Maroc Telecom, précurseur de l'ISO 9001 Version 2015    Le Wydad et Hyundai rouleront ensemble pour trois saisons    Le Roi Mohammed VI lance la 3e phase de l'INDH    Communication financière. Le compte à rebours a commencé    Chine : L'économie écornée par la guerre commerciale, mais Pékin confiant    Facebook accusé de discrimination dans la diffusion d'offres d'emploi    Séoul et Pyongyang annoncent une candidature commune aux JO de 2032    Centrale Danone : Le chiffre d'affaire en chute libre    FSJES-Souissi annonce l'ouverture des inscriptions pour l'année 2018-2019    Risma évolue sous une bonne étoile    Belhanda en partance pour le club émirati Al Ahli ?    L'acteur égyptien Jamil Ratib n'est plus    Le Festival du Film Français tient son affiche    Vidéo. Un groupe Facebook se mobilise contre le service militaire    Dieselgate : Trois ans après, les voitures «sales» plus nombreuses dans l'UE    Systèmes de direction : L'équipementier japonais JTEKT pose la première pierre de son usine à Tanger    Maroc-USA : Bourita rencontre Bolton et Pompeo    Les titres de Saad Lamjarred ne passeront plus aux ondes de Hit Radio et Radio 2M    Report de la session du Comité Central    Ligue des champions : Le Real Madrid remet sa triple couronne en jeu    Oasis Festival de Marrakech : Retour en images sur les temps forts de la 4ème édition    Hassan Aourid: «l'amazigh ne peut connaitre un plein essor avec le tifinagh»    2e édition de WIA initiative: les Africaines à Haut potentiel à Marrakech    Affaire Khadija. La victime porte une nouvelle plainte    Benslimane : Deux balles pour l'arrestation d'un individu ayant mis en péril la vie des citoyens    Edito : Ce que cache la lingerie…    Angela Merkel limoge le chef du renseignement pour « sauver sa coalition »    Amifa, holding du Groupe BCP, lance sa 4ème filiale au Sénégal    L'éducation, mirage et espoir    Le film marocain « Au pays des merveilles » consacré en Europe    Algérie, « quelque chose de pourri… »    Guterres : « Un pacte mondial historique » sera signé à Marrakech    Insolite : Eviter l'armée    Washington réaffirme que le Plan d'autonomie au Sahara est sérieux, réaliste et crédible    Habib El Malki appelle à booster la coopération entre le Maroc et la Bosnie-Herzégovine    La grande gêne d'Ouyahya en présence de Merkel    Quand les stars se font tirer le portrait au commissariat : Hayley Joel Osment    Mourir en bas âge au Maroc : Des chiffres se veulent rassurants, d'autres inquiétants    Démantèlement d'un nouveau réseau terroriste    Poutine et Erdogan évitent un assaut sur Idleb avec une zone démilitarisée    Les Safiots visent les avant-postes en championnat    Bonnes opérations du FUS et du DHJ    Ligue des champions : Ronaldo renoue avec l'Espagne et l'Europe    L'ONU demande que l'armée soit exclue de la vie politique en Birmanie    Malgré les "fake news", deux tiers des Américains s'informent sur les réseaux sociaux    Inauguration d'un bureau régional du programme : "Moucharaka Mouwatina" à Agadir    Trois réalisateurs marocains retirent leurs films du Festival de Haïfa    Le RCA prend une belle option, la RSB en mauvaise posture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pluie d'hommages mondiaux après la mort d'Aretha Franklin
Publié dans La Nouvelle Tribune le 16 - 08 - 2018

De nombreux artistes et personnalités dans le monde entier ont rendu hommage à la légende de la chanson américaine Aretha Franklin, décédée jeudi à Détroit à l'âge de 76 ans, les Etats-Unis pleurant la disparition d'un « trésor national ».
L'ancien président démocrate Bill Clinton, pour qui la Reine de la Soul avait chanté lors de son investiture en 1993, a dit « pleurer la perte de (son) amie », « l'un des plus grands trésors nationaux américains ».
« Elle a remué nos âmes pendant plus de 50 ans. Elle était élégante, gracieuse et fermement intransigeante dans son travail artistique (…) Elle sera à jamais la Reine de la Soul et beaucoup plus pour tous ceux qui la connaissaient personnellement et à travers sa musique ».
« La Reine de la Soul, Aretha Franklin, est décédée. Elle fut une femme exceptionnelle qui a bénéficié d'un merveilleux bienfait de Dieu, sa voix. Elle va nous manquer! », a de son côté tweeté le président américain Donald Trump.
« Elle ne mérite pas seulement notre RESPECT, mais également notre reconnaissance éternelle pour avoir ouvert nos yeux, nos oreilles et nos coeurs. Repose en paix à jamais, mon amie », a pour sa part confié Hillary Clinton.
La disparition d'Aretha Franklin, qui avait également chanté pour l'investiture de Barack Obama, a aussi été suivie de nombreuses réactions dans le monde de la musique.
A commencer, sur Twitter, par celle d'une autre légende de la chanson américaine, Diana Ross, qui a confié « prier pour l'âme d'or merveilleuse » de l'interprète de « Respect » et de « I Say a Little Prayer ».
« Prenons tous un moment pour remercier la vie fabuleuse d'Aretha Franklin, la Reine de nos âmes, qui nous a tous inspirés pendant tant et tant d'années », a tweeté l'ancienne icône des Beatles Paul McCartney.
Elton John a évoqué un « coup pour tous ceux qui aiment la vraie musique ». Mick Jagger a salué une personnalité « tellement exaltante » et, signe qu'elle transcendait les générations, des rockeurs comme Liam Gallagher ou Ringo Starr lui ont aussi rendu hommage.
Pour le chanteur portoricain Ricky Martin, la première femme à avoir été admise au « Rock and Roll Hall of Fame », le panthéon américain du rock, « sera à jamais remémorée et admirée ».
Il a salué une femme « tellement importante pour la musique, la culture et les droits civiques », des mots faisant écho à ceux du pasteur Jesse Jackson, célèbre défenseur des droits civiques américains, proche de la défunte.
« Elle s'est battue jusqu'à la fin. Elle n'avait jamais cessé de servir, de veiller sur les autres, de partager. Nous la remercions tellement. Elle nous manque déjà énormément », a-t-il déclaré sur la chaîne WDIV en quittant jeudi matin le domicile de l'artiste, où elle venait de s'éteindre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.