Maroc-Tunisie : Deux conventions signées entre Bank Al-Maghrib et la Banque centrale    Nissan : Carlos Ghosn, déchu de ses fonctions ?    Coupe du Trône 2017/2018. Hervé Renard félicite la RSB    Conversation téléphonique et commérages, le sketch hilarant de The Tberguig !    Arrivée à Rabat du président du gouvernement espagnol    La France veut augmenter les frais de scolarité pour les non-européens    De type «Social & Green Bonds» : Le Groupe Al Omrane finalise une émission d'obligations ordinaires    Brexit : Coup d'envoi d'une ultime semaine « pénible » de négociations    Ferroviaire : Le Maroc dans la cour des grands    Le PLF passe le cap de la première Chambre    Victoire et qualification du Maroc à la CAN 2019 : Les Lions du Cameroun ne sont plus indomptables    Pedro Sánchez rencontre le Chef du gouvernement    Insolite : Un tigre de Sumatra libéré du sous-sol d'un magasin en Indonésie    La Fondation Attijariwafa bank, partenaire de la 12e édition de la caravane AMGE    CSEFRS/UNICEF. Comment lutter contre les inégalités éducatives    Après Berlin, Macron en Belgique pour une rare visite d'Etat    Point de vue : La jeunesse nous met face à nos responsabilités!    Aide à la production cinématographique : 16 projets subventionnés    Gestion des plaintes. Le Portail national peu connu des citoyens    La communication, encore et toujours    Takrim 2018. Rachid Yazami primé au Koweït    CAN-2019 : Première qualification pour la Mauritanie    Le cheval Taymour remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang Arabe    Meurtre de Khashoggi: Trump ne veut pas écouter « l'horrible » enregistrement    Amazigh. Les parlementaires appelés à rapprocher leurs visions    Le peuple marocain célèbre l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasnaa    Sanofi récompense les travaux de recherche sur le diabète au Maroc    Collectivités territoriales. Ce qui est prévu pour la gouvernance    Aujjar présente en Inde les réalisations du chantier de la réforme du système judiciaire au Maroc    Aid Al-Mawlid: SM le Roi préside une veillée religieuse à la mosquée Hassan à Rabat    SM le Roi nomme les présidents du Conseil de la concurrence et de la CNDP    Michael Gove, l'improbable sauveur de Theresa May    News    Le Maroc à la conquête de l'espace    Les relations maroco-libanaises en débat à la FSJES de Mohammedia    Grâce au PSOE et au PP, le Parlement espagnol n'a pas servi de lieu de propagande séparatiste    Un collectif espagnol dénonce l'instrumentalisation de la question féminine par le Polisario    Divers    China Trade Week Morocco 2018 se tiendra à Casablanca    La CDG présente à Rabat son programme international pour l'Afrique    Pourquoi l'équipe de France est passée au travers    Doublement gagnant    Les manifestations des "Gilets jaunes" ont fait un mort et plus de 400 blessés    Dakhla abrite la 11ème édition du Festival de la mode africaine    Le Liban invité d'honneur au Festival international du cinéma d'auteur    Vidéo-Coupe du Trône : Le WAF et la RSB se neutralisent à l'issue du temps réglementaire    Sanofi récompense les travaux de recherche sur le diabète au Maroc    Des artistes pour sauver une école    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pluie d'hommages mondiaux après la mort d'Aretha Franklin
Publié dans La Nouvelle Tribune le 16 - 08 - 2018

De nombreux artistes et personnalités dans le monde entier ont rendu hommage à la légende de la chanson américaine Aretha Franklin, décédée jeudi à Détroit à l'âge de 76 ans, les Etats-Unis pleurant la disparition d'un « trésor national ».
L'ancien président démocrate Bill Clinton, pour qui la Reine de la Soul avait chanté lors de son investiture en 1993, a dit « pleurer la perte de (son) amie », « l'un des plus grands trésors nationaux américains ».
« Elle a remué nos âmes pendant plus de 50 ans. Elle était élégante, gracieuse et fermement intransigeante dans son travail artistique (…) Elle sera à jamais la Reine de la Soul et beaucoup plus pour tous ceux qui la connaissaient personnellement et à travers sa musique ».
« La Reine de la Soul, Aretha Franklin, est décédée. Elle fut une femme exceptionnelle qui a bénéficié d'un merveilleux bienfait de Dieu, sa voix. Elle va nous manquer! », a de son côté tweeté le président américain Donald Trump.
« Elle ne mérite pas seulement notre RESPECT, mais également notre reconnaissance éternelle pour avoir ouvert nos yeux, nos oreilles et nos coeurs. Repose en paix à jamais, mon amie », a pour sa part confié Hillary Clinton.
La disparition d'Aretha Franklin, qui avait également chanté pour l'investiture de Barack Obama, a aussi été suivie de nombreuses réactions dans le monde de la musique.
A commencer, sur Twitter, par celle d'une autre légende de la chanson américaine, Diana Ross, qui a confié « prier pour l'âme d'or merveilleuse » de l'interprète de « Respect » et de « I Say a Little Prayer ».
« Prenons tous un moment pour remercier la vie fabuleuse d'Aretha Franklin, la Reine de nos âmes, qui nous a tous inspirés pendant tant et tant d'années », a tweeté l'ancienne icône des Beatles Paul McCartney.
Elton John a évoqué un « coup pour tous ceux qui aiment la vraie musique ». Mick Jagger a salué une personnalité « tellement exaltante » et, signe qu'elle transcendait les générations, des rockeurs comme Liam Gallagher ou Ringo Starr lui ont aussi rendu hommage.
Pour le chanteur portoricain Ricky Martin, la première femme à avoir été admise au « Rock and Roll Hall of Fame », le panthéon américain du rock, « sera à jamais remémorée et admirée ».
Il a salué une femme « tellement importante pour la musique, la culture et les droits civiques », des mots faisant écho à ceux du pasteur Jesse Jackson, célèbre défenseur des droits civiques américains, proche de la défunte.
« Elle s'est battue jusqu'à la fin. Elle n'avait jamais cessé de servir, de veiller sur les autres, de partager. Nous la remercions tellement. Elle nous manque déjà énormément », a-t-il déclaré sur la chaîne WDIV en quittant jeudi matin le domicile de l'artiste, où elle venait de s'éteindre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.