Un policier contraint de dégainer son arme pour arrêter deux individus à Fès    650 kg de chira saisies à Agadir    Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l'étudiant    Secteur industriel : L'indice des prix à la production en hausse    El Othmani loue l'action de l'AMMC    L'Organisation de Coopération Islamique fait le bilan de 20 ans d'activités    Forum Maroc-France : La déclaration finale proclame un partenariat pour l'Afrique    Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique    Rabat: Huit accords de partenariat pour l'accompagnement des personnes en situation de handicap    Attijariwafa bank renforce son engagement en faveur des MRE du Canada    Météo: Le temps qu'il fera ce samedi    Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Oriental: Le CRI en mode proximité    Arganier: Le bio pour monter en gamme    Cafés hors la loi: La démolition commence!    Rabat: L'Intérieur se charge du budget 2020    Un nouveau souffle pour la Fondation «Esprit de Fès»    Des entreprises portugaises en mission d'affaires multisectorielle au Maroc    Avec la victoire de Boris Johnson, tout reste à jouer pour l'économie britannique    Un ex-Premier ministre turc égratigne Erdogan en lançant son parti    L'intelligence artificielle, entre opportunité et menace pour la santé    Ligue des champions : Ciel dégagé pour le PSG avant l'heure de vérité    Ligue Europa: Arsenal et la Roma au rendez-vous des seizièmes    La musique gnaoua, entre rituel africain et culte des saints vénérés au Maroc    André Azoulay: Il s'agit d'une consécration de l'engagement pionnier d'Essaouira    Les Algériens ne veulent pas Tebboune    Le vivarium du jardin zoologique de Rabat désormais ouvert au public    Football: Qui sont les joueurs africains les mieux payés?    Présidentielles algériennes : Abdelmadjid Tebboune vainqueur selon les résultats préliminaires    La BAD approuve près de 245 millions d'euros pour développer les réseaux de transport d'électricité et d'électrification rurale    Présidence de la CGEM: Le binôme Alj-Tazi confiant    Karim El Aynaoui : « Atlantic Dialogues », une invitation à formuler des réponses urgentes aux grands défis communs »    Gestion des catastrophes naturelles : La Banque mondiale accorde un prêt de 275 millions de dollars au Maroc    Nouvelle défaite cruelle de l'OCK    Eliminatoires Mondial-2022 : La date du tirage au sort fixée    Les prémices d'un nouvel espoir    Habib Sidinou, un président sobre et altruiste    Espagne: Les 3 footballeurs accusés de viol écopent de 38 ans de prison chacuns    L'opposition et la Constitution «adoptent» le PLF    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    Ce que la Turquie pense du Polisario    La Gambie annonce l'ouverture prochaine d'un consulat général à Dakhla    Officiel ! RAM intègre le 31 mars 2020 Oneworld    Académie française: Abdeljalil Lahjomri reçoit le Grand Prix de la francophonie    G-B : La Livre sterling s'envole après la victoire des Tories    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SIAM 2012, le succès était au rendez-vous
Publié dans La Nouvelle Tribune le 03 - 05 - 2012

Incontestablement, le Salon international de l'agriculture au Maroc, pour sa 7ème édition, a été un bon cru, un franc succès sur toute la ligne.
Et ce n'est pas Dr Daouda Dao, Directeur du département valorisation ressources et application au Centre suisse des recherches scientifiques en Côte d'Ivoire ou encore G.F (Rick) Morgan, directeur Développement au Cigi Canada, ni Mme El Falahi Hafida, Présidente de l'Association Assistante sociale relevant de l'Association troisième millénaire pour le développement et de la communication encore moins Abdelmonim Elkanit, chargé d'études au groupe OCP, qui vous diront le contraire !. Ils ont en commun le sentiment d'avoir participé à une grande manifestation.
C'est aussi le cas de ce taxi driver, Mohamed Jabbar, lequel parle d'une semaine exceptionnelle que vit la ville de Meknès et ses environs. En effet, le salon a accueilli cette année 837 exposants, dont plus de 200 exposants internationaux, représentant une quarantaine de pays dont certains de l'Afrique Subsaharienne.
Par ailleurs, et comme c'était le cas lors des années précédentes, cette édition du SIAM a proposé un programme riche et varié. Ainsi outre 37 conférences axées sur le thème « Recherche et innovation », le SIAM 2012 a été marqué par la tenue de 5 journées pays, la signature de 10 conventions bilatérales publiques, l'organisation de plusieurs concours d'animaux et d'huiles ainsi que d'ateliers de travail. Sur une superficie de 100.000 m2, le SIAM 2012 a été articulé autour de 9 pôles thématiques : Région, Institutionnels et sponsors, International, Produits, Agro-fournitures, Souk, Elevage, Nature et vie ainsi que du pôle Machinisme.
