Le projet Shoot Your Face prend fin en ce mois de septembre    Mise en place d'un système d'archivage du patrimoine audiovisuel national    Championnats du monde de boxe : Mohamed Hamoute éliminé en 8èmes de finale    Une 2ème prison en projet à Laâyoune pour 195 MDH    Barcha !    Investissement: Mémorandum d'entente entre Casablanca Finance City et BarcelonaCentre Financer Europeu    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Classement FIFA : Le Maroc gagne 2 places et remonte à la 39è position    Communiqué du Bureau Politique du PPS    Sédentarité et surpoids au banc des accusés    Les recommandations de la Cour des Comptes    Conflit syrien: Sommet tripartite à Ankara…    Le capital humain!    Studio 7, le premier studio de dance urbaine à Casablanca    Eliminatoires CHAN 2020. Benhalib et El Kaabi absents du dernier tour    Fondafip : Les finances publiques face au défi des mutations du monde    L'émission Kotbi Tonight suspendue pour trois semaines    Arrestation à Nador d'un dangereux récidiviste    Mariage des mineurs : Le plaidoyer de Réda Chami    Attaques en Arabie: Pompeo évoque un « acte de guerre » de l'Iran    Canada: Trudeau rattrapé par une vieille photo de « blackface »    Royal Air Maroc : Abdelhamid Addou affiche ses ambitions    BCP renforce son positionnement sur le segment des MRE    L'Institut français de Casablanca dévoile sa programmation    Leçons tunisiennes    Skhirat: 1ère réunion du comité de pilotage de la 3e phase de l'INDH    Djorkaeff à la tête de la Fondation Fifa    Le Onze national des locaux attendu aujourd'hui à Alger    Dakar salue l'engagement infaillible de S.M le Roi en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique    Amadou Ba : Le soutien à l'intégrité territoriale du Maroc est une constante de la diplomatie sénégalaise    Le Maroc et le Danemark scellent un nouveau partenariat dans le domaine de la statistique    Insolite : Héritage dépensé    Pedro Sanchez : J'espère que les Espagnols donneront une majorité plus large au Parti socialiste    Des centaines de poissons morts asphyxiés en bordure de l'Oued Massa    L'accès des enfants réfugiés à la scolarisation, une initiative assurément louable    News    Les produits du terroir jouent un rôle clé dans le développement agricole durable    Hausse des nuitées enregistrées à Essaouira    Le déficit de liberté économique, une menace pour la démocratie    Liverpool chute, l'Ajax carbure et le Barça s'en tire à bon compte    Le Festival international du film de femmes à Salé lance la nouvelle saison culturelle    Mouna Fettou: Nous avons besoin d'une véritable industrie cinématographique    Bouillon de culture    Rapport de la Cour des comptes : Tamek tire à boulets rouges sur Jettou    Assemblée Générale Ordinaire de la FRMF    Brexit : le risque d'un « No-deal » est très réel    Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Selon BAM, repli de 0,9% des prix des actifs immobiliers au T2-2019
Publié dans La Nouvelle Tribune le 22 - 08 - 2019

L'indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a reculé, en glissement annuel, de 0,9% au deuxième trimestre de 2019, tandis que les transactions ont diminué de 8%, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l'Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).
Ce repli des prix reflète des baisses de 0,3% pour le résidentiel, de 1,9% pour les terrains et de 1,4% pour les biens à usage professionnel, précisent BAM et ANCFCC dans une note sur la tendance globale du marché immobilier au T2-2019.
Ladite note fait également ressortir que la diminution du nombre des transactions couvre un recul de 4,4% pour le résidentiel, de 20,1% pour les terrains et de 10,5% pour le professionnel.
Par catégorie d'actifs, la dépréciation des prix du résidentiel résulte des diminutions de 0,2% pour les appartements, de 1% pour les maisons et de 1,5% pour les villas. Pour ce qui est des transactions, leur baisse traduit les replis de 4,1% pour les appartements, de 5,4% pour les maisons et de 11% pour les villas. La régression des prix des biens à usage professionnel s'explique, quant à elle, par des baisses de 1% pour les locaux commerciaux et de 4,3% pour les bureaux. De même, le repli des transactions est attribuable au recul de 14,7% des ventes de locaux commerciaux, celles portant sur les bureaux ayant, à l'inverse, augmenté de 18,1%. Par ville, la note indique que les prix ont baissé, en glissement trimestriel, à Rabat et Tanger de 1,4% et 1,9% respectivement, alors qu'ils ont augmenté à Casablanca (1,4%) et Marrakech (0,2%). Elaborés conjointement par BAM et l'ANCFCC, les IPAI sont calculés selon la méthode des ventes répétées qui permet de remédier au problème de l'hétérogénéité des biens immobiliers. Cette méthode ne prend en considération que les biens ayant fait l'objet d'au moins deux transactions au cours de la période concernée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.