pour concurrencer Spotify, Deezer et Apple Music dans l'univers en pleine croissance de la musique en ligne.
Le service, disponible depuis le 22 mai aux Etats-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Mexique et en Corée du Sud, est désormais également déployé en France, en Espagne, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni, notamment, a annoncé la société.
Pour le prix de 9,99 euros par mois, YouTube Music Premium propose une interface semblable à celle de ses concurrents, avec des milliers de listes de lecture, des recommandations personnalisées et un énorme catalogue d'albums et de chansons téléchargeables. YouTube y ajoute son gigantesque répertoire de clips et vidéos de concerts de stars ou d'inconnus, désormais visibles sans publicité.
YouTube pourrait renforcer ainsi sa position de géant mondial de la musique: 85% de ses utilisateurs s'en servent pour écouter gratuitement de la musique (soit 1,3 milliard d'internautes), selon une étude de l'IFPI (Fédération internationale de l'industrie phonographique) portant sur treize pays.
Pour convaincre ces utilisateurs de s'abonner, YouTube Music propose désormais de télécharger les morceaux sur son smartphone et de les écouter en arrière-plan, tout en utilisant d'autres applications.
Le géant américain s'attaque à un marché en pleine expansion: en 2017, 176 millions de personnes dans le monde ont payé pour un abonnement, selon l'IFPI. Ses concurrents se nomment Spotify (75 millions d'abonnés payants dans le monde), Apple Music (40 millions), Deezer (14 millions d'utilisateurs actifs, la société ne communiquant pas le nombre d'abonnés payants).
Critiqué par l'industrie musicale pour sa position dominante, YouTube a annoncé au début de l'année la signature de nouveaux accords plus équilibrés avec les principales maisons de disques.
YouTube ne leur reversait en moyenne qu'un dollar par an et par utilisateur, selon l'IFPI, contre 20 dollars pour Spotify, par exemple. Selon YouTube, ces nouveaux accords sont similaires à ceux de ses concurrents.
Les sommes reversées par les plates-formes de streaming ont permis au marché du disque, en crise depuis le début du millénaire, de repartir à la hausse depuis trois ans. Une période vertueuse qui devrait logiquement se prolonger avec le lancement de Youtube Music.
« L'arrivée de Youtube Music sur le marché du streaming audio payant est une bonne nouvelle pour notre industrie. Cela renforce l'offre globale de streaming et permet une exposition encore plus large de nos artistes », a réagi Thierry Chassagne, le président de Warner Music France.
« Youtube Music offrira aux fans de musique un service encore plus élaboré tout en assurant les intérêts des artistes et des ayants droit », a jouté celui qui préside également la SCPP (Société civile des producteurs phonographiques).
Google propose également une deuxième offre appelée YouTube Premium (ex-YouTube Red) et vendue un peu plus cher (11,99 euros), qui donne un accès sans publicité à toute la plateforme de vidéos, ainsi qu'à ses applications pour enfants (« Kids ») et fans de jeux vidéo (« Gaming »). Les non-abonnés peuvent continuer à les utiliser, mais avec des publicités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.