Célébration de la Journée mondiale de l'Afrique à Rabat    L'ISIC accueille son nouveau directeur    El Othmani chez les conseillers    Aéronautique: Le challenge de la valeur ajoutée et de la taille critique    Elections européennes: Les réformes passées au crible    Zéro mika: La réforme relancée    Le Maroc réagit à la démission de Horst Köhler    La fermeture du centre de proximité de Sidi Moumen démentie    L'activité touristique de Marrakech en accroissement depuis 2015    Les touristes marocains boostent la destination Agadir    Habib El Malki se réunit avec les présidents des groupes et groupement parlementaires    Le Maroc et la Côte d'Ivoire font le point sur leur coopération    La liste officielle de Renard attendue pour bientôt    Florent Ibengue : La CAN se doit d'être grandiose car toute l'Afrique est aux aguets    Divers sportifs    Saâd Dine El Otmani : Le gouvernement déterminé à moderniser l'administration    Moussaoui Ajaloui anime une rencontre de l'USFP à Salé    Lancement de l'étude TIMSS 2019 avec la participation du Royaume    Les cas de démence vont tripler d'ici à 2050 selon l'OMS    Divers    Atlantique Assurances se lance dans le coton    Ces tournages qui ont tourné au drame : Top Gun    Ammi Driss : Je ne me considère pas comme marginalisé car la décision d'arrêter en 1989 fut mienne 1/2    Ahmed Boulane présente son premier livre à Tanger    HCP : La population du Maghreb passera à 131,9 millions en 2050    L'ambassadeur du Maroc en Namibie remet ses lettres de créances au Président Geingob    5è édition du Prix Mohammed VI de l'art décoratif marocain sur papier    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    La Tribune de Nas : La Coupe du Monde 2022 s'exporte à Casablanca…    Vodafone suspend ses achats de téléphones 5G Huawei    Marrakech. Le CRT dresse son bilan    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Insolite : Trahi par Facebook    Nouvelle date de l'examen régional de la première année du baccalauréat    Ligue des champions : Les billets du match WAC-EST sont disponibles    Enseignement préscolaire. 60% des enfants ciblés intégrés    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    BAM: l'immobilier en berne    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    Politique de voisinage : Politique de voisinage L'UE se félicite de la coopération avec le Maroc    Nike accusé de contrefaçon    Meknès. Un inspecteur de police fait usage de son arme pour arrêter un individu    En Libye, la guerre est aussi économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Venezuela: Maduro juge « illégales » les sanctions américaines contre la Banque centrale
Publié dans La Nouvelle Tribune le 18 - 04 - 2019

Le président Nicolas Maduro a qualifié d' »illégales et immorales » les sanctions imposées mercredi par Washington contre la Banque centrale du Venezuela et destinées à renforcer la pression sur le gouvernement de Caracas.
« Ils ont pris à nouveau un ensemble de sanctions unilatérales, totalement illégales et immorales, contre une institution sacrée telle que la Banque centrale du Venezuela », a dénoncé le chef de l'Etat dans une allocution télévisée.
Le Trésor américain a imposé mercredi des sanctions contre la Banque centrale et sa directrice, Iliana Josefa Ruzza Teran.
Elles visent à empêcher que la banque centrale soit « utilisée par le régime illégitime de Maduro, qui continue à piller les biens vénézuéliens et à exploiter les institutions gouvernementales pour enrichir des initiés corrompus », a déclaré le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.
Le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, avait annoncé ces nouvelles sanctions peu avant, lors d'un discours à Miami, parmi une batterie de mesures visant également Cuba et le Nicaragua.
« Laissez-moi vous dire, Monsieur l'impérialiste John Bolton, que vos sanctions vont nous donner encore plus de force », a lancé le dirigeant socialiste, dont le gouvernement souffre d'un manque de liquidités en raison d'une séries de sanctions infligées par l'administration de Donald Trump.
Le gouvernement vénézuélien est également soumis à des restrictions pour accéder à des fonds vénézuéliens dans des banques européennes. A partir du 28 avril, il devra aussi faire face à un embargo des Etats-Unis sur son pétrole.
« Cette nouvelle attaque inhumaine vise directement le peuple vénézuélien tout entier et constitue une atteinte à sa paix et à sa stabilité », a déclaré mercredi le ministre vénézuélien des Affaires étrangères dans un communiqué.
« Les Etats-Unis ne recherchent pas la démocratie au Venezuela, ils l'attaquent pour parvenir à l'effondrement (du pays) et entreprendre sa recolonisation », a ajouté le ministère.
Dans son allocution, le président Maduro a également réclamé au président Donald Trump « tout l'argent, les 30 milliards de dollars volés au peuple du Venezuela » par le biais des sanctions.
Dans les sanctions annoncées mercredi, les Etats-Unis se sont toutefois assurés « que les transactions courantes par cartes de débit et de crédit puissent continuer et que les transferts d'argent personnels et l'aide humanitaire continuent sans frein pour ceux qui souffrent sous la répression du régime de Maduro », a précisé Steven Mnuchin.
Le Venezuela traverse une profonde crise politique et économique. Plus de 2,7 millions de Vénézuéliens ont quitté le pays depuis 2015, selon l'ONU, fuyant les pénuries, aggravées par des pannes d'électricité à répétition.
Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une chute du PIB de 25% cette année au Venezuela, ainsi qu'une hyper-inflation de 10.000.000% et un taux de chômage de 44,3%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.