Accord de Paris: Bon point pour le Maroc    JO: Paris-2024 choisit Tahiti pour les épreuves de surf    Quelles sont les causes de violence conjugale au Maroc?    L'AMMC publie un recueil des textes législatifs et réglementaires    Agadir, sur un plat chaud!    Le roi appelle à l'amélioration de la qualité de vie dans les pays musulmans    Elizabeth II ne compte pas quand il s'agit des cadeaux de Noël    La relation Maroc-Jamaïque passe au niveau supérieur    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Ligue des champions : Liverpool au rendez-vous des 8èmes, l'Ajax de Ziyach à la trappe    L'Observatoire Africain pour les migrations se fait attendre    Revitaliser un arbre emblématique    Al Hoceïma : Peine de mort pour le duo qui a commis un double meurtre    Marrakech : La guerre contre les malfaiteurs ne s'essouffle pas    «Bayane Al Youme» primé dans la catégorie «Presse écrite»    Le rappeur 7liwa chante à la prison d'Oukacha    En Algérie, les bureaux de vote ouvrent leurs portes    Sommet Russie-Ukraine : un résultat mitigé…    Manifestation multidimensionnelle au rayonnement international : Le «Village du Maroc» ferme ses portes à Abidjan    La fête de plaisir des sens et de vitalité d'esprit    L'UE octroie 101,7 millions d'euros au Maroc    Ses membres, son livrable, sa méthodologie, ses priorités, son mode de fonctionnement… La commission Benmoussa en 10 questions    Régime de change : BAM étudie l'impact sur l'économie    BMCE Bank Of Africa lance "Dynamic Currency Conversion"    Irréconciliables, républicains et démocrates débattent de la destitution de Trump    Fumées toxiques en Australie: Le Premier ministre australien sort du silence    YouTube et la publicité, je t'aime moi non plus    PLF-2020 : Le projet adopté en deuxième lecture par la chambre des représentants    Recrutement: La DGSN adopte la procédure de présélection    Le déficit budgétaire revient à 39,57 milliards DH    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    Othmani Benjelloun et Dr Leila Mezian Benjelloun assistent à la remise des Prix Nobel    L'amazighité sans hypocrisie    La perception de la violence envers les femmes selon OXFAM Maroc    Inédite et rejetée    Assises de la régionalisation avancée les 20 et 21 décembre à Agadir    Un Guide pour aider les procureurs à mieux lutter contre la torture    Les cours des produits alimentaires au plus haut depuis plus de deux ans    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    Notre photographe Ahmed Boussarhane de nouveau primé au Grand Prix National de la Presse    Mise à jour de la Botola Pro D1 : Le MAT défend son fauteuil de leader face au Raja    La Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement fait son bilan    Des membres fédéraux quittent la Fédération royale marocaine de rugby    McLaren confirme le pilote marocain Michael Benyahia pour son programme de développement 2020    "Mains de lumière" fait escale à Tétouan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le 12ème Forum MEDays clôt ses travaux
Publié dans La Nouvelle Tribune le 17 - 11 - 2019

Les travaux de la 12-ème édition du Forum MEDays, organisé cette année sous le thème « Crise globale de confiance: faire face aux incertitudes et à la subversion », ont pris fin samedi soir à Tanger, en présence du Président de la République de Sierra Leone, M. Julius Maada Bio.
Cette édition a réuni plus de 200 intervenants venus débattre de nombreuses thématiques, allant de la croissance économique à la complexité du dialogue Nord-Sud, en passant par les défis sécuritaires.
S'exprimant à cette occasion, M. Julius Maada Bio a évoqué la crise de confiance dont souffrent le système, les institutions, ainsi que les lois internationaux.
Pour le président de la Sierra Leone, l'Afrique fait face à un certain nombre de défis et c'est la raison pour laquelle les leaders africains doivent adopter une approche uniforme pour créer des politiques internes et renforcer la coopération Sud-Sud, et ce afin de répondre aux questions urgentes et faire face aux incertitudes.
L'Afrique doit penser à l'avenir de sa jeunesse, a noté M. Julius Maada Bio, notant que bien que les nouvelles technologies aident à simplifier la complexité de la vie, elles créent néanmoins de nouveaux espaces pour la perturbation sociale, espaces non définies par des frontières, qui impactent la stabilité des institutions établies.
S'agissant des ressources naturelles que recèle l'Afrique, le président de la Sierra Leone a estimé que les pays africains doivent adopter un cadre de négociations commun afin d'en bénéficier.
Pour sa part, le président de l'Institut Amadeus et fondateur du Forum MEDays, Brahim Fassi Fihri, a fait savoir qu'une quarantaine de thématiques ont été abordées dans le cadre de 35 sessions et tables rondes lors de cette édition du Forum, et ce avec la participation d'acteurs politiques, d'experts et de décideurs économiques.
« L'Afrique souhaite aujourd'hui être traitée par les partenaires comme une Afrique souveraine qui a le choix de ses partenaires sans que personne ne puisse lui imposer quoi que ce soit », a ajouté M. Fassi Fihri, soulignant l'importance pour l'Afrique de diversifier ses partenariats stratégiques, notamment dans le cadre de la coopération Sud-Sud.
Le Forum MEDays est un forum global avec une très forte connotation africaine, devenu aujourd'hui une plate-forme de promotion de la coopération Sud-Sud et de la conceptualisation d'une nouvelle forme de coopération, à savoir la coopération Sud-Nord, a-t-il précisé.
Quant au secrétaire général de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Saeb Erekat, il a affirmé que les Palestiniens demeurent résolus pour la paix, la liberté, le respect de la légalité internationale et le principe fondamental de résolution du conflit par des moyens pacifiques.
M. Erekat a réitéré, dans ce sens, la position de la Palestine quant à la solution à deux Etats, avec l'établissement d'un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 et avec Al Qods Acharif comme capitale.
Tenue du 13 au 16 novembre à Tanger, cette édition des MEDays est revenue sur les développements internationaux, notamment les menaces qui pèsent sur la croissance mondiale et le dynamisme du commerce international, mais également sur les défis sécuritaires, les complexités du dialogue politique Nord-Sud et sur les mouvements des sociétés civiles observées dans les pays du Nord et du Sud, débattus et analysés sous l'angle du renforcement des relations Sud-Sud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.