Il fait l'actu : Rachid Aouzal, nouveau DG de National Aviation Services Maroc    Paris : Les MRE victimes d'escroquerie immobilière manifestent au « SMAP IMMO »    Le Maroc et la France renforcent leur coopération en matière d'aviation civile    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    Le 8ème congrès national de la JS reporté à la mi-septembre    Benabdallah: Elire une nouvelle direction capable de dépasser les dysfonctionnements    Maroc Telecom: les détails de l'OPV    Objectif Downing Street : Qui face à Boris Johnson ?    Un panneau publicitaire blesse grièvement un homme à Casablanca…    Le marché de l'art sur la voie de la digitalisation    Nouveau clip : Abdelbasset Mriqi lance «Bogossa»    Remise des prix aux lauréats Marocains du concours national de la langue russe    Couverture sanitaire universelle : Un droit fondamental    Accréditation : London Academy Casablanca homologuée    Le Meeting International Mohammed VI d'athlétisme tient ses promesses    L'équipe du Maroc s'incline pour la seconde fois    Zahira Tigtate: Sa conception exemplaire d'art et de créativité    Une cellule liée à EI démantelée à Tétouan    Brésil: Bolsonaro face à la grogne populaire…    Voiture électrique. La ministre El Ouafi donne l'exemple    Production. L'industrie en convalescence    Finances publiques. Les recettes grimpent et dépenses stagnent    Hilale: Pas de solution à la question du Sahara en dehors de la souveraineté du Maroc    Les schémas de guerre    Port de Casablanca : L'ANP renforce le contrôle des marchandises    Le Maroc prend part aux Journées MENA-OCDE à Tunis    Pour l'amour du ballon rond ?    Boxe. La sélection nationale s'échauffe à Cuba    Forte participation marocaine au Salon international de l'aéronautique du Bourget    Le musée de la publicité inauguré à Rabat    Sublime Marcel Khalifé !    Edito : Inquiétant !    News    Rapport final de la XXVIIème Assemblée régionale Afrique de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie    Driss Lachguar s'entretient avec Vo Van Thuong, membre dirigeant du Parti communiste vietnamien    Le Maroc et le Portugal souhaitent consolider davantage la coopération énergétique bilatérale    Les lipides laitiers contribueraient à réduire le risque cardiovasculaire    Au menu, 5 grammes de plastique par semaine    Formation à Laâyoune sur l'intégration de la dimension handicap dans les programmes régionaux de développement    Mouvement des étudiants grévistes en médecine et en pharmacie    Insolite : Taper sur Trump ?    Présidentielle en Mauritanie : De joyeuses soirées sous la tente rythment la campagne    "Sarriverderci" Chelsea, Sarri à la Juventus    Patrice Bommel : Préserver d'abord le groupe    Prisme tactique : Le milieu de terrain, symbole de tous les maux    Réforme de l'administration publique : Le droit et le "new public management"    Ces tournages qui ont tourné au drame    La richesse du patrimoine culturel sahraoui au cœur du carnaval de Tan Tan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Autriche : Le chancelier Kurz confronté lundi à une motion de censure
Publié dans La Nouvelle Tribune le 21 - 05 - 2019

Le président du Parlement autrichien a fixé au lundi 27 mai la date du vote d'une motion de censure présentée par l'opposition contre le chancelier Sebastian Kurz, affaibli par le départ de ses anciens partenaires d'extrême droite (FPÖ) à la suite de l'Ibiza-gate.
Le président du Parlement Wolfgang Sobotka, qui comme M. Kurz appartient au parti ÖVP, a précisé mardi qu'il avait jugé préférable « pour une discussion calme et factuelle » que cette motion soit examinée après le scrutin européen de dimanche.
Depuis la chute samedi de la coalition droite-extrême droite, emportée par une vidéo compromettante pour le leader nationaliste Heinz-Christian Strache, la crise politique s'amplifie en Autriche et menace désormais le chancelier Sebastian Kurz, âgé de 32 ans.
La motion de censure a été déposée par le petit parti écologiste Jetzt mais les sociaux-démocrates et le parti d'extrême droite FPÖ n'ont pas exclu de la soutenir, ce qui leur permettrait de constituer une majorité pour faire tomber le chef du gouvernement avant les législatives anticipées prévues en septembre.
Ces législatives ont été convoquées par le chancelier après la diffusion d'extraits d'une vidéo où le chef du FPÖ, M. Strache, était filmé en caméra cachée en train de marchander des contrats publics autrichiens avec la pseudo-nièce d'un oligarque russe à Ibiza (Espagne) en 2017.
Ce scandale qui bouleverse la scène politique autrichienne, à quelques jours des élections européennes, a entraîné en quelques jours la démission de M. Strache de tous ses mandats, dont celui de vice-chancelier, puis le départ de tous les autres ministres FPÖ du gouvernement.
Mais plusieurs responsables de l'opposition estiment que le chancelier Kurz, chef du parti conservateur ÖVP, doit également remettre son mandat avant les législatives anticipées de septembre.
« Nous voulons que l'ensemble du gouvernement de transition soit composé d'experts, car nous estimons que seule cette solution peut apporter confiance et stabilité dans cette phase difficile », ont indiqué mardi les sociaux-démocrates du SPÖ.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.