TRAM'BUS: un ticket unique pour les moyens de transport à Rabat    Special Olympics Morocco : 160 jeunes participants éduqués par le sport    AGO Wydad AC. Consolidation de la solidité financière    Vidéo: Jamal Sellami, le nouveau coach du RAJA, liste les priorités    Amzazi s'entretient à Paris avec la Directrice générale de l'Unesco    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Casablanca : Vernissage de l'exposition « autremême » d'Abdelkébir Rabi'    Dans son nouveau clip : Xena Aouita illustre dans «Metamorph» la transformation humaine    Energy Globe Award : Une association marocaine s'illustre    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Protection des données à caractère personnel : Les reco' des Centraliens    Médicaments contre l'hépatite C : L'ALCS appelle la tutelle à lancer d'urgence un nouvel appel d'offres    La Bolivie après le départ d'Evo Morales…    Le PPS condamne l'agression sioniste contre la Palestine    Espèces menacées d'extinction. Saisie de 1.680 chardonnerets à Oujda    Washington et les Européens étalent leurs divisions sur les jihadistes détenus en Syrie    Les assassinats ciblés se poursuivent à Gaza    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    Mondiaux de para-athlétisme à Dubaï : Cinq médailles pour le Maroc, dont une en or    Etats-Unis: Fusillade dans la cour du lycée, deux élèves tués et trois blessés    Rêves brisés    L'importance de la diplomatique judiciaire au centre d'un colloque à Dakhla    L'ANAM prend des initiatives pour le remboursement des actes de prévention contre le diabète    Karima Benyaich : le Maroc est le plus attractif pour l'investissement en Afrique    Cliniques privées L'ANCP assume le «noir    Liban : accord pour nommer Mohammad Safadi premier ministre    Maroc-Nigeria. Des échanges commerciaux encore faibles    Edito : Incontournable    Trophées Lalla Hasnaa du littoral durable 2019 : 24 projets récompensés    MEDays 2019 : L'Afrique face aux défis de la ZLECA    Suspension de Bernardo Silva    Libre opinion : Yahia Jabrane a craché en direction de l'arbitre    Data Protect signe un protocole de partenariat avec Trans-Sahara IT    Tsitsipas en demie, Nadal toujours en vie au Masters de Londres    La Russie aménage une base militaire dans le nord-est syrien    Le rôle de l'institution législative dans l'exception d'inconstitutionnalité des lois débattu à Rabat    Coopération maroco-libyenne dans le domaine législatif    Lors d'une journée d'étude organisée à la Chambre des conseillers, Mohamed Benabdelkader : Mettre l'arsenal juridique au diapason de l'évolution de la société    Insolite : Arrêtée avec 2 kilos d'or dans ses chaussures    Appel à l'élaboration d'une feuille de route nationale pour promouvoir des alternatives au placement institutionnel des enfants    Prochaine ouverture à Laâyoune d'un consulat général des Iles Comores    Une banque publique peut-elle aider les plus pauvres?    Abdellatif Jouahri : La digitalisation des services, l'ubérisation de l'économie, et les multiples risques de la cybercriminalité posent des défis d'une complexité sans précédent en matière de régulation    Wenger nommé directeur du développement du football mondial    La philosophie n'est pas une réflexion aride réservée à des élites intellectuelles    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    Brahim El Mazned invité du Forum de la MAP le mardi 19 novembre    Rialto se revêtit de sa parure nuptiale!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brexit: Un accord « possible » dans la dernière ligne droite, selon Dublin
Publié dans La Nouvelle Tribune le 14 - 10 - 2019

Le Royaume-Uni et l'Union européenne abordent lundi une semaine cruciale pour le Brexit avec d'ultimes et laborieuses tractations pour tenter de parvenir à un accord de divorce, toujours « possible » avant l'échéance du 31 octobre, selon le ministre des Affaires étrangères irlandais.
« Un accord est possible et c'est possible ce mois-ci. C'est peut-être même possible cette semaine, mais nous n'y sommes pas encore », a déclaré Simon Coveney au Luxembourg lundi, à 17 jours de la sortie prévue du bloc européen.
