Le CSCA avertit Radio Méditerranée Internationale pour « publicité clandestine »    Le Groupe Barid Al-Maghrib lance le e-paiement des impôts pour les auto-entrepreneurs    Plus de 7 milliards de DH de financements Mourabaha à fin juillet 2019    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    «Pour Sama» : Le témoignage bouleversant d'une jeune mère à Alep    Journées musicales de Carthage. Vive la Tunisie libre !    Eric Zemmour saisit la Cour européenne des droits de l'Homme    Maroc-Afrique du Sud : Dégel des relations    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    El Bouzidi: les étudiants (es) de Taounate sans bourse et sans cité universitaires?    Lancement du programme au titre de l'année scolaire 2019-2020 : «Etudes et sport» forme les champions en herbe    Nabil Benabdallah: «il faut être présent au sein des institutions qui font la loi»    SM le Roi Mohammed VI accorde Sa grâce à Hajar Raissouni et ses codétenus    Christine Lagarde formellement nommée à la tête de la BCE    Les dossiers du futur président tunisien    À Marrakech, Elalamy évoque les progrès du textile marocain    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    Filière équine. L'écosystème se développe à grande vitesse    Coupe du Trône de tennis: L'ACSA pour la 9e fois    Les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf mise à nu    Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Qui pour remplacer Ilyas El Omari ?    Feu vert à la création de la zone d'accélération industrielle Fès-Meknès    AMMC. 3ème participation consécutive à la «World Investor Week»    Syrie: Washington arrache une trêve à Erdogan, en vue de la création d'une « zone de sécurité »    Et la vie continue…dans un autre corps    Les lauréats du Prix de la culture amazighe dévoilés    Brexit: Après l'accord trouvé à Bruxelles, Johnson s'attelle à convaincre Westminster    Casablanca : Le groupe Akdital ouvre deux nouveaux établissements de santé    Réforme de l'enseignement. La Commission de suivi prépare sa réunion inaugurale    Attijariwafa bank, Top Performer RSE de l'année    Loi de Finances 2020 : Benchaâboun passe l'oral devant les parlementaires    Raja. Le trésorier du club détaille le rapport financier    Gouvernement. Faut-il un nouveau programme ?    Météo: Le temps qu'il fera ce vendredi    Tanger : Un nouvel espace d'insertion pour les jeunes handicapés mentaux    Rencontre commémorative à Marrakech    Victoire des socialistes portugais aux législatives    Biles, à toute épreuve    Découverte au Maroc de la plus ancienne organisation collective et sociale datant de 480 millions d'années    Divers    La situation actuelle du KACM au centre d'une réunion à Marrakech    Sixième Soulier d'or pour Lionel Messi    Une progression de 93% des ordres de paiement entre 2006 et 2018    Activités de la Chabiba ittihadia à Bouznika    Annulation de l'élection d'Iman Sabir    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    André Chénier : Le poète de la liberté    Yassine Belattar s'attire les foudres des Rifains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Remise à Casablanca des prix aux lauréats de l'African Entrepreneurship Award 2018
Publié dans La Nouvelle Tribune le 11 - 12 - 2018

Le Groupe BMCE Bank of Africa a organisé, lundi à Casablanca, une cérémonie de remise des prix aux 13 lauréats de la quatrième édition de l'African Entrepreneurship Award (AEA) , qui se sont distingués par leur esprit d'innovation ou des initiatives pionnières sur le continent au cours de l'année 2018.
L'organisation de ce Prix, doté d'un million de dollars, illustre l'engagement de BMCE Bank of Africa à promouvoir l'entrepreneuriat innovant en Afrique, a déclaré, à cette occasion, le Président-directeur général du groupe, Othman Benjelloun, estimant qu'à travers ce Prix son Groupe « concrétise sa vision d'une Afrique dynamique, portée par ses jeunes entrepreneurs pour un renforcement des opportunités économiques et sociales offertes à tous les Africains ».
Selon M. Benjelloun, ce Prix regorge de grandes significations puisqu'il encourage les jeunes africains à adhérer pleinement »au monde prometteur » de l'entreprenariat, soulignant que »ce volet aura des répercussions économique et sociale sur le continent africain ».
Le Prix attire, au fil des ans, un grand nombre de participants de différents pays africains, a-t-il fait observer, précisant que le monde des affaires joue »un rôle majeur dans le développement et la création de postes d'emplois ».
Pour sa part, l'administrateur directeur général exécutif du Groupe, Brahim Benjelloun Touimi, a indiqué, dans une déclaration à la presse, que l'African Entrepreneurship Award a drainé en 4 années, depuis son lancement en 2015, plus de 17 000 entrepreneurs issus de 142 pays incluant les 54 pays africains, ajoutant que ces entrepreneurs ont été accompagnés par plus de 500 partenaires-mentors en provenance d'Afrique, d'Asie, d'Australie, d'Amérique et d'Europe et a récompensé 46 entrepreneurs pour un montant global de 4 millions de dollars.
M. Benjelloun Touimi, également président du Jury de l'African Entrepreneurship Award, a souligné que les finalistes de ce concours, mis en place selon des normes internationales, ont passé une semaine de coaching au Club BMCE de Casablanca et sont passés devant un jury factice pour être bien orienter et réussir leur passage devant le jury de ce concours.
