Sécurité routière : 550 nouveaux radars seront installés prochainement    Maroc Telecom. Les réalisations 2018 supérieures aux objectifs annoncés    Plus de 600 coureurs participent à la 2e édition de l'Eco-Trail    « Logintek Settat » à l'ordre du jour du prochain Conseil de gouvernement    CIMR : Le nombre d'adhérents a enregistré une hausse de 2 %    Vidéo – Algérie : Mouvements de protestations contre un cinquième mandat de Bouteflika    Sahara. Un nouveau revers pour les séparatistes    Flash hebdomadaire    Saison culturelle France-Maroc 2019 : Focus sur l'innovation et les arts virtuels    Conférence internationale de Varsovie. Jazouli expose la vision du Maroc    Botola Maroc Telecom : Le MAT stoppe l'IRT dans son élan    Beach-soccer : L'équipe nationale en stage de préparation à Casablanca    Lutte contre la corruption. La CNAC dresse son bilan    Table ronde sur «La biodiversité au Maroc: de la connaissance à la gouvernance»    Zoulikha Bouabdellah : « J'aime opposer les idées pour unifier ! »    Al Akhawayn. La cérémonie de clôture du projet MENARA à Rabat    PSA au Maroc. 700 millions d'euros en sourcing    Kevin-Prince Boateng cambriolé en plein match !    Réchauffement climatique : 61 % des marocains n'en ont jamais entendu parler    Accrochage entre l'armée indienne et les insurgés au Cachemire : 9 morts    L'employabilité des jeunes    Hydrocarbures : Lahcen Daoudi veut parvenir à une solution « acceptable par toutes les parties »    Nouveau record pour le SIEL : plus de 550.000 visiteurs    Rebel Spirit ou quand l'esprit libre de l'art urbain sublime Rabat !    Des partis australiens visés par un piratage commis par un « agent étatique »    Terres soulaliyates : La réforme en marche    Météo : Nouvelle vague de froid jusqu'à mercredi    Météo : Chutes de neige et temps froid dans plusieurs régions    Sommet de crise de l'Eglise catholique minée par les scandales sexuels    La Corée du Nord à « un tournant », disent ses médias avant le sommet    Rachid Talbi Alami lors d'une journée d'étude à Salé : «La formation, axe fondamental de la stratégie nationale du sport»    Hydrocarbures. Le Conseil de la concurrence prend de court le gouvernement    Aujjar : «La mise en œuvre du caractère officiel de l'amazigh ne doit pas faire l'objet de manœuvres politiciennes»    Divers    Ligue 1 : Marseille reprend des couleurs Monaco sort de la zone rouge    Appel à la protection des zones humides de la région Laâyoune-Sakia El Hamra    Divers    Driss Lachguar appelle à l'adoption d'un nouveau contrat social    Luis Rubiales : Peu de pays de par le monde disposent d'installations sportives comme celles du Maroc    Atlas Pro tour 2019 : Victoire de Duncan et distinction de Marjane    Mohamed Mouhib lors d'une rencontre organisée par la section locale du parti à Sidi Bernoussi    Un colloque national met la lumière sur les nouveautés de la loi de Finances    Une fusillade près de Chicago fait cinq morts    Bouillon de culture    "Nulle part loin de toi" de Mamoun Lahbabi    SIEL-2019 : Remise du Prix national de la lecture    MSC2019: L'Alliance Iran-Qatar mise en relief à Munich    La C.I.J. juge recevable la demande de l'Iran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Incendie en Californie : Plus de 600 personnes portées disparues, Trump sur le terrain samedi
Publié dans La Nouvelle Tribune le 16 - 11 - 2018

Le nombre de personnes portées disparues dans l'incendie qui ravage actuellement le nord de la Californie a brusquement grimpé jeudi à plus de 600, et le nombre de morts a été porté à 63, soit au total 66 victimes déplorées dans l'ensemble de l'Etat, où se rendra Donald Trump samedi.
Le nombre de personnes recherchées a plus que doublé au cours de la journée de jeudi, s'établissant désormais à 631 personnes. Plus tôt dans la journée, une liste de 300 personnes avait été publiée.
