Sothema réalise un résultat net de 217 MDH en 2018    Enseignants contractuels/Gouvernement: Le bras de fer continue    Le MASI et la décélération de la croissance    FRMF : Mark Wotte limogé    JETMODE, l'événement mode de l'année !    "La Tbourida", candidate au patrimoine de l'UNESCO    Banque Centrale Populaire. La croissance toujours au rendez-vous    Qualifications CAN-2019 : Le Cameroun rejoint le Maroc et le Burundi entre dans l'histoire    Entreprenathon : L'ESSEC Afrique et l'EMI mettent le cap sur l'innovation et l'entrepreneuriat    Carburants : Le plafonnement des prix est entre les mains d'EL Otmani.    FICM de Tétouan 2019 : «La sueur des palmiers» de Radwan El-Kashef ouvre le bal    «Nous invitons les jeunes Marocains a exposé leurs talents»    Prix Terre de Femmes Maroc : agir localement pour changer le monde !    Californie. Un incendie dans une mosquée fait le lien avec Christchurch    Un Kenyan sacré meilleur enseignant du monde    Politiques budgétaires, commerce intra-africain et transformation digitale…. Les enjeux auxquels devraient faire face les pays d'Afrique    Trump accueille son « ami » Netanyahu en pleine campagne    Les principales conclusions du rapport d'enquête Mueller    News    Retenus en Syrie, les jihadistes de l'EI et leurs familles restent un danger    May entame une semaine cruciale pour le Brexit, et son propre sort    Vous avez dit classe politique !    Sahara. Un troisième round de négociations au programme.    CAN 2019: Les Lions de l'Atlas terminent en tête    Golf Presse Agadir: Une tradition qui gagne en maturité    L'UA a trouvé une bonne clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique    Divers    Fès:Coup d'envoi des sessions régionales du parlement de l'enfant    Une 'Caravane Verte' à Essaouira pour éduquer et sensibiliser à la protection de l'environnement    Education, "Do you speak Arabic"?    COM2019 : L'Afrique souffre encore de sa faible intégration régionale    Forum maroco-belge : Un premier événement intégrant la migration dans la coopération bilatérale    Bourita s'entretient à Marrakech avec la vice-secrétaire générale de l'ONU    Le Musée Mohammed VI est ouvert chaque jour jusqu'à 20h    Le Onze national se contente du nul blanc face au Malawi    Premier atelier des officiers de contrôle du dopage de la CAF en partenariat avec la FIFA    Edito : Talents gaspillés    Marrakech: Un brigadier de police utilise son arme pour arrêter un multirécidiviste    TOKYO: Les femmes protestent en ligne contre le port de talons hauts sur le lieu de travail    D'anciennes joueuses du FC Barcelone à Laâyoune pour encourager le football féminin au Maroc    Mohamed Benabdelkader : Pour un accès facile et décent des citoyens au service public    Lancement des travaux de construction d'un pont à haubans à Abidjan    Messi officiellement forfait pour Maroc-Argentine    Une cinquantaine de courts-métrages en compétition officielle au Festival international de cinéma d'animation    Les "Terrasses en scènes" à Fès    "Cambodia" de Taha Mohamed Ibn Slimane en avant-première à Casablanca    M. Hilale : Atténuer les effets des crises humanitaires, une priorité    Apatride de Narjiss Nejjar : Frontières intérieures…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Said Ahmiddouch installé nouveau Wali de Casablanca-Settat
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 02 - 2019

Le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit, accompagné du ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb, a présidé, mardi à Casablanca, la cérémonie d'installation de Said Ahmiddouch, nommé nouveau Wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca.
Dans une allocution prononcée à cette occasion, le ministre a souligné la détermination de l'Etat à mener une série de grandes réformes au cours des dernières années, dans le but de mettre en place un cadre juridique et institutionnel dans les domaines se rapportant au développement local sous toutes ses manifestations.
