Casablanca : La commune mobilise plus de 2300 agents pour Aïd Al Adha    PUMA signe Luis Suarez    PLF 2018 : la lettre de cadrage de El Otmani    Aïd Al Adha : les conseils de Autoroutes du Maroc    Le tramway de Casablanca s'adapte à Aïd Al Adha    Transfert : La nouvelle destination de Hamza Mendyl    Munir El Haddadi décide de rester au FC Barcelone    Italie : un séisme d'une magnitude de 5,2 touche le centre du pays    Coupes africaines : Des destins opposés attendent le Wydad et le DHJ    Le Maroc et l'Australie-Méridionale examinent les opportunités de coopération    Le cadrage royal    Le BCIJ loue la coopération antiterroriste avec l'Espagne    La crise de la livre turque : est-ce vraiment un complot ?    Le potentiel d'Agadir Ida Outanane!    50.000 enseignants contractuels déjà en ordre de bataille    Averses orageuses fortes et temps chaud attendus vendredi et ce weekend dans plusieurs provinces ce weekend    Madona, «Berber Queen» pour son anniversaire à Marrakech    Mohamed Brahmi, le Cheikh qui veut moderniser la danse Reggada    Recrudescence de cyberattaques sur les comptes Instagram    Pont effondré à Gênes: encore 10 à 20 disparus selon les médias italiens    Facebook offre la diffusion de la Ligue des champions à l'Amérique latine...et la Liga à l'Asie du Sud    Israël: Netanyahu entendu par la police pour corruption présumée    Pakistan: Imran Khan sur le point d'être élu Premier ministre    Le Médiateur dresse son bilan : Près de 10.000 plaintes en 2017    Edito : Jeunesse d'esprit    «Hacky hack hack» : un adolescent australien de 16 ans pirate les systèmes d'Apple    Les jeunes, notre avenir    Un Canadien à la tête d'Air France-KLM    Le «Ceuta est marocaine», fait refuser la nationalité espagnole à une résidente marocaine    Emploi, social, politique : Ce que propose le CESE    Pluie d'hommages mondiaux après la mort d'Aretha Franklin    Classement mensuel de la FIFA: La Maroc perd 5 places et pointe au 46ème rang    Aretha Franklin la reine de la Soul s'est éteinte    760.000 spectateurs au Festival Jawhara    Le Festival des plages Maroc Telecom touche à sa fin    3e tour de qualification pour la Ligue des champions d'e l'UEFA : Elimination précoce de Celtic et Fenerbahçe    Appel à l'Union    Vaste opération de ratissage de l'Etat!    Ali Yata ou la fidélité à un grand fidèle à la patrie et au peuple    Cheb El Hindi se retire de la scène artistique algérienne!    La FNM rend hommage au professeur Joudia Hassar-Benslimane    Les recherches de survivants continuent dans les décombres    Le «Momo challenge», un nouveau défi dangereux pour nos enfants ?    Loi sur l'avortement : Les Algériennes gagnent une partie du pari    Méningite : La situation épidémiologique n'est pas préoccupante    Le Paraguay soutient la marocanité du Sahara    L'Atlético de Madrid bat le Real Madrid et remporte la Super coupe    Agadir accueillera une conférence internationale sur la gestion de la pénurie d'eau    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aid Al Adha : L'ONSSA fait le point sur le cheptel
Publié dans La Nouvelle Tribune le 22 - 07 - 2018

Un total de 108.000 éleveurs ont été enregistrés et 3,7 millions d'ovins et de caprins identifiés dans le cadre du plan d'action Aid Al Adha 1439, qui se décline en plusieurs volets se rapportant essentiellement à l'enregistrement, à l'échelle nationale, des unités d'engraissement des ovins et caprins destinés à l'abattage et à leur identification, a indiqué, samedi à Rabat, l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).
Toutes les « mesures de précaution qui s'imposent » ont été prises pour assurer le bon déroulement de l'Aid Al Adha conformément au plan d'actions mis en place par l'ONSSA, a souligné Abdelghani Azzi, Chef de la division de sécurité sanitaire des produits et sous-produits des animaux et des aliments pour animaux à cet office dans une déclaration à la MAP à l'issue d'une rencontre de coordination dédiée à la présentation de ce plan d'action, organisée par l'ONSSA.
Le plan d'action, mis en place par l'ONSSA, se décline également en des actions de contrôle des différents points de vente et d'élevage du cheptel, a ajouté M. Azzi, précisant que ce contrôle « englobe la surveillance des résidus et la circulation des fientes ». Les deux autres volets concernent l'aménagement de 25 souks mobiles « temporaires » et l'organisation d'une campagne de sensibilisation, le but étant de lutter contre toute transgression aux lois en vigueur et de recenser toutes les fermes d'engraissement du bétail destiné à l'abattage, a-t-il poursuivi, faisant savoir que ce plan ambitionne de contenir tout usage illicite de l'alimentation des animaux par certains engraisseurs et de lutter efficacement contre tout verdissement de carcasses ovines lors de l'Aïd.
Il a, dans ce sens, rappelé l'organisation de toute une compagne de communication destinée à sensibiliser les éleveurs sur l'importance de l'enregistrement des unités d'engraissement, à fournir des conseils pratiques et à rappeler les règles d'ordre sanitaire à respecter, relevant la mise à la disposition des citoyens d'un numéro d'appel +0801003637+ pour les besoins d'information ou de réclamation.
« L'identification entamée le 6 juin 2018 a pour objectif d'atteindre 6 millions d'animaux (bouclés, ndlr) à fin juillet », a-t-il précisé, faisant savoir que cette action se fait à l'aide d'une boucle de couleur jaune baptisée Aid Al Adha et comportant un numéro de série composé de sept chiffres. A défaut de ce signe distinctif, l'ovin ou caprin n'est pas identifié et ne devra pas faire l'objet d'un achat de la part du consommateur, a-t-il expliqué.
Le but de cette opération est d'identifier, dans un premier temps, la propriété des animaux et leurs éleveurs et d'assurer ensuite la traçabilité du parcours des animaux depuis leur élevage jusqu'au point de vente, a précisé le responsable, ajoutant que cette opération permettra de « certifier 6 millions de têtes indemnes de fiente de volaille ».
M. Azzi a également recommandé aux consommateurs de n'acheter que les animaux commercialisés au niveau des points de vente connus et bouclés et d'acheter des animaux qui sont mobiles, actifs, réactifs et pas nonchalants.
Le consommateur doit garder la boucle après l'abattage en cas de réclamation ou d'anomalie et se présenter au service vétérinaire le plus proche, muni de cette boucle, pour l'identification de l'éleveur « qui s'effectuera à l'aide d'une base de données préétablie pour les nécessités de l'enquête », a-t-il insisté.
Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki, a déclaré à la MAP que cette rencontre, organisée annuellement en collaboration avec les différentes parties prenantes, s'assigne pour objectif d'assurer la traçabilité et l'hygiène des animaux destinés à l'abattage dans le cadre de la mise en place d'un nouvelle instrument pour l'encadrement et la sensibilisation des consommateurs et pour renforcer le contrôle du cheptel.
Il a, dans ce cadre, relevé l'engagement du ministère en partenariat avec l'ONSSA pour le parachèvement de ce processus qui relève pour défis essentiellement l'identification et l'enregistrement des têtes destinées à l'abattage.
Organisée avec le soutien du ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et forêts, cette rencontre a pour but de s'arrêter sur le bilan des réalisations accomplies depuis le lancement du plan d'action « Aid Al Adha 1439 ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.