« Je veux que vous compreniez le chaos exceptionnel auquel nous avons fait face » lorsque le feu s'est déclenché, a déclaré jeudi soir devant des journaliste le shérif du comté de Butte, Kory Honea, pour justifier cette brutale augmentation.
Certaines des personnes manquant à l'appel ont pu être hébergées par leur famille ou des amis mais d'autres ont pu mourir dans l'incendie, avait-il expliqué plus tôt.
Au huitième jour du sinistre, sept nouveaux corps ont été retrouvés, portant le bilan du « Camp Fire » à 63 morts, a-t-il par ailleurs indiqué. Cet incendie était d'ores et déjà le plus meurtrier de l'histoire de cet Etat de l'ouest américain.
Le shérif avait indiqué auparavant que des tests ADN étaient en cours pour confirmer l'identité des victimes.
A plusieurs centaines de kilomètres au sud, près de Los Angeles, le « Woolsey Fire » a, lui, fait au moins trois morts.
La Maison Blanche a annoncé que Donald Trump irait samedi à la rencontre des personnes touchées par l'incendie. Le président a décrété l'état de « catastrophe majeure » pour les zones incendiées, après avoir créé la polémique en accusant l'Etat de Californie, contrôlé par les démocrates, de mauvaise gestion des forêts alors que celles-ci sont en majorité sous le contrôle de l'Etat fédéral.
Les secours se concentrent sur la petite ville de Paradise, dans le comté de Butte, au nord de la capitale Sacramento, prisée des retraités et presque entièrement détruite par l'incendie.
Au total, 461 secouristes, aidés de 22 chiens spécialisés dans la recherche de restes humains, sont déployés sur le terrain, se rendant de maison en maison dans la ville dévastée.
« Notre mission est de trouver les victimes de cet incendie, de les récupérer et de les identifier pour informer leurs proches et leur donner des réponses », a indiqué le responsable des enquêtes au sein de la police du comté de Butte, Steve Collins, cité par CNN.
– Problèmes sanitaires –
Le feu, qui s'est déclaré jeudi dernier, a brûlé plus de 57 hectares, et les fumées ont atteint Sacramento, à 130 km au sud de Paradise.
« Nous sommes au milieu d'une catastrophe », a déclaré le gouverneur démocrate de l'Etat, Jerry Brown, alors que plus de 50.000 personnes ont été évacuées à cause de l'incendie qui fait toujours rage.
A Chico, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Paradise, un campement de fortune d'une centaine de tentes s'est formé sur le parking d'un supermarché. En marge du campement se trouve une aire de distribution gratuite de nourriture, d'eau, de masques et d'articles d'hygiène. Il y a aussi un tableau blanc pour noter les noms des personnes portées disparues, qui s'ajouteront ensuite à la liste officielle.
Plusieurs centres d'hébergement d'urgence sont pleins et la promiscuité provoque des problèmes sanitaires, selon les autorités locales citées par le quotidien Sacramento Bee.
Dans un refuge de Chico, qui accueille 170 évacués, entre 15 à 20 personnes ont été victimes d'un norovirus, qui cause vomissements et diarrhées, a indiqué Lisa Almaguer, porte-parole du département de santé publique du comté.
Dans le sud de l'Etat, le « Woolsey Fire » a ravagé près de 40.000 hectares.
Le feu s'est déclaré jeudi dernier près de Thousand Oaks. L'incendie s'est rapidement propagé et a atteint la célèbre station balnéaire de Malibu, à l'ouest de Los Angeles, où l'ordre d'évacuation a été levé mercredi dans certaines zones.
Les pompiers espèrent contenir entièrement l'incendie d'ici lundi, grâce à l'amélioration des conditions climatiques.
L'origine des deux incendies n'a pas encore été identifiée mais plusieurs victimes du « Camp Fire » ont porté plainte contre le fournisseur local d'électricité Pacific Gas & Electric (PG&E), affirmant que des étincelles sur une ligne à haute tension ont déclenché le brasier.
Depuis un an, la Californie a connu plusieurs incendies majeurs, qui ont fait au total près de 100 morts et brûlé des centaines de milliers d'hectares. La sécheresse sévit depuis plusieurs années sur ce grand Etat de l'ouest des Etats-Unis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.