Jeux africains : Le prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi    Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Ce que veut dire la Révolution du Roi et du Peuple    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Karim Alami perd tragiquement son fils    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La France se prépare à accueillir le G7    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Le fauteuil    La prise de conscience!    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Météo: les prévisions de ce lundi    Parcs zoologiques. Vers la fin de la capture et la vente des éléphants d'Afrique    Le Maroc: marché international de commerce de fossiles    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pakistan: Imran Khan sur le point d'être élu Premier ministre
Publié dans La Nouvelle Tribune le 17 - 08 - 2018

Le Parlement pakistanais devait élire vendredi le nouveau Premier ministre du pays, poste qui devrait sauf énorme surprise revenir à l'ex-champion de cricket Imran Khan, dont le parti a remporté les élections législatives du 25 juillet.
Le vote est prévu en début d'après-midi à la chambre basse du Parlement dans la capitale Islamabad et le nouveau chef du gouvernement pourrait prêter serment dès samedi.
Le parti de M. Khan, le PTI, a largement remporté les législatives du 25 juillet mais n'a pas obtenu assez de sièges pour pouvoir former à lui seul le gouvernement. Depuis le scrutin, des négociations sont menées avec d'autres partis et élus indépendants pour la formation d'une coalition.
Son seul rival au vote de vendredi sera Shahbaz Sharif, chef de file du parti PML-N et frère de l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif, mais qui ne semble pas disposer de suffisamment de voix pour espérer l'emporter.
La campagne électorale, brève et acrimonieuse, a été dépeinte par certains observateurs comme une des plus « sales » de l'histoire du pays en raison de nombreuses manipulations présumées de la part de l'armée en faveur d'Imran Khan.
Elle a aussi été marquée par une visibilité accrue des partis religieux extrémistes et par des accusations de fraudes le jour du scrutin.
La nette victoire de M. Khan met un terme à des décennies d'alternance entre le PML-N et le Parti du peuple pakistanais (PPP), entrecoupée de périodes de pouvoir militaire. L'ex-champion a promis l'avènement d'un « nouveau Pakistan » et s'est engagé à lutter frontalement contre la corruption et la pauvreté.
Le PTI a déjà nommé un gouvernement provincial dans son fief du Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest) et formé une alliance avec des partis régionaux dans la province du Baloutchistan (sud-ouest).
Il devrait être amené dans les prochains jours à former une coalition avec le PML-N dans la province centrale du Pendjab, la plus riche et la plus peuplée du pays. La province du Sindh (sud), reste aux mains du PPP.
Le PTI a également obtenu cette semaine les postes de président et vice-président de l'assemblée nationale, ce qui devrait aider M. Khan à mettre en oeuvre son programme de réformes.
Parmi les principaux défis qui l'attendent figurent la situation sécuritaire du pays, en amélioration mais toujours précaire dans certaines zones, une population en pleine expansion et des relations avec l'armée qui pourraient être tendues.
Il affrontera aussi une situation économique dégradée, qui pourrait le contraindre à requérir très rapidement un prêt du FMI.
Agé de 65 ans, M. Khan est populaire, idolâtré par des millions de Pakistanais pour avoir mené l'équipe nationale de cricket, sport roi dans le pays, à sa seule victoire en Coupe du monde en 1992.
Connu en Occident comme un ancien sportif d'exception aux nombreuses conquêtes, il présente aujourd'hui un visage beaucoup plus conservateur au Pakistan, où il s'affiche souvent un chapelet à la main.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.