1,2,3, où va l'Algérie ?    Crédit du Maroc explose son bénéfice    Marrakech: Quand des personnalités parlent «identité»    Vidéo – Le Raja arrache une victoire dans les arrêts de jeu    Algérie : Un maire limogé pour avoir suscité une manifestation contre Bouteflika    Vidéo – Le Wydad s'impose face au Youssoufia de Berrechid et creuse l'écart    Le nouveau cadre de partenariat entre le Maroc et la Banque mondiale approuvé    Crédit du Maroc améliore son RNPG    Luis Planas : La visite de S.M Felipe VI témoigne de l'amitié maroco-espagnole    Insolite : Bagarre au Parlement    Affaire Benalla : "Dysfonctionnements majeurs" à l'Elysée    L'armée vénézuélienne déterminée à empêcher l'entrée de l'aide    Le satisfecit des syndicats : Grève réussie    Coopération CNDP-AUSIM : Un pas de plus vers la diffusion de la culture de la protection des données à caractère personnel    Haj Larbi Benbarek mis à l'honneur à l'IMA    Divers sportifs    Victoire de Keltoum Bouaâssria et Mustapha Hedadi au championnat national de cross-country    Grippe : Un nouveau pas dans la longue quête du vaccin universel    Le tatouage sur le visage, autrefois une rareté, aujourd'hui une mode    Divers    Cigarettes électroniques. Dangereuses ou pas pour les femmes enceintes ?    Soutien international à l'initiative "Ceinture bleue" lancée par le Maroc    Les infos insolites des stars : Le père de Sean Penn    Oggitani Quintet s'offre à nouveau la sympathie du public casablancais    "Le Ciel sous nos pas" de Leïla Bahsaïn, une lutte pour l'émancipation des femmes ici et ailleurs    La CGEM s'engage en faveur du financement de la TPME    Clash et ego trip, le rap avant l'heure de la poésie arabe    ODD : Le Maroc s'est engagé de « manière claire » dans l'absence d'un cadre institutionnel    Honda annonce la fermeture de son usine britannique de Swindon en 2021    L'UE va pour la première fois limiter les émissions de CO2 des camions    Voitures d'époque : La fédération dévoile son programme sportif de 2019    Affaire Benalla : Les conclusions du Sénat    Halieutis    Oulad Mogador Music Action : Trois jeunes groupes sélectionnés    «Le groupement artistique» honore Mohamed Belmou    «Ana nabghiha», nouveau single de Cheb Kadil    Sécurité routière: El Otmani appelle à accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale    Le Centre de santé urbain «Massira II» à Témara rénové : SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie d'inauguration    Les profondes divergences entre Washington et les pays européens    Derby de l'Oriental : Une affaire entre voisins    SM le Roi reçoit les nouveaux walis et gouverneurs    Said Ahmiddouch installé nouveau Wali de Casablanca-Settat    Une justice propre aux mineurs au Maroc ?    Semences. La SONACOS poursuit la diversification de ses marchés    Top 5 des meilleurs buteurs actuels d'Europa League    Commerce en Afrique. Le Maroc approuve l'accord sur la zone de libre-échange    Edito : Du sang neuf    Première enquête sur les hépatites virales au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nominations aux Oscars : Cap sur l'audace pour Hollywood ?
Publié dans La Nouvelle Tribune le 22 - 01 - 2019

Une production Netflix? Un film de super-héros? Un noir ou une femme comme « meilleur réalisateur »? L'industrie du cinéma va dévoiler mardi ses nominations pour les Oscars, révélatrices des grandes orientations retenues par Hollywood pour l'année à venir.
L'annonce sera faite à 05H20 heure locale (13H20 GMT).
Dans la catégorie reine du « meilleur film », c'est « Roma », ode à l'enfance du réalisateur Alfonso Cuaron dans le Mexico des années 1970, qui fait office de favori. Il a déjà remporté ce mois-ci deux Golden Globes, dont celui du meilleur film en langue étrangère, et raflé la mise aux Critics' Choice Awards à trois reprises (meilleur film, meilleur film en langue étrangère et meilleure mise en scène).
