Le CESE donne la parole aux citoyens    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    1994 et 1996: Les Lions s'éclipsent pendant 2 autres CAN successives    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    Aéroports du Maroc : Plus de 2,3 millions de passagers en avril    Prix des carburants. Le plafonnement des marges réactivé    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    ABI, filiale du Groupe marocain BCP, accompagnera l'Etat et les entreprises nigériens    L'AMDIE promeut la filière du textile technique à Francfort    Le WAC évite la catastrophe dans un temps additionnel    Real Madrid. Kroos reste    Vente illégale de boissons alcoolisées et immigration clandestine : Une ressortissante subsaharienne arrêtée à Rabat    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Victoire pour le RSB Berkane    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Divers    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    WhatsApp attaqué par Pegasus    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Carlos Ghosn va de nouveau être inculpé au Japon
Publié dans La Nouvelle Tribune le 19 - 04 - 2019

Carlos Ghosn, ex-patron des constructeurs d'automobiles Renault et Nissan actuellement détenu au Japon, va de nouveau y être inculpé pour abus de confiance à l'issue de sa garde à vue lundi, ont affirmé vendredi des médias locaux.
Le bureau des procureurs de Tokyo va mettre M. Ghosn en examen, l'accusant d'avoir détourné des fonds de Nissan.
Il est soupçonné d'avoir utilisé une ou plusieurs entreprises « coquilles vides » pour faire passer des fonds émanant du groupe nippon vers une société d'investissement détenue par son fils Anthony, selon les détails donnés par la chaîne publique NHK citant une source proche de l'enquête.
L'agence de presse Kyodo a également indiqué que M. Ghosn serait de nouveau inculpé lundi.
Les enquêteurs requièrent désormais la coopération des autorités américaines dans le but d'entendre le fils de M. Ghosn, ajoute la NHK.
Arrêté la première fois à son arrivée en jet privé à Tokyo le 19 novembre 2018, Carlos Ghosn est déjà sous le coup de trois inculpations pour minoration de déclarations de revenus et abus de confiance aggravé lié à une tentative de faire couvrir des pertes financières personnelles par Nissan.
Il avait été libéré sous caution le 6 mars après 108 jours de prison et assigné à résidence à Tokyo, mais il a été interpellé de nouveau moins d'un mois plus tard sur de nouveaux soupçons.
L'intéressé et sa famille nient toute malversation et dénoncent un complot ourdi par Nissan, alors qu'il préparait la fusion du groupe japonais avec son partenaire français Renault, une évolution de l'alliance déplaisant à la partie japonaise.
Le principal avocat de M. Ghosn, Junichiro Hironaka, a déposé plusieurs recours depuis la ré-arrestation de son illustre client mais les juges les ont rejetés, autorisant son maintien en garde à vue jusqu'à lundi.
S'il est effectivement inculpé, démarrera une période de détention provisoire ouvrant parallèlement la possibilité d'une requête de nouvelle libération sous caution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.