La sécurité au coeur de la stratégie de Vivo Energy Maroc    Range Rover Evoque. Sur les traces du Velar    Ferrari Roma. Honorée par son chef d'Etat    La Hassania d'Agadir se sépare de Gamondi    Tkayes School dédie sa 6ème édition à la région de Casablanca    Vidéo. Un séisme frappe le Mexique    Une journée autour l'innovation dans l'industrie automobile    Le HCP dresse l'état des entreprises au Maroc    Funérailles de Mustapha Iznasni à Rabat    Coupe du Trône: Le TAS de Casablanca entre dans l'histoire    Japon: Shinzo Abe bat le record de longévité d'un Premier ministre    Le peuple marocain célèbre l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasnaa    Dépollution et environnement    15.000 postes sont à pourvoir : Près de 160.000 candidats au concours des enseignants-cadres des Académies    Rajae Lahlou: La quête de soi        Jean Numa Caux à l'espace Rivages à Rabat    Mehdi El Jazari dans «Hayna»    Forum des jeunes leaders. Une plateforme d'expression    Presse francophone. Le Maroc présent aux assises de l'UPF    Droits de l'enfant. Ouverture du 16e Congrès national aujourd'hui à Marrakech    Violences faites aux femmes. Lancement de la campagne nationale    Législation. Les conseillers approuvent la loi 57-18 sur les sacs en plastique    Le PPS dans l'opposition    Sport-étude. TIBU s'allie avec des Américains    Destitution de Trump: Les républicains attaquent un témoin lors d'auditions marathon    L'Iran dit avoir « repoussé l'ennemi », après de violentes manifestations    BCP: Un résultat net part du groupe de 2,18 MMDH à fin septembre    Migration. Les sans-papiers marocains au cœur du conflit catalan    Enquête du HCP : Les entreprises marocaines entre mécontentement et difficultés    Hay Mohammadi en fête    L'intégration socioprofessionnelle des migrants au Maroc mise en lumière à Genève    Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    Taourirte bientôt dotée d'un nouveau tribunal de première instance    Présentation du bilan d'étape du Plan stratégique 2017-2019 de l'AMMC    Participation marocaine au Forum de Dakar sur la paix et la sécurité    La Biennale de Rabat et l'exposition "Trésors de l'Islam en Afrique" dépassent la barre de 100.000 visiteurs    Alae Megri érige un pont artistique entre le Maroc et l'Amérique latine    Les artistes marocains dominent les nominations aux "Africa Music Awards"    Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    1000 taekwondistes présents au tournoi international d'Oujda    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mawazine 2019 : Elissa embrase Nahda
Publié dans La Nouvelle Tribune le 26 - 06 - 2019

Impossible de rester de marbre face au torrent d'émotions dans lequel s'est retrouvé le public de la scène Nahda, mardi soir à l'occasion de la 5ème journée du Festival Mawazine-Rythmes du Monde, lors du spectacle émouvant de la reine de la chanson sentimentale Elissa, où amour et passion se sont mêlés pour transporter l'assistance vers de merveilleuses contrées.
Comme à son accoutumée, la chanteuse libanaise à la longue chevelure lisse a fait une apparition digne d'une reine, vêtue d'une élégante robe blanche.
Elle entame son concert par la chanson « Wahashtouni », exprimant ses sentiments de la manière la plus sincère à un public conquis, rapidement entré en une harmonie déconcertante avec la chanteuse, tel un duo interprété par Elissa et ses nombreux fans fidèles.
S'en suivit alors un enchaînement de morceaux entremêlés de tonnerres d'applaudissements pour celle que l'on surnomme « la reine des sentiments », revenue à la rencontre de son public marocain après une longue absence.
« Je suis heureuse de participer à ce festival et de me tenir face à ce public magnifique », a répété, plus d'une fois, Elissa, émue par l'accueil chaleureux que lui a été réservé l'assistance de la scène Nahda.
Les fans de la chanteuse libanaise ont eu droit à nombre de chansons, notamment « Ikrahni », « Nafssi aqoul lah », « El farha di », « Aicha lak » et « Akss eli chayfinha », écoutant tantôt des textes émouvants et tantôt des paroles tristes.
Amour et haine, rencontre et séparation, force et faiblesse, un véritable cocktail d'émotions pour célébrer l'essence même de la vie dans tous ses aspects.
La très célèbre Elissa, qui s'est emparée du coeur de millions de ses fans, a pu, de sa touche singulière, envoûter son public par sa voix emplie d'émotions, sa performance parfaite, sa musique qui transperce l'âme, et ses paroles poignantes qui pénètrent les sens et s'invitent dans les coeurs.
Juste avant ce déferlement de sentiments, le public de la scène de Nahda accueillait l'une des stars les plus connues de la chanson marocaine, le chanteur Hamid El Hadri, qui a interprété nombre de morceaux mêlant des rythmes marocains et latino, dans un mélange exceptionnel témoignant de la richesse du répertoire musical de ce jeune artiste.
Le jeune marocain a enchaîné plusieurs de ses titres, notamment « Bent bladi », « Bghini nebghik » et « Bladi » qu'il a interprétée en hissant le drapeau marocain face à un public enchanté, ainsi qu'un nombre de morceaux du répertoire populaire marocain.
Ce natif de Chefchaouen a prouvé la diversité de son répertoire et a rendu hommage à plusieurs cultures en interprétant, au grand bonheur du public, des titres mêlant des rythmes gnaoua, flamenco et salsa, avec des paroles en arabe, en espagnol, en français et en anglais.
Auteur, compositeur, musicien et passionné de théâtre et de comédie, Hamid El Hadri a connu un grand succès en remportant la première place à la Star Academy Maghreb en 2007 et en créant son groupe de fusion « Al'Ma ». Il a rejoint ensuite la formation « Mazagan » avant de se lancer dans une carrière solo.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.