Coronavirus : le Maroc dépasse la barre des 100.000 contaminations    Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence    Abu Wael al-Rifi : Le contraste saisissant entre les grands patriotes et les petits maitres des entourloupettes    Lanceur d'alerte : Révélations en série d'un officier des services secrets du Polisario    Liberté économique : le Maroc 78ème mondial    La BVC dans le rouge du 14 au 18 septembre    Algérie: Un milliard de dollars de pertes financières    Mamounia, Royal Mansour, Fours Seasons...ils vont rouvrir leurs portes à Marrakech    La nouvelle Clio et le nouveau Captur disponibles au Maroc    Mercato: Gareth Bale de retour à Tottenham!    Bundesliga: Le Bayern détruit Schalke!    Liverpool officialise l'arrivée de Thiago Alcantara    Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    Coronavirus: en France, la Haute Autorité de santé tranche sur la fiabilité des tests salivaires    Tanger: la douane découvre une usine clandestine    Marrakech adoptera l'enseignement en alternance    Mohamed Rouicha : sauveur de mémoire    Un parcours culturel très riche et très séduisant    Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!    Entretien avec Othman Ktiri, l'entrepreneur marocain qui a réussi en Espagne    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    En Grèce, 9 000 demandeurs d'asile ont déjà rejoint le nouveau camp de Lesbos    Mexico : création d'un groupe d'amitié avec le Maroc pour promouvoir la coopération bilatérale    "Africa Innovation Week 2020": l'EMSI rafle la mise    Contrats spéciaux de formation: des mesures annoncées en faveur des entreprises marocaines    Climat des investissements au Maroc : le Département d'Etat US distribue bons et mauvais points [document]    Formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Une photo de Leila Hadioui avec Saad Lamjarred surprend ses fans    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Nadal tombe à Rome (VIDEO)    Le régime algérien veut empêcher le Hirak de reprendre ses manifestations    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un monde fou
Publié dans L'Economiste le 31 - 08 - 2010


· 100 reptiles dans les bagages
Cette semaine, un Malaisien a été arrêté par la police à l'aéroport, après la rupture de l'un de ses bagages sur le tapis roulant. Et pour cause, à l'intérieur des bagages il n'y avait pas moins de 100 reptiles dont la plupart sont des espèces protégées.
95 boas constricteurs, deux vipères rhinocéros et une tortue matamata ont été trouvés. L'individu interpellé était en transit entre la Malaisie et l'Indonésie. Il a été placé en détention provisoire. Il risque une peine de sept ans de prison et une lourde amende. L'individu a déjà été condamné pour un trafic d'animaux sauvages, selon le site de Ouest France.
· Un ours au volant
Au Colorado (USA), un ours a été aperçu entrant dans un véhicule et parvenant à parcourir plusieurs mètres au volant de celui-ci, tout en klaxonnant. Il se serait ainsi introduit à l'intérieur d'une Toyota Corolla, se plaçant à la place du chauffeur et conduisant la voiture sur plusieurs mètres tout en klaxonnant. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'animal serait entré dans le véhicule non fermé après avoir été attiré par un sandwich au fromage. Et 7sur7 de rapporter les propos de Tyler Baskfield: «Il n'est pas exceptionnel de retrouver des ours dans des voitures ou des maisons. Ils recherchent constamment de la nourriture. Ils sont très malins». Pour autant dans son aventure, l'animal a beaucoup abîmé l'intérieur de la voiture, qui devra alors subir quelques travaux pour être à nouveau utilisable.
· "Spiderman" arrêté en Australie
Alain Robert, un Français surnommé "Spiderman", a escaladé hier lundi un célèbre gratte-ciel de 57 étages de Sydney, en Australie, avant d'être arrêté par la police.
Alain Robert a escaladé les 150 m des tours Lumière dans le centre de Sydney en 25 mn, sous le regard et les applaudissements de dizaines de curieux.
L'homme "araignée" français a déroulé une banderole portant l'adresse du site internet "www.onehundredmonths.org" pour sensibiliser aux dangers du réchauffement climatique. Agé de 48 ans, Robert est célèbre pour ses ascensions illégales d'édifices urbains sans matériel d'assurage. Son premier "vrai" gratte-ciel remonte à 1994. Il était alors monté en haut de la tour de la CityBank à Chicago.
Depuis lors, le Français a escaladé plus de 80 gratte-ciel autour du monde, afin d'alerter l'opinion sur le réchauffement de la planète.
· Bombe... verbale!
Pour qu'un avion parte à l'heure, il ne faut pas que ses passagers parlent de bombe: les voyageurs d'un vol qui devait quitter Toronto pour Chicago l'ont appris vendredi dernier à leurs dépens, a révélé le transporteur, la compagnie canadienne Porter.
Trente passagers et quatre membres d'équipage étaient déjà à bord d'un appareil de 70 places lorsque la police leur a demandé de sortir pour le fouiller. Il s'est avéré qu'un steward avait entendu l'un des passagers utiliser le terme "pipe bomb" (bombe artisanale confectionnée avec un bout de tuyau métallique) pendant qu'il remplissait les formalités d'embarquement.
L'enquête n'a révélé aucun risque pour la sécurité. Mais un passager a été "interrogé, arrêté et conduit à l'extérieur de l'aéroport", ajoute Porter.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.