169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    La Cour des Comptes publie son rapport sur les services publics en ligne    Flash hebdomadaire    Finale de la coupe de la CAF : La RSB en pole position    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    Rabat : Arrestation d'une quadragénaire qui vendait illégalement, des boissons alcoolisées    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    Le Festival international de musique andalouse à Casablanca    1er numéro du «Bulletin du patrimoine de Marrakech et de sa région»    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Casa Transport lance les travaux d'une trémie au niveau de Ghandi    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    Les professeurs universitaires annoncent un grève nationale    P&G renouvelle son opération solidaire "Iftar Saem"    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    Le CESE donne la parole aux citoyens    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    WhatsApp attaqué par Pegasus    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Souss: Coup de pouce aux produits du terroir
Publié dans L'Economiste le 26 - 09 - 2013

L'ORGANISATION des filières des produits du terroir se poursuit dans le Souss. Le Projet d'accès aux marchés pour les produits agroalimentaires et du terroir (PAMPAT) vient d'être lancé à Agadir. Ce programme de l'Onudi (Organisation des Nations Unies pour le développement industriel) est financé par le secrétariat d'Etat à l'Economie de la Confédération suisse, à hauteur de 32,6 millions de DH pour une durée de quatre ans. Il vise à améliorer la performance, l'accès aux marchés et les conditions socio-économiques des chaînes de valeur de l'argane et de la figue du cactus/figue de barbarie d'Ait Baâmrane, dans la région Souss-Massa-Draâ. La démarche s'aligne sur la stratégie de développement des produits de terroir du plan Maroc Vert (PMV), mise en oeuvre par l'Agence pour le développement agricole (ADA), et suit une approche globale de chaîne de valeur, est-il indiqué. Le choix des filières d'argane et de la figue de barbarie d'Ait Baâmrane n'est pas fortuit. Ces deux chaînes ont été choisies selon une approche participative, en coopération avec le ministère de l'Agriculture et l'ADA. Et ce, en raison des perspectives prometteuses en termes de contribution au développement de la région, à la création d'emplois, à l'autonomisation des femmes et à la réduction de la pauvreté, soulignent les responsables du projet. C'est aussi pour accompagner la dynamique enclenchée ces dernières années en faveur de ces filières et poursuivre leur structuration. Dans ce contexte, il faut rappeler la signature en 2011 d'un contrat-programme pour le développement de la filière d'argane pour un montant de 2,8 milliards de DH. Pour le développement de la figue de barbarie d'Ait Bâamrane, ce sont 85 millions de DH qui ont été investis pour l'organisation de la profession, la labellisation des produits, la mise à niveau des unités de production, la valorisation et la commercialisation.
Malgré ces importants appuis, des défis cruciaux restent à résoudre sur ce dernier plan notamment. Dans ce sens, des efforts seront déployés pour la diffusion de l'utilisation des indications géographiques et pour l'amélioration du marketing mix afin de faciliter l'accès de ces produits aux marchés internationaux.
De notre correspondante,


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.