126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    Botola Maroc Telecom : WAC et RCA se neutralisent au terme d'un derby emballant    Mohcine Akhrif: une départ tragique…    Maroc Telecom consolide ses performances au premier trimestre    Attaques terroristes contre des églises et des hôtels au Sri Lanka    Gestes et significations    Conseil National    Tenue de plusieurs comités provinciaux du PPS    Ziyech convoité par les Merengue    BCIJ : Démantèlement d'un réseau de présumés hackers de comptes bancaires    Semaine mondiale de la vaccination 2019: Maroc cité en exemple    Fin de la visite d'une délégation du PPS au Kurdistan d'Irak    5ème édition du JIDAR Toiles de rue    Festival Mawazine : le Hip Hop prend ses quartiers à l'OLM Souissi    Fuicla, un festival dédié au cinéma d'adaptation    Le SMPAD se penche sur la protection sociale    HCP : Les prix à la consommation stagnent en mars 2019    OCP: Les détails des projets en cours    Le ministère annule sa réunion avec les syndicats d'enseignants    FIAB-2019 à Essaouira : Beauté, innovation et responsabilité en Afrique    Révolutionnaire ! Fini les facultés à accès ouvert    Responsibles Banking Principles de UNEP FI : BMCE Bank of Africa, 1ère banque marocaine à y adhérer    SIAM 2019 : Les chiffres de la clôture    Artisanat : Les exportations se consolident de 12% au premier trimestre    Trump rejette la menace d'une destitution, les démocrates débattent    Brésil : La justice examine un recours de Lula contre sa condamnation    Journaliste tuée en Irlande du Nord: La Nouvelle IRA admet sa responsabilité    ONU Femmes : Lancement d'une campagne contre la traite humaine au Maroc    Divers    Un bel exemple de partenariat entre les deux rives de la Méditerranée    Les efforts de la diplomatie marocaine ont fini par payer    Divers    Le vélo électrique serait meilleur pour la santé mentale    Création d'un Centre de créativité pédagogique à la Faculté des sciences de Tétouan    Les consommateurs s'engagent sans prendre connaissance du contrat de vente    Marathon de Rabat : Deux nouveaux records et une bonne prestation des Marocains    Coupe internationale Mohammed VI de karaté    Les leaders de la contestation au Soudan suspendent leurs discussions avec l'armée    Youssef Chiheb : Le Grand Remplacement, nouveau paradigme de l'islamophobie en Europe    Clôture en beauté du Festival de la culture Aissaoua    "La Malédiction de la dame blanche" en tête du box-office    L'œuvre du cinéaste et poète Abbas Kiarostami au cœur des Journées cinématographiques de Safi    Guichet numérique unique : L'Intérieur annonce la poursuite de la généralisation    L'Union arabe de taekwondo s'installe à Rabat    Le PPS au Kurdistan d'Irak: La diplomatie partisane agissante    Dopage : 19 mois de suspension pour Badr Hari    Mohamed Benabdelkader : Le citoyen est au cœur des préoccupations du service public    Le KACM plus proche que jamais de la DII    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Politique budgétaire en Afrique : la CEA recommande l'alignement sur le cycle économique
Publié dans La Nouvelle Tribune le 24 - 03 - 2019

La Commission économique pour l'Afrique (CEA) a souligné, dans son rapport économique 2019, que les pays africains doivent aligner leur politique budgétaire sur le cycle économique pour préserver la stabilité macroéconomique et assurer une croissance accélérée et soutenue.
Présenté en marge de la 52ème Conférence des ministres africains des Finances, de la planification et du développement économique (COM2019) de la CEA, ce rapport, intitulé « la politique budgétaire au service du financement du développement durable », identifie six domaines clés pour accroître les recettes publiques.
Il préconise, ainsi, l'ancrage de politique budgétaire dans les stratégies nationales de financement à moyen terme, ce qui pourrait permettre à ces pays de tirer pleinement parti du potentiel de l'ensemble des recettes publiques (fiscales et non fiscales).
En matière de politique fiscale, les gouvernements doivent élargir l'assiette fiscale en soumettant à l'impôt des secteurs difficiles à taxer, notamment l'agriculture, l'économie informelle, l'économie numérique et le secteur des ressources naturelles, estime la CEA, notant que les incitations fiscales doivent être réévaluées, voire supprimées par les Etats si elles ne répondent pas à l'objectif fixé et leur limitation pourrait enrayer l'évasion fiscale et améliorer la perception des recettes.
En outre, l'investissement dans de meilleures méthodes et techniques de collecte des données pourrait renforcer le suivi du recouvrement des recettes non fiscales et des cas de non-déclaration, ajoute la même source.
La CEA préconise également la réforme des systèmes d'administration fiscale au moyen de la numérisation et d'autres technologies d'information comme solution pour accroître la mobilisation des recettes, soulignant que le déploiement des technologies numériques doit s'accompagner d'un renforcement des capacités des décideurs et des collecteurs d'impôt sur la manière de tirer parti des données générées par la numérisation pour des évaluations plus efficaces.
Ce rapport présente une évaluation factuelle de la nature et des résultats des politiques budgétaires en Afrique, notamment une analyse des difficultés rencontrées, des possibilités disponibles et des meilleures pratiques en vigueur.
La COM2019, qui se tient du 20 au 26 mars courant, sous le thème « la politique budgétaire, le commerce et le secteur privé à l'ère du numérique: Une stratégie pour l'Afrique », met l'accent sur les apports du numérique, aussi bien au développement des échanges économiques en Afrique que sur le plan du renforcement des politiques budgétaires nationales, ainsi que sur l'amélioration de la collecte des recettes fiscales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.