Abdessamad Kayouh s'entretient à Paris avec le président du Sénat    New-York. Un ancien ambassadeur marocain poursuivi pour "fraude sur les visas"    Meknès. Arrestation d'un partisan de Daesh qui planifiait un attentat-suicide    Le roi Mohamed VI félicite Abdelmadjid Tebboune    Découvrez les vainqueurs de la 8ème Course de Tafilalet    Plus de 25 entreprises portugaises en mission d' affaires multisectorielle au Maroc    La torture est-elle toujours de rigueur ?    Volonté du Maroc de renforcer sa coopération avec les Parlements d'Amérique latine et des Caraïbes    L'ONU réaffirme son soutien au processus politique en cours au Sahara    Omar El-Béchir, l'autocrate déchu aux multiples visages    Pompeo promet une réponse ferme si l'Iran nuit aux intérêts américains en Irak    Les mesures restrictives prennent de l' ampleur au niveau du commerce mondial    Signature à Montréal d' un accord de partenariat entre Attijariwafa Bank et la Banque nationale du Canada    Klopp : Le projet d'expansion de la Ligue des champions à 32 clubs est du grand n 'importe quoi    Tokyo dévoile son stade olympique conçu pour affronter la chaleur    Un camion douche pour voir la vie sous un nouveau jour    Oujda aura son Centre d' accueil des enfants et adolescents autistes    Divers    L'USFP démarre les "Forums Socialistes " par la question économique sous le thème    "Un autre ciel" de Mohammed Al Horr présentée Journées Théâtrales de Carthage    Le public rbati découvre l'Amazonie brésilienne à travers la musique et le cinéma    Mordu par un chat au Maroc, il succombe quelques jours après en Espagne    L'Assemblée générale du Royal Golf Anfa Mohammedia est reportée    Casablanca. Rencontre-débat sur la promotion du don d'organes    Communiqué du Cabinet Royal    Agadir, un paradis de retraite où il fait bon vivre    Enseigner autrement!    Entretien avec le cinéaste et romancier Atiq Rahimi    Botola Pro D1: Les mises à jour se poursuivent    Un site structurant à dimension internationale    Météo : Fortes vagues attendues sur l'Atlantique    Skhirat: Deux médecins chercheuses marocaines en diabète primées par SANOFI    Oujda. Formation sur la gouvernance au profit des conseillères communales    Abdennabaoui insiste sur le rôle « central » du corps du Secrétariat-greffe    HCP : Les solutions à la réduction des inégalités, selon les Marocains    Inde: 200 millions de musulmans, une minorité indésirable?    L'APSB s'associe à la naissance de l'Association des sociétés de bourse africaines    L'olive tient salon à Taourirt    Les Gnaoua au patrimoine de l'Unesco salués par André Azoulay    Cinéma et migration : « Rafaël » remporte le grand prix du Festival d'Agadir    Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l'étudiant    Attijariwafa bank renforce son engagement en faveur des MRE du Canada    Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique    L'Organisation de Coopération Islamique fait le bilan de 20 ans d'activités    Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Des entreprises portugaises en mission d'affaires multisectorielle au Maroc    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Corée du Sud annonce des tirs de semonce contre un appareil russe
Publié dans La Nouvelle Tribune le 23 - 07 - 2019

Des chasseurs sud-coréens ont tiré mardi près de 400 coups de semonce et Tokyo s'est plaint à Moscou après la violation par un appareil militaire russe d'un morceau d'espace aérien revendiqué à la fois par la Corée du Sud et le Japon.
Séoul a affirmé qu'un A-50 russe était entré deux fois dans son espace aérien près des îles disputées de Dokdo, qui sont revendiquées sous le nom de Takeshima par Tokyo.
Les autorités sud-coréennes ont déclaré avoir réagi en déployant des chasseurs F-15K et KF-16 afin d'intercepter l'intrus, procédant à 80 tirs d'avertissement dans un premier temps, et 280 lors de la seconde violation.
Moscou a démenti toute violation d'espace aérien.
« Nous étudions cet incident très sérieusement et nous prendrons des mesures beaucoup plus dures si cela se reproduisait », a déclaré Chung Eui-yong, conseiller à la sécurité nationale, cité par la présidence sud-coréenne.
Le Japon s'est plaint à Moscou.
« Nous avons appris que des avions militaires russes survolant la mer du Japon ce matin ont violé deux fois notre espace aérien près de Takeshima », a déclaré le porte-parole du gouvernement japonais Yoshihide Suga. « Compte-tenu de ces informations, nous avons protesté fortement ».
Précisant que le Japon avait également déployé des avions militaires, le porte-parole a ajouté que Tokyo avait aussi protesté auprès de Séoul pour lui reprocher sa réaction « extrêmement regrettable ».
Selon l'armée russe, la plainte de Séoul découle d'une « zone de reconnaissance de défense antiaérienne » établie unilatéralement par la Corée du Sud, qui n'est ni prévue par le droit international ni reconnue par la Russie.
« Deux bombardiers Tu-95MS des forces armées russes ont effectué un vol planifié au-dessus des eaux neutres de la mer du Japon », a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué, affirmant par ailleurs qu' »aucun coup de semonce » n'avait été tiré par la Corée du Sud.
Selon l'état-major interarmées sud-coréen, un avion russe de détection A-50 a violé l'espace aérien de Séoul à deux reprises au large de sa côte orientale, contraignant l'armée de l'air à déployer ses appareils.
D'après Séoul, une première intrusion russe est survenue après 09H00 (00H00 GMT lundi) et a duré trois minutes. Puis l'avion russe est revenu et la seconde violation a duré quatre minutes.
A un moment, les appareils sud-coréens et russe n'était qu'à un kilomètre de distance, selon la même source.
L'avion russe « ne semblait pas avoir d'intention hostile » car il « volait à vitesse constante », a cependant souligné une source militaire sud-coréenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.