Errachidia: une mineure se suicide à cause d'un mariage imposé    Deuxième plainte de Huawei contre l'administration Trump    OCP MS devient le 1er centre certificateur Mobius au Maroc    Australie: Des incendies fusionnent en un « mégafeu » au nord de Sydney    Instagram veut empêcher les moins de 13 ans de s'inscrire    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Tous à Londres, personne à Madrid!    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    JO 2022 : Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Mouvement national, Koutla et gauche: des faits pour l'histoire    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    Le tourisme, un maillon à fortifier!    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    «Jeshop.ma» : Un pop-up store mis en place au FIFM    FIFM : L'âme d'Amina Rachid plane sur le palais des congrès    Blanchiment d'argent et terrorisme: L'AMMC lance un guide pratique    21e anniversaire de la disparition de Feu SM Hassan II    Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Bourita rencontre Pompeo    «La mer est un personnage principal dans Lalla Aïcha»    FIFM 2019: Etoile d'or du festival pour Priyanka Chopra    Les Verts sont à Kinshasa. Coulisses d'un voyage    Africa Security Forum : Le Club de Casablanca voit le jour    Soutien social au profit des handicapées : les résultats d'une étude présentés devant le conseil de gouvernement    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    BatenborcH International Maroc et Afrique a soufflé sa sixième bougie en novembre    Kia lance la prise de rendez-vous 100% en ligne    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Un budget 2020 « social » pour les uns, « optimiste » pour les autres    La Reine d'Espagne inaugure une exposition sur les arts amazighs en présence du Dr Leila Mezian Benjelloun    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    Compétitivité    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    Ouverture à Tanger du 2ème Forum sur le rôle des zones franches et industrielles    L'APEBI appelle à la mise en place d'une gouvernance numérique regroupant l'ensemble des grands ministères    Les camps de Tindouf mis sur la sellette par le Canada    Le secrétaire général de l'UMA rend hommage à S.M le Roi    Le Raja acculé à l'exploit au stade des Martyrs à Kinshasa    Après avoir relevé différents dysfonctionnements, le Bureau politique de l'USFP appelle à une réunion urgente de la majorité    L'orchestre de l'opéra national du pays de Galles enchante le public rbati    "Abidat Rma" font le show à New Delhi    «Quand la question minière se pose, la sécurité se pose inéluctablement»    JO Pékin-2022: Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Le retour de Hakimi au Real est décidé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mines: Retournement de tendance en Bourse
Publié dans L'Economiste le 18 - 05 - 2012

Le retournement de tendance du marché actions au premier trimestre 2011 a fini par rattraper les minières une année plus tard. Les reines de la cote ces trois dernières années sont reléguées au rang d'anonyme, du moins depuis le début de l'année. Minière Touissit affiche une contre-performance annuelle de 18,92% alors que SMI abandonnait de son côté 10,55%. Seule Managem résiste encore avec une performance de 2,98%.
Les minières semblent entamer un nouveau cycle après avoir cumulé des hausses à trois chiffres entre 2009 et 2011. Cependant, les prévisions varient d'une valeur à l'autre. L'ensemble des brokers s'accorde sur la vente du titre Managem. Une recommandation qui est en partie justifiée par un portefeuille de couverture jugé défavorable. Ils conseillent en revanche les deux autres valeurs du secteur à l'achat. Ce qui laisse entrevoir un potentiel de hausse important. Celui de CMT est par exemple estimé à 26% par Upline. Bizarrement, le conflit social sur le site d'Imiter ne semble pas être un argument qui pèsera sur l'évolution du cours de SMI au regard des recommandations.
Mais, depuis le début de l'année, l'évolution des cours des métaux précieux et des métaux de base qui conditionne en partie les interventions sur les valeurs minières semble arriver à un tournant.
«Nous ne sommes plus dans une phase euphorique comme les années précédentes», relève un professionnel de marché. Même si les cours restent quand même à des niveaux élevés, une légère baisse est enregistrée depuis quelques semaines pour l'or ou encore l'argent. «Nous sommes peut-être à l'aube d'un retournement de tendance. Du coup, même les investisseurs qui spéculaient sont dans une position d'attentisme», indique-t-on auprès du marché.
Plus proche de nous, le manque de visibilité des investisseurs sur les objectifs de croissance de certains opérateurs explique en partie le niveau actuel des cours. Il s'agit notamment de CMT qui a annoncé des projets d'acquisitions de sociétés minières sur le continent. L'opérateur cible une entité en Côte d'Ivoire pour l'or et une autre au Burkina Faso pour le zinc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.