Mais le clou de la manifestation a été incontestablement la cérémonie de remise des Prix au cours de laquelle des entreprises, des coopératives et des institutionnelles qui ont été primées. On ne peut pas non plus passer sous silence les Assises nationales de l'agriculture qui donnent le tempo chaque année et c'est le développement du monde rural qui a été choisi comme thème pour ces 5èmes Assises de l'Agriculture.
Un choix qui n'est pas anodin quand on sait que l'activité agricole est considérée comme secteur déterminant dans l'offre de travail puisque l'agriculture assure l'emploi d'environ 46 % de la population active du pays, où trois à quatre millions de ruraux travaillent dans les activités agricoles et que 60.000 à 100.000 dans la filière de la transformation agro-alimentaire.
Et, depuis le lancement du programme Plan Maroc Vert avec ses deux Piliers (I et II), l'Etat n'a cessé d'investir dans ce secteur.
Mamady Sidibé
_____________________________________________________________________
Un agencement thématique au grand bonheur des visiteurs
Au pôle Région, chacune des 16 régions du Royaume du Maroc présente toutes les thématiques relatives à l'agriculture de sa zone géographique : particularités géoclimatiques, produits du terroir, agrotourisme, politique agricole. Le pôle Institutionnels et sponsors est dédié aux institutions publiques et privées impliquées dans le secteur agricole national, alors que le pôle international est consacré aux entreprises étrangères évoluant dans le secteur de l'agriculture ou de l'agroalimentaire, les organismes internationaux et les ONG. Le pôle Produits rassemble toutes les PME et grandes entreprises agricoles ou agroalimentaires du Maroc proposant des produits bruts, tels que les fruits et légumes ou les produits transformés. Le pôle Agro-fournitures concerne, quant à lui, les secteurs liés aux intrants et petits équipements en production végétale. Au pôle Souk, les visiteurs ont pu découvrir les produits du terroir (fruits et légumes, huiles, semences et plants, plantes médicinales, fruits secs, caroubiers, câpriers, dattiers). Pour ce qui est du pôle Elevage, qui a constitué l'une des principales attractions du salon, des éleveurs représentant différents pays, y ont exposé le bétail représentatif de l'élevage ainsi que toutes les activités vétérinaires s'y rapportant. Le pôle Nature et vie a donné aux visiteurs l'opportunité de découvrir les loisirs plein air tels que la pêche et la chasse, le jardinage, les espaces verts, les forêts, mais aussi l'éco-habitat et les activités environnementales, tandis que le pôle Machinisme permettait aux professionnels d'avoir une idée sur les nouveautés en matière de gros matériels agricoles et d'équipements d'exploitation agricole.
_____________________________________________________________________
De nouveaux chantiers pour palier les aléas climatiques
La sécheresse a durement frappé le secteur agricole cette année puisque l'on s'attend une récolte céréalière d'environ 48 millions de quintaux pour la campagne agricole 2012. Ce qui a certainement donné matière à réflexion pour le ministre de tutelle qui vient d'annoncer la mise en place, lors des Assises 2012 à Meknès, de cinq chantiers stratégiques afin de poursuivre la modernisation de l'agriculture marocaine. Il s'agit, entre autres du conseil agricole, la formation, recherche et développement, les agropoles, la commercialisation et valorisation et les études stratégiques. A côté de ces chantiers, la période 2012-2013 verra aussi le lancement de nouveaux produits d'assurance destinés à redonner confiance dans l'investissement agricole. Pour Aziz Akhannouch, cette période consiste à mettre en place des produits multirisques climatiques pour les filières d'arboriculture et d'olivier et les cultures maraichères ainsi que des produits « péril nommé » couvrant les principaux risques pour les viandes blanches et les cultures sucrières. En outre, en 2011-2012, une assurance multirisque climatique pour les seize régions du territoire national a été lancée. Elle a concerné dans une première étape, neuf types de cultures céréalières et légumineuses assurées contre six risques climatiques, à savoir la sécheresse, la grêle, le gel, le vent violent, le vent de sable et l'excès d'eau. Sur cette première période, 20.000 agriculteurs ont souscrit à l'assurance multirisque climatique. Rappelons que la subvention de l'Etat aux cotisations est à hauteur de 53 à 90 %, selon le niveau de garantie. Ce qui a nécessité une contribution globale de l'Etat de 220 MDH.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.