Le gouvernement britannique doit souligner sa détermination à réaliser le Brexit le 31 octobre en présentant lundi son programme de politique nationale par la voix de la reine Elizabeth II, dont le discours marquera l'ouverture d'une nouvelle session parlementaire.
Ce programme, qui doit être marqué par un durcissement en matière de sécurité et d'immigration, reste très hypothétique vu l'incertitude qui plane sur la manière dont le pays va sortir de l'UE, dans un peu plus de deux semaines.
Londres et l'UE se sont montrés prudents dimanche sur leurs chances d'éviter un « no deal » douloureux pour l'économie, des négociations intensives à Bruxelles durant le week-end n'ayant pas permis d'enregistrer de percée sur la question clé de la frontière irlandaise.
« Il reste beaucoup de travail à faire » pour sortir de l'impasse, a estimé dimanche Michel Barnier, négociateur de l'UE sur le Brexit.
Constat identique chez Boris Johnson, qui a souligné qu'il restait toujours « un travail considérable à accomplir pour parvenir » à un éventuel accord.
– « L'horloge tourne »-
Des discussions techniques se poursuivront lundi, mais il reste très peu de temps aux deux camps pour réussir.
Les dirigeants européens se réuniront jeudi et vendredi pour un sommet à Bruxelles, présenté comme celui de la dernière chance pour éviter une sortie de l'UE sans accord aux conséquences douloureuses, ou un troisième report prolongeant l'incertitude sur le chemin que prendra le Royaume-Uni après 46 ans dans le giron européen.
Dans l'idéal, les 27 partenaires du Royaume-Uni voudraient avoir une proposition complète sur laquelle voter d'ici là.
Londres et Bruxelles ne parviennent pas à s'entendre sur la manière d'éviter, après le Brexit, un retour à une frontière physique entre la province britannique d'Irlande du Nord et la République d'Irlande, Etat membre de l'UE, et d'ainsi préserver la paix sur l'île qui a connu plusieurs décennies de violences.
Depuis que son plan de Brexit présenté début octobre a été rejeté par les Européens, Boris Johnson a présenté de nouvelles propositions à son homologue irlandais Leo Varadkar jeudi.
Très peu de détails ont filtré mais selon la presse britannique, Londres a proposé que l'Irlande du Nord forme une union douanière avec la Grande-Bretagne tout en appartenant à une sorte de zone douanière avec l'UE. Inacceptable pour l'UE comme pour l'allié nord-irlandais du gouvernement minoritaire britannique, le parti unioniste DUP.
– Convaincre le Parlement –
S'il parvient à conclure un accord, Boris Johnson aura encore la lourde tâche de convaincre le Parlement, très divisé sur le Brexit, entre partisans du maintien de liens étroits avec l'UE et zélateurs d'une coupure nette.
Les députés, qui avaient rejeté trois fois l'accord négocié par l'ex-Première ministre Theresa May, siégeront lors d'une séance extraordinaire le 19 octobre, pour la première fois un samedi depuis 37 ans.
Faute d'accord d'ici là, une loi adoptée en septembre impose à Boris Johnson de demander un report du Brexit de trois mois. Le dirigeant exclut catégoriquement de repousser cette date, déjà reportée deux fois. Il n'a cependant jamais dit comment il pourrait s'y soustraire.
Cette demande de report devra être approuvée à l'unanimité des autres Etats membres, une requête qu'il serait judicieux d'accepter si elle était soumise, estime le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.
Dans cette période nimbée d'incertitude, le ministre britannique des Finances Sajid Javid a annoncé lundi qu'il présenterait le 6 novembre son « premier budget après la sortie de l'UE ».
« Je serais surpris qu'il y ait un budget à cette date car (le gouvernement) ne sait pas s'il pourra faire passer ses propositions de Brexit à la Chambre des Communes », où le gouvernement n'a plus de majorité, a observé Jon Trickett, poids lourd du Labour (gauche) au micro de la BBC.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.