La DGSN ouvrira ses portes au public à Marrakech    IT Days : Journées de recrutement pour les métiers des Systèmes d'Information    Ligue des Champions : Le Wydad sort par la petite porte    El Othmani affirme que son gouvernement lutte contre la corruption    Partielles à M'diq-Fnideq : Le RNI l'emporte    2 priorités selon M. Benchaâboune, justice sociale et satisfaction des citoyens    Ebola de retour en RDC    ONU: Le Comité des 24 salue l'apport des élus des Provinces du Sud    Rapport Ramses 2019: «Il y a une grande attente d'Europe»    Sommet de Salzbourg: Brexit et migrations au menu    L'Boulevard 2018: Underground et bon enfant    Environnement et climat politique : Les mises en garde de Ségolène Royal    Le rapport de la commission du Parlement européen met en relief l'impact des efforts de développement sur les résidents des provinces sahariennes    Le chef de la diplomatie marocaine s'entretient avec son homologue mauritanien    La diplomatie au service de l'économie : Nasser Bourita appelle les représentations diplomatiques à promouvoir le label Maroc    Le Maroc n'est pas un havre de paix    Au moins 3 morts dans une fusillade aux Etats-Unis    L'Aquarius cherche un port pour 11 migrants secourus au large de la Libye    Theresa May humiliée à Salzbourg    Lancement d'un projet vert en faveur de jeunes diplômés en voie de réinsertion    Le Moghreb de Tétouan, club de la Colombe blanche, démarre la saison l'aile cassée    La Commission centrale de discipline a sévi    Sorties peinarde pour le Raja et délicate pour la RSB en Coupe de la CAF    Divers    Insolite : Eléphant électrocuté    Textile et tourisme, parents pauvres du marché halal    Angelina Jolie jouera dans le thriller "The Kept"    Un nouvel album pour Kanye West ?    La grosse colère de Harrison Ford contre les politiques    Rentrée scolaire: 7,9 millions élèves inscrits, dont 52% des filles    Averses orageuses localement fortes ce vendredi dans plusieurs régions du Royaume    Fraude fiscale. Les scandales en hausse en Espagne    Le chiffre d'affaire d'Oulmès affecté par le boycott    Kénitra : Un incendie ravage une usine de sucre    Alger entrave la coopération bilatérale et régionale    Attijariwafa bank : Une nouvelle offre publique de vente dans le pipe    Fifa : Trois anciens cadres du foot nord-américain suspendus à vie    Saad Lamjarred continuera à être diffusé sur Chada FM    1ère édition du Festival de la poésie arabe à Marrakech    Qui dit mieux… DHJ: 145 supporters pour un leader    Le WAC appelé à rebondir face à l'ESS pour une place au dernier carré    Turquie : Le Maroc participe à un Festival de soufies    INDH : Acte III    Arrestation à Casablanca de deux récidivistes pour leur implication présumée dans un homicide    Médecine légale : Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Mohamed Karim Lamrani n'est plus    Funérailles à Casablanca de Mohammed Karim Lamrani    Le film marocain «Razzia» de Nabil Ayouch en salles au Mexique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mawazine 2018: Ambiance pop rock à la sauce Babylone au Théâtre national Mohammed V
Publié dans La Nouvelle Tribune le 25 - 06 - 2018

La formation algérienne Babylone a livré une prestation mémorable dimanche soir au Théâtre national Mohammed V de Rabat, dans le cadre de sa première participation au Festival Mawazine Rythmes du Monde (22-30 juin). Le groupe composé du chanteur compositeur Amine Mohamed Djamel, des guitaristes Rahim El Hadi, Ramzy Ayadi et Rafik Chami, du percussionniste Fouad Tourki et du bassiste Redouane Nehar, a conquis les coeurs des spectateurs de Rabat et d'ailleurs venus acclamer leur musique mêlant sonorités maghrébines et occidentales, dans un métissage mélodique très convaincant.
Outre les classiques de la chanson algérienne « Ya rayeh » de Dahmane El Harrachi et « Abdel Kader », le groupe formé en 2012 a interprété ses plus célèbres compositions tirées de son album « Brya », dans une ambiance déjantée, le public ayant délaissé ses chaises pour danser à des rythmes pop rock particulièrement entraînants. Une fois la salle chauffée à blanc, le chanteur du groupe, Amine, a interpellé une salle étonnée en lui lançant « ça vous dit un peu de blues? », avant de sortir de sa poche un harmonica pour gratifier ses nombreux fans d'une composition rafraichissante dans la pure tradition du delta blues. Alors qu'il s'apprêtait à quitter la salle sous des applaudissements nourris, le groupe a décidé de revenir sur scène en arborant un drapeau marocain pour interpréter, une deuxième fois, son single le plus connu, « Zina », devant un public aux anges. Amine Djamel avait confié quelques heures auparavant en conférence de presse d'avant concert qu'il avait « hâte depuis très longtemps » de se produire à Mawazine, qualifiant le festival d'évènement « incomparable ».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.