Il a, de même, souligné qu'au Maroc, une entreprise privée peut réussir à faire avancer des projets entrepreneuriaux qui constituent une solution structurelle au chômage et ce, en catalysant les compétences dans tous les domaines et de toutes les régions du monde en faveur des entrepreneurs du continent africains.
Et de conclure que le secret de la réussite jusqu'alors de ce projet a été précieusement un mentoring et un accompagnement électronique et physique de ces entrepreneurs, précisant que ceux-ci « ne partent pas avec des chèques, mais ils sont suivis étape par étape par les banquiers qui les financent selon l'objectif atteint ».
Le groupe BMCE Bank Of Africa met au service d'un projet social tout le savoir et le « know how » d'un banquier, a notamment indiqué M. Touimi.
De son côté, Nacer Ben Abdeljalil, premier Marocain à avoir gravi le Mont Everest, a indiqué, à l'adresse des lauréat de ce Prix, qu »'il faut toujours tenir et croire à son rêve », les appelant »à batailler pour le réaliser ». « Continuer de rêver et sachez qu'il est toujours possible de réaliser ses rêves », a notamment dit M. Ben Abdeljalil.
De son côte, Teddy Riner, dix fois champion du monde de Judo, a relaté son expérience, rappelant qu'il a intégré le sport de haut niveau à l'âge de 13 ans pour pouvoir réaliser son rêve de devenir champion du monde. « J'ai rencontré beaucoup de difficultés, mais j'ai toujours cru en mon rêve et je me suis toujours dis que je pouvais y arriver », a-t-il souligné.
Cette quatrième édition a présenté deux nouvelles catégories: Innovation et Sport Business. Ainsi, l'innovation se définit par la résolution de problèmes au travers des nouvelles technologies, les nouveaux processus et les nouveaux Business Models, tandis que les entreprises sportives appuient les disciplines sportives les plus populaires sur le continent.
A l'issue des premières sélections, trente finalistes, provenant de 20 pays africains, ont été réunis, du 5 au 9 décembre courant, pour un « Boot Camp », où des coaches issus du Nigeria, de Namibie, du Sénégal, du Cameroun et d'Australie, ont dispensé trois jours de coaching personnalisé avec des présentations convaincantes et des Business Plans mis à l'épreuve.
Au final, 13 lauréats ont été sélectionnés par un jury composé de six membres représentant la Chine, les Etats-Unis, le Ghana, le Sénégal, le Canada et le Maroc.
Le premier prix « INNOVATION », doté de 150.000 dollars américains (USD), a été attribué au Sud-Africain Jonathan Kornik pour son projet sur la régulation et réduction de la consommation d'eau et d'électricité grâce à un système de contrôle relié aux chauffes-eau.
Dans la même catégorie, des prix d'une valeur de 100.000 USD chacun ont été décernés à Awa Caba (Sénégal) pour son projet sur la distribution de produits des petites entreprises agro-industrielles à travers une plateforme e-commerce, à Ronald Hakiza (Ouganda) pour son projet relatif à la réservation de tickets de bus en ligne par application mobile ou site web, à Lincoln Winimi Peedah (Ghana) pour une idée de transformation des valeurs résiduelles collectées des abattoirs en alimentation animale et à Hend Riad (Egypte) pour la création de la haute couture et articles de maison durables à partir du matériel Plastex recyclé
Un troisième prix d'une valeur de 50.000 USD a été attribué à Kevin Miengan Cedric Sesse de la Côte d'Ivoire pour un projet de mise en relation des artisans du secteur informel et des clients de la classe moyenne à travers un portail en ligne.
Le premier prix (150.00 USD) de la catégorie sport a été attribué à Nangado Kauluma de la Namibie pour une plateforme virtuelle disposant de cours de fitness accessibles via le web et le mobile alors que le deuxième (75 000 $) a été attribué à l'Ougandais Ibrahim Musisi pour un projet de cours de danse, dispensés sur la base de la musique africaine, à Aderoju Ope-Ajayi du Nigéria pour la mise en place d'un centre d'apprentissage de la natation et des techniques de sauvetage pour femmes et enfants.
Les prix portant sur des projets à hauts potentiel (25 000 $ chacun) ont été attribué au Ghanéen Ama Dadson pour un projet de transformation de la littérature Africaine en livres audio disponibles sur mobiles, au Marocain Anass El Hilal pour le prototype d'une unité mobile qui offre des soins médicaux dans des zones rurales, à Divin Arnaud Kouebatouka (Congo Brazzaville) pour un prototype de transformation de la Jacinthe d'eau invasive en absorbants naturels destinés au nettoyage industriel et à la Congolaise Christian Songwa pour une ferme aquaponique pour élevage de poissons et production de légumes.
Grâce au financement du Prix et à l'accompagnement en conseil et mentorat, les 33 entrepreneurs lauréats des trois premières éditions du prix AEA ont pu investir dans le développement de leurs entreprises, créer de l'emploi et lancer des produits et services à fort impact social, et ce, à travers la création de près de 2300 emplois, l'acquisition de 264 000 clients, et des revenus annuels multipliés par 5.
La cérémonie de remise des prix de la quatrième édition de l'African Entrepreneurship Award, a été maquée par la présence notamment de représentants du consulat des Etats-Unis à Casablanca et de l'ambassade de France à Rabat ainsi que de personnalités du monde des Affaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.