Covid-19 au Maroc: le dernier bilan par région    Audit en cours pour déterminer les causes exactes    Covid-19: le point sur la situation aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie    «Mon Dieu gardez moi de mes amis, Quant à mes ennemis je m'en charge»    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    Fonds spécial: la contribution du groupe Centrale Automobile Chérifienne    El Youbi: “On s'attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie, à condition…”    OCP: Un Chiffre d'affaires de plus de 54 MMDH en 2019    Coronavirus : Le vrai du faux sur l'épidémie au Maroc ce mercredi 1 avril 2020    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    «Quand on vit de lecture et d'écriture, on s'habitue à la solitude»    La musique: Ce langage universel qui a sorti le monde de sa boule!    Assurances automobiles : La FMSAR s'organise pour garantir le renouvellement    Soyons des acteurs réactifs et encourageons les propositions positives    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    ADM : chiffre d'affaires en hausse de 8% à fin 2019    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    La Fondation de Salé pour la culture et les arts reporte toutes ses activités    Coronavirus : A quand une audition des responsables gouvernementaux marocains ?    Fadel Iraki, mécène et acteur du monde culturel et des médias, homme d'affaires et d'engagements, s'est éteint    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Pour amortir le choc économique dû au coronavirus : Bank of Africa annonce ses mesures de soutien aux ménages et entreprises    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Les éboueurs en première ligne à Fès    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois nouveaux patrons aux Finances
Publié dans L'Economiste le 06 - 01 - 2011

· Retour au bercail pour Khalid Safir et Hassan Boubrik
· Promotion pour Fouzi Lakjaâ
· Rajeunissement des cadres du ministère
UN vrai coup de jeune au ministère de L'Economie et des Finances. Les trois nouvelles nominations ont à peine la quarantaine et sont de formation ingénieurs. Khalid Safir arrive au ministère des Finances comme secrétaire général, un poste resté vacant depuis le départ de Abdellatif Loudyi, promu ministre de l'Administration de la défense il y a quelques semaines.
En quittant le ministère de l'Intérieur où il occupait le poste de gouverneur à Casablanca, Khalid Safir a opté pour le retour au bercail puisqu'il a débuté sa carrière au département des Finances. D'abord au cabinet du secrétaire général alors que Mohamed Kebbaj était ministre des Finances. Ensuite, il va vite gravir les échelons pour assumer des responsabilités au sein de la Trésorerie générale du Royaume (TGR), particulièrement à la tête de la Paierie principale du Royaume (PPR), l'ex-Doti. Plus tard, il s'occupera de la Direction de la logistique et des systèmes d'information, toujours à la TGR.
Le deuxième promu est Fouzi Lakjaâ, nommé directeur du Budget, à la place de Abdellatif Bennani, parti à la retraite lors de cette fin d'année.
Fouzi Lakjaâ connaît bien la Direction du budget qu'il a intégrée en 2000 et où il occupait le poste de directeur-adjoint, chargé des structures sectorielles et de la synthèse. De formation ingénieur agronome, lauréat de l'ENA et inspecteur des Finances, Fouzi Lakjaâ avait participé de manière active à la restructuration du ministère de l'Agriculture, opérée par Aziz Akhannouch.
Hassan Boubrik est choisi pour coiffer la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS) du ministère des Finances.
Il remplace Thami El Barki, parti à la retraite. La nouvelle recrue a le profil qui sied au développement de la DAPS qui devra être transformée en agence autonome chargée du contrôle du secteur des assurances et de la prévoyance sociale.
Cette autorité devra également assurer le suivi et le contrôle des régimes de retraite et des organismes de prévoyance sociale, confiés actuellement à cette direction.
L'homme a fait ses preuves au sein du groupe CDG où il a été en charge du pôle Marché des capitaux, avant de monter CDG-Capital. Il a par la suite assuré le secrétariat général du groupe alors dirigé par Mustapha Bakkoury.
Le successeur de ce dernier, Anas Alami, avait nommé Hassan Boubrik DG délégué de CDG Développement, poste qu'il a occupé pendant un moment avant de quitter le groupe pour «incompatibilité d'humeur». D'ailleurs, pour Boubrik, cette nomination est aussi un retour au bercail puisqu'il a été au département des Finances au début de sa carrière avant d'être mis à la disposition de la CDG.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.