L'ambassadeur du Maroc en Namibie remet ses lettres de créances au Président Geingob    HCP : Les Cahiers du plan publient une étude démographique du Maghreb    Marrakech. Le CRT dresse son bilan    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    La Tribune de Nas : La Coupe du Monde 2022 s'exporte à Casablanca…    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    Tanger. Trois individus arrêtés, 8.000 comprimés de psychotropes saisis    Education nationale. Un budget en hausse    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Lycée Victor Hugo: Première plainte au Maroc, convocation pour harcèlement du proviseur à Paris    Insolite : Trahi par Facebook    Ligue des champions : Les billets du match WAC-EST sont disponibles    Nouveau single : «Ya Denya» lance la carrière de Sara Moullablad    Un regard certain sur le monde    BAM: l'immobilier en berne    Adil Zaidi : «La 13ème région connaît un accueil extrêmement favorable»    SM le Roi inaugure à l'arrondissement Sidi Moumen un Centre médical de proximité    Recherche scientifique au Maroc 2006-2016: le Rapport de Fassi Fehri    Affaire Khadija: Report du procès    SM le Roi préside la 3e causerie religieuse du Ramadan    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    Baccalauréat 2019. Une nouvelle date pour l'examen régional unifié    Politique de voisinage : Politique de voisinage L'UE se félicite de la coopération avec le Maroc    Le Maroc fait sa promo en Espagne    Pourquoi la Loi sur les travailleurs domestiques n'est pas appliquée    Officialisation de l'amazigh. Qui est responsable du retard ?    Viol et séquestration. Le procès de Khadija enfin lancé    Edito : Avalanche de lois    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    Nike accusé de contrefaçon    En Libye, la guerre est aussi économique    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    Divers sportifs    La CGEM octroie son label RSE    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Divers    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    1998: retour des Lions pour une place au quart…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'entrée au capital de CFC de la région de Casablanca-Settat est actée
Publié dans La Nouvelle Tribune le 22 - 03 - 2019

La région de Casablanca-Settat et Casablanca Finance City (CFC) ont signé, jeudi, une convention de partenariat relative à une prise de participation par la région de 20% dans le capital de la place financière, pour un montant de 100 millions de dirhams (MDH).
La convention traduit la volonté commune de promouvoir la position de ce pôle comme leader au plan africain et raffermir le choix de faire de la métropole une plateforme des services financiers par excellence, souligne-t-on au cours de la cérémonie de signature de cet accord par le président du Conseil de la région, Mustapha Bakkoury, et le Directeur général de Casablanca Finance City Authority, Said Ibrahimi.
L'importance de CFC réside dans les objectifs stratégiques ayant présidé à sa création, qui consistent essentiellement en la transformation du Grand Casablanca en un hub africain et en l'augmentation de son attractivité, a expliqué, à cette occasion, M. Bakkoury.
Cette place « prometteuse », a-t-il dit, est d'un apport qualitatif indéniable pour le secteur des services et des finances, au même titre qu'elle contribue à accélérer le décollage économique du Royaume, à intensifier son ouverture sur l'Europe et l'Afrique et à encourager plus d'investisseurs à s'y installer.
« Cette transition ou cette transformation de la capitale économique est au cœur du programme régional de développement, à travers lequel nous œuvrons à une mise à profit optimale des potentialités et des spécificités des préfectures et provinces de la région, qu'elles soient industrielles, agricoles ou touristiques », a soutenu le président du Conseil, dont l'ensemble des composantes sont « satisfaites » de cette orientation.
De son côté, M. Ibrahimi a relevé que la convention de partenariat est d'une grande vitalité, en ce sens qu'elle va consolider les liens avec la région, qui devient, de ce fait, l'un des principaux investisseurs de CFC et un membre agissant de son conseil d'administration.
La finalité de l'accord est d'améliorer l'aura et l'attractivité de la métropole en tant que hub financier, a-t-il assuré, notant que l'entrée de la région au capital s'avère bénéfique pour relever une série de défis.
Le classement de CFC comme premier centre financier en Afrique traduit dans les faits le développement que connait le Royaume à tous les niveaux, s'est-il, par ailleurs, réjoui
D'après le Global Financial Centres Index (GFCI), réalisé en partenariat par le think tank britannique Z/Yen et le China Development Institute, la CFC a terminé, l'année 2018, à la 28ème position mondiale, au premier rang en Afrique, devant Johannesburg (52ème), et à la 3ème place dans la région MENA, derrière Dubaï et Abu-Dhabi.
Avec plus de 140 entreprises membres, CFC a constitué une forte communauté composée de sociétés financières, de sièges régionaux de multinationales, de prestataires de services et de holdings.
Elle assume pleinement son rôle de catalyseur du business vers l'Afrique. Les entreprises membres ont ainsi réalisé 74% des investissements du Maroc sur le continent en un an, avec un montant des investissements des membres CFC en Afrique en hausse de 80%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.