Dans le sillage de cette orientation stratégique, M. Laftit a insisté sur le rôle central dévolu à la wilaya dans le soutien du Conseil de la région pour la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée, réitérant le besoin d'une coordination permanente avec les différentes collectivités territoriales élues et ce, dans le cadre d'une approche participative basée sur la coopération, la concertation et l'écoute mutuelle, et dans le strict respect des prérogatives de chaque partie, afin que la région occupe la place qui lui échoit en tant que capitale économique du Royaume.
Partant du fait que l'incitation de l'investissement est un facteur primordial pour l'amélioration des conditions sociales des citoyens, le ministre a souligné la nécessité d'opérer un saut qualitatif dans ce domaine, surtout que Casablanca-Settat est une région des grands chantiers et un pôle économique leader aux plans national et mondial, disposant d'une infrastructure aux normes internationales, d'une place financière, d'institutions économiques et éducatives, qui la placent à l'avant-garde économique du pays.
Faisant remarquer que l'expansion urbanistique constituera l'un des principaux défis pour la région durant la prochaine décennie, il a appelé à des mesures anticipatives pour un aménagement équilibré à même de garantir un logement décent et d'améliorer le niveau de vie, tout en prenant compte des dimensions économiques, sociales et environnementales, à la lumière des directives royales contenues dans le message adressé au 2ème Forum ministériel arabe pour le logement et le développement, tenu en 2017 à Rabat.
Par ailleurs, le ministre a rappelé le programme de développement du Grand Casablanca 2015-2020 en tant que l'un des grands projets économiques et sociaux, dont les nombreux chantiers ont comporté une composante essentielle se rapportant à la lutte contre les bidonvilles et l'habitat insalubre.
Si ces projets gigantesques vont contribuer au renforcement de la cohésion urbaine et l'augmentation du niveau de vie dans la région, il incombera, cependant, au nouveau Wali d'aller sur le terrain pour suivre leur exécution et d'adopter une approche intégrée assurant la rencontre, la complémentarité et la synergie entre les différentes politiques sectorielles, a-t-il fait remarquer.
Le ministre a, d'autre part, évoqué la Charte nationale de la décentralisation administrative en tant que nouveau cadre de gouvernance territoriale et de coordination interministérielle, en vertu de laquelle le Wali de la région est désormais habilité à jouer le rôle de catalyseur et d'incitateur des acteurs locaux pour la mise en œuvre adéquate des politiques publiques et la gestion efficiente des affaires locales.
A ce propos, il a considéré que le soutien de l'investissement aura des répercussions positives sur tous les aspects de la vie publique et sera un élément déterminant dans le combat mené contre la culture du nihilisme et la garantie du minimum des conditions d'une vie décente.
Au vu de la corrélation entre sécurité et acquis de développement, M. Laftit a fait savoir que le volet sécuritaire revêt une extrême importance dans l'action du ministère de l'Intérieur, à la lumière de ce que la Loi lui confère comme attributions et missions en matière de préservation de l'intégrité des citoyens, de la quiétude et de la stabilité.
Il a, à cet effet, incité le nouveau Wali à une coordination avec l'ensemble des services sécuritaires pour faire face à tous les phénomènes pouvant altérer la sécurité et l'ordre public, essentiellement le fléau du terrorisme en tant que menace permanente et les crimes affectant le sentiment de sécurité chez les citoyens.
Le ministre de l'Intérieur a, en outre, incité les représentants de l'Administration territoriale de la région de Casablanca-Settat, à l'instar des autres régions, à la présence sur le terrain, à l'écoute des aspirations et attentes des citoyens et à la satisfaction de leurs besoins, en fonction d'une nouvelle gouvernance basée sur cinq principaux axes, à savoir sincérité, interactivité, anticipation, transparence et responsabilité.
Dans le souci de consacrer cette approche, M. Laftit a insisté sur la concertation positive et sérieuse avec l'ensemble des potentialités locales, partis politiques, syndicats et société civile, dans le cadre de mécanismes sous-tendus par la confiance mutuelle, la complémentarité, la coopération et l'encouragement des initiatives locales, l'objectif étant de consolider le rôle de ces instances dans l'encadrement des revendications de la population.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.