Conformité fiscale/Personnes physiques : un cadre légal spécifique est en vue    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Marrakech devient, pour deux jours, capitale mondiale de la Justice    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Maroc Telecom : progression de 10% des abonnés    Jouahri primé à Washington pour la troisième année consécutive    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Dernier tour qualificatif pour le CHAN-2020 : Le Maroc se qualifie haut la main    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Agadir célèbre la tolérance en musique    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Top Performer RSE 2019. Attijariwafa bank distingué    Chambre des représentants. Comment réformer la séance des questions orales ?    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Au-delà d'une LDF    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Météo : De fortes pluies prévues dans certaines régions    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Manifestations au Liban: L'ambassade du Maroc met une ligne téléphonique à disposition des Marocains    Les subventions à la culture ont-elles tué la création?    «Le Sahara est marocain»: il invite l'Algérie et le Maroc à ouvrir leurs frontières    «La subvention a pratiquement aidé le secteur»    «Les subventions aux arts plastiques pourraient connaitre un réexamen»    «N'assassinez pas le rêve» des étudiants de Boulemane    PPS: l'opposition pour l'édification d'une alternative démocratique    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Venezuela: Maduro juge « illégales » les sanctions américaines contre la Banque centrale
Publié dans La Nouvelle Tribune le 18 - 04 - 2019

Le président Nicolas Maduro a qualifié d' »illégales et immorales » les sanctions imposées mercredi par Washington contre la Banque centrale du Venezuela et destinées à renforcer la pression sur le gouvernement de Caracas.
« Ils ont pris à nouveau un ensemble de sanctions unilatérales, totalement illégales et immorales, contre une institution sacrée telle que la Banque centrale du Venezuela », a dénoncé le chef de l'Etat dans une allocution télévisée.
Le Trésor américain a imposé mercredi des sanctions contre la Banque centrale et sa directrice, Iliana Josefa Ruzza Teran.
Elles visent à empêcher que la banque centrale soit « utilisée par le régime illégitime de Maduro, qui continue à piller les biens vénézuéliens et à exploiter les institutions gouvernementales pour enrichir des initiés corrompus », a déclaré le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.
Le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, avait annoncé ces nouvelles sanctions peu avant, lors d'un discours à Miami, parmi une batterie de mesures visant également Cuba et le Nicaragua.
« Laissez-moi vous dire, Monsieur l'impérialiste John Bolton, que vos sanctions vont nous donner encore plus de force », a lancé le dirigeant socialiste, dont le gouvernement souffre d'un manque de liquidités en raison d'une séries de sanctions infligées par l'administration de Donald Trump.
Le gouvernement vénézuélien est également soumis à des restrictions pour accéder à des fonds vénézuéliens dans des banques européennes. A partir du 28 avril, il devra aussi faire face à un embargo des Etats-Unis sur son pétrole.
« Cette nouvelle attaque inhumaine vise directement le peuple vénézuélien tout entier et constitue une atteinte à sa paix et à sa stabilité », a déclaré mercredi le ministre vénézuélien des Affaires étrangères dans un communiqué.
« Les Etats-Unis ne recherchent pas la démocratie au Venezuela, ils l'attaquent pour parvenir à l'effondrement (du pays) et entreprendre sa recolonisation », a ajouté le ministère.
Dans son allocution, le président Maduro a également réclamé au président Donald Trump « tout l'argent, les 30 milliards de dollars volés au peuple du Venezuela » par le biais des sanctions.
Dans les sanctions annoncées mercredi, les Etats-Unis se sont toutefois assurés « que les transactions courantes par cartes de débit et de crédit puissent continuer et que les transferts d'argent personnels et l'aide humanitaire continuent sans frein pour ceux qui souffrent sous la répression du régime de Maduro », a précisé Steven Mnuchin.
Le Venezuela traverse une profonde crise politique et économique. Plus de 2,7 millions de Vénézuéliens ont quitté le pays depuis 2015, selon l'ONU, fuyant les pénuries, aggravées par des pannes d'électricité à répétition.
Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une chute du PIB de 25% cette année au Venezuela, ainsi qu'une hyper-inflation de 10.000.000% et un taux de chômage de 44,3%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.