Saisi du compte bancaire du Raja    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    12 morts et 1.946 blessés dans des accidents de la circulation en une semaine    Nike accusé de contrefaçon    Meknès. Un inspecteur de police fait usage de son arme pour arrêter un individu    La tension militaire mobilise le CCG et l'Opep    Violence dans les stades: Le débat encore (re)lancé    Accès à l'information: La génération data va consolider le droit...!    Parlement: Les conseillers peinent sur leur propre règlement    L'aide à l'éducation, un modérateur    Jésus, une grande figure biblique du Coran - Episode 7: Le Temple de Jérusalem    Le roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de Tayeb Bencheikh    En Libye, la guerre est aussi économique    L'UNPL en rangs serrés    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Divers sportifs    Divers    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    S.M le Roi inaugure un Centre médical de proximité à l'arrondissement de Sidi Moumen    La CGEM octroie son label RSE    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    Huawei : Nouvelle salve de Washington contre Pékin    Autriche : Le chancelier Kurz confronté lundi à une motion de censure    Elections : Des dirigeants européens se mobilisent contre les populistes    Maradona appelle à boycotter un film sur lui    Conseil des ministres arabes de la Santé. Le Maroc réélu au bureau exécutif    Le Musée national d'histoire naturelle de Rabat célèbre la journée internationale des musées    La RSB fait l'essentiel à Berkane face au Zamalek, en attendant la confirmation au Caire    Nouveau coup dur pour Huawei    1998: retour des Lions pour une place au quart…    Seedorf : Le Maroc favori de la CAN    Aéroport Fès-Saiss : Hausse du trafic des passagers à fin avril 2019    OCP : Le chiffre d'affaires grimpe de 20%    Artcom'Sup intègre la World Design Organization    Lahoucine Bardaouz, un talent pluriel    L'autre dans le cinéma    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Côte d'Ivoire : Atlantique Assurances, filiale de la BCP, lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton    PAM. Crise autour du 4e congrès national    Bouskoura : Trois ouvriers meurent par asphyxie dans un canal des eaux usées    L'enseignement supérieur passe au mode grève    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le GBM approuve le cadre de partenariat 2019-2024 avec le Maroc
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 02 - 2019

Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé, mardi, un nouveau Cadre de partenariat avec le Maroc, qui permettra de guider le programme d'assistance financière et technique du Groupe dans le Royaume au cours des six prochaines années.
Le cadre de partenariat-pays (CPF) 2019-2024 vise à soutenir l'ambition du Maroc de renforcer son avantage concurrentiel dans l'économie mondiale tout en promouvant une prospérité partagée au sein de sa population, précise la Banque Mondiale dans un communiqué.
Conformément à ce nouveau CPF, les Administrateurs ont également donné mardi leur aval à un projet de 611,3 millions d'euros (soit l'équivalent de 700 millions de dollars) destiné à aider le Maroc à accélérer l'adoption des technologies numériques afin d'en faire une source d'emplois, de croissance et de services de meilleure qualité et de se doter d'une base essentielle pour conduire la transformation économique en Afrique du Nord et plus généralement sur le continent africain.
Le Royaume est à un tournant historique: la dynamique positive que connaît la société marocaine, en termes d'urbanisation et de transition démographique notamment, lui offre une occasion unique d'instaurer une croissance forte et inclusive, souligne l'Institution de Bretton Woods.
« Le Maroc a enregistré d'importantes avancées économiques et sociales, ce qui a fait grandir les aspirations de la population, en particulier chez les jeunes », souligne Marie Françoise Marie-Nelly, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb, citée dans le communiqué.
« Les autorités marocaines ont lancé des plans ambitieux pour répondre à ces aspirations, et leurs initiatives bénéficieront du soutien total du Groupe de la Banque mondiale. Le Maroc possède un potentiel formidable. Pour le réaliser, il doit investir dans les jeunes afin de leur donner les compétences dont ils auront besoin pour être le moteur de la transformation économique. Et il doit promouvoir le dynamisme du secteur privé, clé de la création d'emplois », a-t-elle ajouté.
Fruit d'un processus de consultations mené auprès du gouvernement, du secteur privé et de la société civile, le nouveau CPF tient compte également des enseignements tirés de la précédente stratégie de partenariat de la Banque avec le Maroc. Il met en évidence trois axes d'action stratégiques pour orienter l'appui du Groupe de la Banque mondiale: favoriser la création d'emplois dans le secteur privé, renforcer le capital humain et promouvoir un aménagement du territoire résilient et profitant à tous.
Le CPF repose en outre sur le socle fondamental que constituent la gouvernance et la participation citoyenne, et met l'accent sur l'égalité hommes-femmes et le numérique au titre de priorités transversales.
Enfin, le CPF aura pour objectif global d'exploiter le potentiel des nouvelles technologies pour promouvoir l'entrepreneuriat, la productivité et les plateformes d'administration en ligne, dans le but de stimuler la croissance et l'innovation. Cette volonté de mobiliser les technologies digitales pour transformer l'économie marocaine et en faire un moteur de croissance plus inclusive et innovante bénéficiera du projet mentionné précédemment et également approuvé mardi.
Le nouveau Financement à l'appui des politiques de développement en faveur de l'inclusion financière et de l'économie numérique correspond à la stratégie poursuivie par le gouvernement marocain et viendra soutenir à ce titre un ensemble de réformes destinées à faciliter la transition du Maroc vers la Nouvelle économie, souligne le communiqué.
« Ce programme a pour but de soutenir le développement d'un secteur financier inclusif et d'une économie numérique compétitive qui profite à tous les Marocains. Il s'attaquera aux problèmes d'insertion économique et sociale dont sont notamment victimes les jeunes, les femmes et les populations rurales », explique Djibrilla Issa, spécialiste principal du secteur financier et chef d'équipe du projet.
« Il appuiera aussi l'adoption de réformes qui permettront de développer les infrastructures et les plateformes digitales indispensables pour élargir le recours aux paiements mobiles et accroître la concurrence entre prestataires du numérique. L'entrepreneuriat digital est au cœur du programme, qui s'attachera à œuvrer davantage pour faciliter la création d'entreprises en ligne et améliorer l'accès aux financements afin de libérer le potentiel des start-up numériques marocaines », a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.