Crowdfunding: Le mode opératoire    arrestation d'un individu impliqué dans une grande opération d'escroquerie à Casablanca    CGEM : Le futur patron fait le point sur son programme    S.M le Roi lance la réalisation d'une Cité des arts et de la culture et inaugure un complexe intégré de l'artisanat    Les réformes politiques et la résilience du tourisme devraient stimuler la reprise de la croissance du Maroc    Un consortium maroco-français va construire une centrale solaire de 120 MWp à Gafsa en Tunisie    Des milliers de binationaux en plus    Le Maroc exprime son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence sur la Libye    Liga : Le Real prend provisoirement les commandes    Premier League : City cale déjà, Chelsea surpris par Newcastle    Le Sept national se qualifie au deuxième tour de la CAN de handball    La prestation de Hakim Ziyech avant qu'il se blesse    Adda M'Rabbih, rescapé des bagnes du Polisario et fondateur du Mouvement du 5 Mars à Rabouni    Amir Al-Mouminine remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme organisé dans les mosquées    L'œuf n'est pas mauvais pour la santé    Masterclass sur "la VATS lobectomy" au profit de 12 spécialistes de la chirurgie thoracique    Un nouveau centre de la Fondation Ali Zaoua voit le jour à Fès    Signature à Pékin de deux accords de coopération entre la FNMM et le Musée national de Chine    Mohamed Marouazi : Mes ambitions vont plus loin que d'être un acteurc    Forum stratégique maroco-égyptien : les participants saluent l'ouverture de consulats dans les provinces du sud    Entretien téléphonique entre le roi et le président français    Marrakech : 3 individus sous les verrous pour vente illégale de contraceptifs prohibés    L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo    Mise en échec d'une tentative d'assaut collectif de clandestins subsahariens contre le préside occupé de Sebta    La Vision Royale d'un développement durable et intégré du monde rural    Le grand rendez-vous!    Fonction publique : Plus de 240 000 postes créés en 10 ans    Le président du Togo reçoit l'ambassadeur Omar Hilale    Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…    Abyaba promet la réhabilitation des sites historiques de Safi    Au Liban, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre font près de 400 blessés    Le rallye "Africa Eco Race" arrive au Sénégal    Secousse tellurique de magnitude 3,0 dans la province de Nador    Bachikh, des rituels pour implorer la fertilité lors du début de la campagne agricole    Mon berbère à moi    Latifa Serghini livre le récit de vie Jilali Gharbaoui    Le Roi reçoit un appel téléphonique d'Emmanuel Macron    Yémen : au moins 70 soldats de l'armée tués dans une attaque attribuée aux houthistes    Le temps qu'il fera ce dimanche    Hamza mon bb : Soukaina Glamour comparaîtra devant le tribunal le 23 janvier    Voici les points du communiqué du ministère des Affaires étrangères au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye    Le président du RAJA Jawad Ziyat: La Coupe Arabe est un grand objectif pour nous    Programme des principaux matchs du dimanche 19 janvier    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En Grèce, les jeunes frappés par la crise blâment l'Europe
Publié dans La Nouvelle Tribune le 14 - 05 - 2019

Alexandra « n'a pas le sentiment » d'être entendue des décideurs à Bruxelles. À l'instar de nombreux jeunes Grecs, frappés de plein fouet par la crise, l'étudiante n'est pas sûre d'aller voter le 26 mai pour une Europe qu'elle juge responsable du chômage et de la baisse du pouvoir d'achat en Grèce.
Confrontée aux mesures d'austérité imposées par Bruxelles, la jeune génération peine à se sentir européenne, car ici le salaire minimum pointe à 650 euros bruts et le chômage des jeunes frôle les 40%.
« J'aimerais sentir que j'ai les mêmes opportunités que tous les citoyens des autres pays de l'Union Européenne, mais ce n'est pas le cas », estime Alexandra, tout juste diplômée de l'Université d'Agriculture d'Athènes.
L'Europe, qu'elle considère « responsable de la situation critique dans laquelle se trouve la Grèce », lui offre pourtant les perspectives personnelles et professionnelles qui font défaut dans son pays.
En Allemagne, où elle a décidé de partir, la jeune femme pense avoir « plus de chances d'entreprendre et commencer sa vie d'adulte ».
« D'un côté les liens (à l'Europe) sont objectivement plus forts, les échanges et les amitiés plus nombreuses. De l'autre, les jeunes Grecs vivent une situation difficile qui est directement liée à l'Europe », résume Giannis Kouzis, doyen de la Faculté de Sciences politiques à l'Université Panteion d'Athènes.
Ce rapport ambivalent à l'Europe revient avec insistance dans la société grecque, où seulement 54% de la population estime que la Grèce a bénéficié de l'appartenance à l'Union Européenne (depuis 1981), selon une étude du Parlement européen parue en octobre 2018.
Il est d'autant plus perceptible au sein d'une jeune génération fortement touchée par la crise.
Selon les données de l'OCDE, 39,9% des jeunes actifs grecs âgés de 15 à 24 ans étaient au chômage en 2018, quand la moyenne pour l'ensemble des pays de l'Union Européenne se situait à 15,2%. De quoi pousser les jeunes Grecs sur les routes de l'Europe.
– En quête d'opportunités en Europe –
« Environ 350.000 personnes ont émigré durant les années de la crise, notamment des jeunes qui se retrouvent face à un marché du travail grec ne leur offrant pas d'opportunités adéquates », précise le professeur Kouzis.
Sortie officiellement en août dernier de son programme d'aides internationales (UE et FMI), la Grèce a été plongée pendant presqu'une décennie dans une récession inédite destinée à purger la dette publique et à éviter un Grexit forcé.
S'il considère que « la Grèce a été un laboratoire des politiques d'austérité de l'Union Européenne », Thanassis garde confiance dans le projet européen, qui « a encore beaucoup à apporter ».
Fils de fonctionnaires, ayant grandi à Kozani -région du nord de la Grèce particulièrement touchée par la crise, le jeune homme de 20 ans a vécu au sein de sa famille « les baisses de salaires, la chute du pouvoir d'achat ». « Malgré les erreurs », il plaide pour « plus d'Europe et plus de solidarité pour répondre au fantôme de l'extrême droite ».
C'est d'ailleurs à Bruxelles que cet étudiant en troisième année de Relations Internationales et Sciences politiques a décidé d'effectuer son échange universitaire dans le cadre du programme Erasmus, « la plus belle réussite des politiques européennes ».
Elina avait décidé de quitter Athènes en 2010, au début de la crise, pour poursuivre ses études d'architecture à l'Université des Arts de Londres. Mais en Angleterre, Elina se sentait « exotique », souffrant de l'image écornée de la Grèce à l'international, au point de « subir beaucoup de racisme » et de décider de rentrer au pays au bout de cinq ans, pour lancer sa marque grecque de design.
« Tu as l'impression d'être plus intégrée que les générations précédentes parce que tu voyages, tu parles plusieurs langues, mais tu es bombardée de stéréotypes sur la fainéantise des Grecs », déplore-t-elle. Et à la question de savoir si elle se sent européenne, elle rétorque: « est-ce que les Européens nous considèrent comme tels? ».
S'il reste le plus faible de l'Union Européenne, le sentiment de citoyenneté européenne en Grèce a cependant progressé. Il est désormais majoritaire (51%), selon un rapport de la Commission européenne paru en juin 2018.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.