« Roma » a deux particularités fortes: il a été intégralement tourné en noir et blanc, et surtout, il a été produit par Netflix. La plateforme est critiquée par ses concurrents traditionnels, suscitant toujours la polémique avec son modèle économique qui mêle distribution massive sur internet et sortie dans un nombre réduit de salles. Aucune oeuvre de Netflix n'a encore été sélectionnée aux Oscars dans les principales catégories.
Aux côtés de « Roma », les experts de tout poil parient qu'on retrouvera le drame romantique « A Star Is Born », avec Bradley Cooper et la popstar Lady Gaga, ainsi que « Green Book », tiré de l'histoire vraie du pianiste noir Donald Shirley (Mahershala Ali), qui osa en 1962 une tournée dans le Sud des Etats-Unis encore régi par la ségrégation raciale, sous la protection d'un garde du corps d'origine italienne (Viggo Mortensen).
Samedi, « Green Book » a aussi marqué des points en remportant le prix du meilleur film décerné par le syndicat des producteurs américains (Producers Guild of America, PGA). Cette récompense est considérée comme un bon indicateur pour l'Oscar du meilleur film (20 fois sur 29 années d'existence).
« Vice », biopic au vitriol sur l'ancien vice-président américain Dick Cheney, « BlacKkKlansman », du vétéran Spike Lee, et « La Favorite », avec son trio d'actrices en vue (Olivia Colman en Reine Anne, Rachel Weisz et Emma Stone qui se disputent ses faveurs) devraient également être sur les rangs.
– « S'adapter ou mourir » –
« Black Panther », premier film Marvel avec pour protagoniste principal un super-héros noir, sera-t-il lui aussi de la partie? Il a connu un succès populaire retentissant, avec plus de 1,3 milliard de dollars de recettes dans le monde entier. À ce jour, aucun film de super-héros ne s'est encore hissé dans les principales nominations aux Oscars.
« Les Oscars sont devant un choix. Deux choix, en réalité. S'adapter ou mourir », estime Sasha Stone, fondatrice du site AwardsDaily qui scrute les récompenses hollywoodiennes depuis vingt ans.
« Cette adaptation peut les mener dans une direction ou une autre. ‘Black Panther' est l'un de ces choix. Il coche toutes les cases requises pour que les gens le soutiennent », poursuit-elle, citant notamment un casting entièrement noir, une équipe de réalisation noire également, et sa première place au box-office l'an dernier.
Cela reviendrait à consacrer la toute-puissance de Marvel, filiale de Disney.
« L'autre voie est celle du cinéma pur: récompenser la réussite artistique de ‘Roma' et d'Alfonso Cuaron, ce qui serait très révélateur également », car cela reconnaîtrait la valeur d'un nouveau mode de production et d'exploitation du cinéma par une plateforme internet, selon Sasha Stone.
Autre défi: un an après le mouvement #MeToo contre le harcèlement sexuel, suscité en réaction à l'affaire Weinstein, qui avait bouleversé la 90e édition des Oscars, l'Académie des arts et sciences du cinéma va-t-elle placer une femme parmi les nominations du meilleur réalisateur?
L'industrie cinématographique peut aussi décider de ne pas jouer la carte de la diversité, et continuer sur sa lancée, comme si de rien n'était: un studio classique, un réalisateur bien établi, une oeuvre ne s'éloignant pas des sentiers battus. Avec « Green Book », « BlacKkKlansman », « A Star Is Born » et « Bohemian Rhapsody », biopic de Freddie Mercury qui a créé la surprise aux Golden Globes, « elle a aussi ce choix », conclut Sasha Stone.
Côté meilleure actrice, Glenn Close (« The Wife »), Olivia Colman et Lady Gaga semblent tenir la corde, avec en outsider Yalitza Aparicio, actrice amatrice d'origine amérindienne qui crève l'écran dans « Roma ».
Chez les hommes, les pronostics voient principalement Christian Bale, méconnaissable en Dick Cheney, Bradley Cooper, Rami Malek pour son interprétation du chanteur de Queen, et Viggo Mortensen.
Les Oscars seront remis le 24 février à Hollywood, lors d'une soirée dépourvue de présentateur, une première depuis 1989.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.