La BCIJ arrête l'un des extrémistes allié à Daesh    L'Organisation de la coopération islamique réagit aux attaques israéliennes    Algérie: Peine de prison pour 22 manifestants ayant arboré un drapeau berbère    Espagne: Accord entre socialistes et Podemos pour former un gouvernement    Soldes monstres en Chine: Alibaba bat son record mais la croissance ralentit    Casablanca: arrestation d'un Algérien pour vol par effraction dans un établissement hôtelier    Insurance: ACAPS asserting control    L'Université Al Akhawayn classée première université marocaine pour la 5ème année consécutive    Le grand cinéaste Costa Gavras à Marrakech pour les Semaines du film européen    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    ONG Freedom House : le Maroc « partiellement libre » sur internet    Mohamed Boudra, représente l'Afrique pour la présidence du CGLU-Monde    LaLiga en opération de charme à Casablanca    TGR : Le déficit budgétaire continue de se creuser    Nador: 8e Festival international de cinéma et mémoire commune    Après 38 ans de recherches, l'acteur Rabie Kati retrouve la tombe de son père    Fatimazahra Akhiar au sprint final de l'Arab Reading Challenge    Le PLF 2020 au cœur des réunions parlementaires    Négociateurs d'instruments financiers : 30 professionnels certifiés par l'AMMC    Voici les adversaires de la RSB et du HUSA en Coupe de la CAF    Blessé, Marco Ansensio est à Marrakech !    Kamal Hachkar explore l'héritage musical judéo-marocain    Cameroun : Wafa Assurance acquiert 65% du capital de Pro Assur SA    Hong Kong: Les manifestations touchent les universités et le quartier des affaires    Concours télévisé à Moscou    Gastronomie: Une semaine pour consacrer le Made in Italy    Africagua 2019. Le Maroc invité d'honneur    Enfants en institution. Le Parquet s'allie à l'UNICEF    Il y a 30 ans aujourd'hui que le «Mur de Berlin» est tombé…    Jamal Sellami nouvel entraîneur du Raja de Casablanca    La Tribune de Nas : Liverpool…Oh la main…    Le discours de la vérité!    ZLECA, une aubaine pour les échanges intra-maghrébins    «Une partie de la mémoire musicale a disparu avec les orchestres nationaux»    Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Coupe du Trône : Le TAS sort le DHJ et retrouve le HUSA dans une finale inédite    Politique budgétaire. Le Maroc, bon élève du FMI    Tous responsables    Programme emploi FBR du MCC : 6,2 millions de dollars pour les 9 premiers boursiers    Table ronde: Le paysage politique après le remaniement gouvernemental, quels enjeux?    Convention de partenariat : TIBU Maroc devient le représentant officiel de STEM Sports au Maroc    Le Maroc et la Mauritanie font revivre leur histoire d'amour à Chinguetti    Météo: Le temps qu'il fera ce mardi    Cisjordanie : La commémoration du décès de Yasser Arafat vire au drame    Né dans la rue, une bavure inadmissible !    El Otmani interpellé sur le financement de l'économie et les catégories vulnérables    Le marocain Youssef El Azzouzi sacré meilleur inventeur arabe    Le bruit augmenterait le risque d'AVC    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le mandat de la Minurso renouvelé pour 6 mois et l'Algérie mise au pied du mur !
Publié dans La Nouvelle Tribune le 31 - 10 - 2018

La résolution du Conseil de sécurité 2440, adoptée mercredi à une grande majorité des membres de cette instance exécutive, consacre, dans une première historique, l'Algérie en tant que partie principale au processus visant à trouver « une solution politique, réaliste, pratique et durable » à la question du Sahara.
La résolution, qui a réaffirmé, une fois de plus, la prééminence de l'initiative marocaine d'autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain, a prorogé de six mois le mandat de la MINURSO, jusqu'au 30 avril 2019.
Le texte exige, dans le paragraphe opérationnel 2, de l'Algérie de prendre part à la table ronde de Genève et "à travailler de manière constructive avec l'Envoyé personnel (du Secrétaire général de l'ONU pour la Sahara) dans un esprit de compromis tout au long de la durée de ce processus, afin d'en garantir le succès".
Le texte appelle, dans ce cadre, à faire montre de volonté politique et à travailler dans une atmosphère propice au dialogue dans le but de faire avancer les négociations, assurant ainsi la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007 et le succès des négociations.
La résolution balaie d'un revers de main les allégations mensongères du "polisario" concernant un soi-disant "territoire libéré", entretenues par l'Algérie et le mouvement séparatiste. En effet, l'engagement, dument consigné dans la résolution 2440, du "polisario" auprès de M. Horst Kohler, de ne plus retourner à Guergarate, ni transférer des structures à l'Est du dispositif de défense, est un aveu explicite de la supercherie de ces "territoires libérés".
En effet, le Conseil de sécurité des Nations Unies a prorogé, mercredi à une grande majorité de ses membres, le mandat de la MINURSO de six mois jusqu'au 30 avril 2019, consacrant, une fois de plus, la prééminence de l'initiative marocaine d'autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain.
Le Conseil de sécurité « décide de proroger le mandat de la Minurso jusqu'au 30 avril 2019 », lit-on dans le texte de la résolution 2440 présentée par la plume américaine.
L'instance exécutive de l'Onu a consacré, encore une fois, la prééminence de l'initiative d'autonomie, présentée par le Royaume le 11 avril 2007, en se félicitant des efforts "sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l'avant dans le processus visant un règlement » du conflit du Sahara.
La résolution consacre, dans une première historique, l'Algérie en tant que partie principale au processus visant à trouver "une solution politique, réaliste, pratique et durable" à la question du Sahara.
À cet égard, la résolution insiste sur l'importance d'un engagement renouvelé "en vue de faire avancer le processus politique en préparation d'un cinquième round de négociations », et rappelle son « soutien à la recommandation contenue dans le rapport du 14 avril 2008 qui souligne que le réalisme et l'esprit de compromis (…) sont essentiels pour réaliser des progrès dans les négociations".
Le texte appelle, dans ce cadre, à faire montre de volonté politique et à travailler dans une atmosphère propice au dialogue dans le but de faire avancer les négociations, assurant ainsi la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007 et le succès des négociations.
Le Conseil de sécurité reconnait, à cet égard, que "la concrétisation d'une solution politique à ce différend de longue date et le renforcement de la coopération entre les Etats membres de l'Union du Maghreb Arabe contribueraient à la stabilité et à la sécurité, induisant à son tour la création d'emplois, de croissance et d'opportunités pour l'ensemble des peuples de la région du Sahel".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.