L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Karim Benzema répond à Noël Le Graët    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    Le PPS et la Loi de Finances 2020    Séisme de magnitude 5,3 enregistré dans la région de Midelt    Lutte ouvrière!    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    Les députés du PPS décortiquent un projet obsolète    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Le 12ème Forum MEDays clôt ses travaux    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    Météo: Le temps qu'il fera ce dimanche    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Le Maroc réélu membre du conseil d'administration de l'Euromed Postal    Après la défaite face à la Mauritanie, Halilhodzic commente...    MEDays : Appel à une approche ascendante du multilatéralisme    Suite à l'alerte météo, le ministère de l'Equipement appelle à la vigilance    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara    Après le buzz de la vidéo le montrant en train de négocier l'allègement d'une peine, la police arrête un "semsar"    Jury au festival international du film, Asma Graumiche va faire rayonner le Maroc au Caire    Derby Casablanca : Le Wydad procédera à la vente des billets en ligne    L'hommage posthume de la famille du basket à Abderrahmane Sebbar    Khalid Echajari s'adjuge l'Open national des échecs à El Jadida    En Afrique du Sud, le sel sacré qui épice la grande cuisine    L'agroalimentaire marocain, un secteur en pleine expansion en Afrique    Ce que la reine Elisabeth apprécie le plus chez Kate Middleton    Washington et les Européens étalent leurs divisions sur les jihadistes détenus en Syrie    Quatre visages pour raconter : La Havane, à l'aube de ses 500 ans    L'industrie 4.0, une opportunité à saisir pour accéder à un nouveau palier de développement    Les indices Amadeus mis en avant à Tanger    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vincenzo Amendola : Le Maroc, un partenaire crédible de l'Italie et de l'Union européenne    La culture marocaine dans ses multiples facettes en vedette à Toronto    Présentation du nouveau staff technique du Raja    Miley Cyrus opérée des cordes vocales    Nicki Minaj gâtée pour son mariage    Ben Affleck à l'affiche d'"Hypnotic"    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Amour sur place ou à emporter»
Une comédie à savourer sur place
Publié dans L'Economiste le 23 - 11 - 2011

Il ne reste que quelques places pour la comédie «Amour sur place ou à emporter», programmée jeudi 24 novembre au Mégarama, à Casablanca, et organisée par Top Event Production. Apparemment, les Casablancais n'ont pas envie de rater le duo formé par Amelle Chahbi et Noom, deux stars du rire qui font les beaux jours du Jamel Comedy Club. Dans cette pièce «funky romantique», qu'ils ont écrite eux-mêmes et dont ils ont confié la mise en scène à Fabrice Eboué (un autre grand talent du théâtre de Jamel Debbouze, diffusé sur Canal+), les deux humoristes multiplient les vannes au grand bonheur du public. Un public qui a plébiscité la comédie qui cartonne dans les salles de Paris et de la province. Les thèmes abordés par le duo comique sont vraiment d'actualité. Amelle et Noom se sont rencontrés sur facebook. Mais tout les oppose: lui est radin, banlieusard, vit chez ses parents et son rêve, c'est de devenir manager chez McDo; elle, elle est indépendante, Parisienne et rêve de romantisme. Le comble, c'est qu'il est Noir et qu'elle est Maghrébine. Ce qui complique la relation mais ils vont essayer de s'aimer et de surmonter la barrière des préjugés. Résultat, deux heures de rire portées par deux artistes qui ont beaucoup d'histoire en commun et qui s'inscrivent comme des valeurs sûres de l'humour français.
Amelle Chahbi est une comédienne accomplie. Elle s'est formée à l'école de théâtre internationale Béatrice Brout, à la ligue d'improvisation théâtrale de Paris ainsi qu'au centre de danse du Marais. Avant d'intégrer le Jamel Comedy Club, la jeune humoriste a écumé toutes les scènes ouvertes de Paris. Elle forge son talent en faisant les premières parties de Jamel Debbouze, Tomer Sisley avant d'enchaîner des tournées en solo en France, Suisse, Belgique et Canada. Son personnage de Khaltoum Zouzou connaît un succès aussi important que les madames Tazi et Serfaty, de Gad el Maleh et Elie Kakou. Sa prestation, en 2010, dans le film franco-belge: «Les barons» confirme le potentiel de l'humoriste d'origine maghrébine, la première à briller sur les planches en France.
Noom fait également partie de cette génération de comédiens, issus de l'immigration et qui composent cette France melting-pot pleine de talents. Révélé aussi au grand public par le Jamel Comedy Club, Noom collabore à l'écriture de la chronique de Fabrice Eboué dans l'émission «T'empêche tout le monde de dormir» diffusée sur M6. Il a tourné dans les séries télévisées «Sur le fil» (France 2), «Cellule identité» (M6) et dernièrement au cinéma dans le film «Le Baltringue».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.