Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    ADM : circulation suspendue entre Larache et Moulay Bousselham    Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Elections britanniques: Premier face-à-face entre Johnson et Corbyn    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Nouzha Bouchareb : Le Maroc s'engage à contribuer au plan ONU-Habitat    Immobilier. Accor et le groupe Yasmine se rapprochent    Marché des capitaux. L'AMMC muscle ses contrôles    Hult Prize couronne son lauréat le 7 décembre    Insolite. Deux américains parviennent à transformer l'air...en vodka !    Luis Enrique reprend les commandes de la sélection espagnole    Pour Washington, la colonisation israélienne ne viole pas le droit international    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Arrestation à Marrakech d'un individu pour trafic de drogues dures    Lâayoune Charkia: un policier dégaine son arme pour neutraliser un individu dangereux    Vidéo. Un camion chargé de migrants fonce dans un poste-frontière de Bab-Sebta    Zineb El Rhazoui, la marocaine qui "divise" en France    Aminux lance sa radio ?    Mustapha Iznasni, un Grand de la Presse nationale s'est éteint    Bolivie: Les dessous du complot anti-Morales…    Le Maroc se prépare au grand froid    Marrakech : Artcurial met en vente un chef d'œuvre d'Etienne Dinet    Destitution: Trump « envisage » de témoigner, les auditions s'accélèrent    Jerome Powell rappelle à Donald Trump l'indépendance de la Fed    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Transport de marchandises. Les conditions d'accès préoccupent les partenaires sociaux    Edito : Anticiper    Marrakech : des uniformes pour les conducteurs des calèches touristiques    Météo : Le ministère du transport appelle à la vigilance    Projets verts «Rhamna E-Mob» : 30 motos électriques remises aux autorités locales    Modèle de développement. L'Istiqlal et le RNI croisent le fer    Du nouveau dans l'affaire du "semsar" ayant promis d'intervenir pour alléger la peine d'une détenue    Moustapha Cissé Lô : Le Maroc intégrera bientôt la CEDEAO    Driss Lachguar : L'USFP a toujours servi les intérêts de la nation    Hommage à Bruxelles à la première génération des Marocains de Belgique    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    1000 taekwondistes présents au tournoi international d'Oujda    Le flux des migrations n'est pas près de s'estomper    Le Onze national sommé de secouer le cocotier à Bujumbura    Le plan Maroc vert, un modèle à suivre    "Le Mans 66" en tête du box-office    L'art plastique marocain s'invite à Tunis    L'artiste plasticien Salem Chouatta ou l'art de rendre visible l'invisible    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Plan climat du Maroc « dans sa phase d'achèvement »
Publié dans La Nouvelle Tribune le 17 - 05 - 2019

Le Plan climat du Maroc, un cadre définissant la politique nationale en matière d'action climatique, est désormais « dans sa phase d'achèvement », a fait savoir, jeudi à Abidjan, la directrice du Centre de Compétences Changement Climatique du Maroc (4C Maroc), Rajae Chafil.
« Ce plan, qui est censé agréger toute la politique marocaine en termes d'actions climatiques, est entré dans sa phase d'achèvement ces derniers jours », a-t-elle dit lors du 1er dialogue structuré sur l'atteinte commune et concertée des objectifs fixés dans le cadre des « Contributions déterminées au niveau national », initiative conjointe de la Banque africaine de développement (BAD) et Cités et Gouvernements Locaux Unis d'Afrique (CGLU Afrique).
Ce plan, a-t-elle précisé, repose sur cinq piliers majeurs. Il s'agit, selon la responsable marocaine, d'asseoir une gouvernance climatique renforcée à tous les niveaux, de renforcer la résilience face aux risques climatiques et d'accélérer la transition vers une économie sobre en carbone.
Il est aussi question, selon Mme Chafil, de renforcer les capacités humaines, technologiques et financières et, enfin, d'inscrire les territoires dans la dynamique climatique et tout faire que pour les territoires s'intègrent dans la dynamique climatique nationale.
Développant ce dernier pilier relatif à la « territorialisation des politiques climatiques », fil conducteur de la réunion d'Abidjan, la directrice du Centre 4 C a souligné qu'il préconise d'assurer le développement sobre et résilient au niveau territorial. « L'ensemble des collectivités territoriales doivent s'inscrire dans une démarche permettant d'atteindre les objectifs nationaux en matière de lutte contre les changements climatiques et donc que les efforts doivent être en premier lieu par ces collectivités », a-t-elle expliqué, ajoutant qu'il importe ainsi de favoriser une appropriation au niveau territorial pour réussir l'opérationnalisation du Plan Climat national.
Par rapport au développement sobre et résilient des territoires, trois mesures « très précises » sont ainsi recommandées, a-t-elle poursuivi, indiquant qu'il s'agit en premier lieu d'instaurer les impératifs de gestion intégrée des changements climatiques dans les processus de planification.
Deuxièmement, a poursuivi Mme Chafil, il sied de généraliser l'élaboration et la mise en œuvre des plans climat régionaux (PCR) et les plans climat des villes (PCV).
Il s'agit aussi, a-t-elle enchainé, d'améliorer la connaissance territoriale en matière de changement climatique moyennant le renforcement des compétences en vue d'aider les entités territoriales à s'acquitter de leurs engagements en termes de lutte contre les changements climatiques.
Outre la directrice du Centre 4C, le Maroc a été représenté à la réunion d'Abidjan par le vice-président de l'Association marocaine des présidents de Conseils communaux, Yacine Daoudi et la chargée de l'Adaptation au changement climatique au secrétariat d'Etat chargé de l'environnement, Naima Oumoussa.
Le Dialogue structuré sur l'atteinte commune et concertée des objectifs fixés dans le cadre des (CDNs), dont les travaux se sont ouverts mercredi, se veut une plateforme dédiée à l'échange et à la coopération entre les autorités nationales et locales africaines en vue de l'atteinte des objectifs en matière d'adaptation et d'atténuation du changement climatique.
Des représentants des municipalités et des collectivités territoriales sont réunis durant deux jours pour explorer les opportunités de collaboration et d'entraide avec pour objectif d'accélérer les efforts de l'Afrique sur le chemin d'un développement durable, soucieux de l'environnement et résilient aux aléas climatiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.